Elite, The Society… Top 10 des nouveaux bad boys de séries de 2019

Publié le 5 décembre 2019 - 19h00

C’était pourtant dans nos résolutions de 2019, « plus cette année ». Pourtant on n’a pas su résister et on a encore craqué. Mais bon, qui peut leur résister ? Voici les 10 nouveaux bad boys de 2019 qui risquent bien de vous faire craquer.

Quand on les voit, il est difficile de leur résister. Est-ce pour leur côté mystérieux ou alors leur incroyable charisme ? En tout cas on a envie d’être cette personne qui fera d’eux quelqu’un de meilleur. C’est parti pour la liste des 10 bad boys qui nous ont fait crier de rage.

 Valerio – Elite

On ne pouvait pas mieux commencer qu’avec lui. Ses cheveux bouclés, son regard, et son attitude de gars qui n’en a rien à faire. C’est le nouveau bad boy d’Elite. Et sous ses grands airs d’enfant insolent, on se doute que se cache une grande âme sensible.

Nate Jacobs – Euphoria

C’est le roi du lycée adulé par toutes les filles et c’est normal. Mais c’est aussi le bad boy par excellence. Un peu trop sûr de lui, manipulateur, et carrément toxique. Attention à ne pas se brûler les ailes.

Sofiane – Mortel

Alors là, on se demande si tout n’est pas du ressort de la magie, comme une puissante force d’attraction qui nous attire (oui on cherche toujours la bonne excuse pour ce qui est d’apprécier les mauvais garçons). Un gars dans sa bulle, qui cache ses sentiments et qui n’est pas très sociable. En tout cas, la magie opère.

Sebastian – Legacies

C’est sûrement son côté old school, charmeur et le fait qu’il soit vampire qui peut vous faire tomber. Et peut-être que The Vampire Diaries nous manque  un peu aussi et qu’il nous rappelle un peu Damon

Adam – Sex Education

Adam c’est le caïd du lycée qui s’en prend à tout le monde et fait régner sa loi, dû à un profond manque de confiance en lui. Qui n’a pas eu envie de le prendre par la main pour lui dire que tout ira bien ?

 Diego – The Umbrella Academy

L’outsider de la famille Hargreeves. Est-ce son côté rebelle, impulsif ou solitaire qui fait tout son charme ? Ou alors l’amour inconditionnel qu’il éprouve pour la seule femme de sa vie : sa mère adoptive ? En tout cas numéro 2 fait partie du classement.

Gael – Good Trouble

On comprend pourquoi Callie a craqué. On parle d’un artiste aux cheveux bouclés avec une vie affective très compliquée. Dur de résister.

Nate – Atypical

Le boyfriend excessif qui rend malade sa copine. Mais bon comme dans tous ses rôles pour Netflix, Graham Philips sait très bien incarner ce rôle de bad boy à l’écran. Que ce soit pour Atypical ou Les Nouvelles Aventures de Sabrina, il est toujours très charismatique.

Turbo Pokaski – DayBreak

Le capitaine de l’équipe de football du lycée, au physique athlétique, 100% de confiance en soi. Aussi un criminel aguerri mais que peut-on y faire ? C’est comme ça que ça passe quand l’apocalypse frappe à notre porte.

Harry Bingham – The Society

C’est l’incarnation même du privilège : beau, riche, gâté. C’est un manipulateur hors pair, doué pour ce qui est de retourner les choses en sa faveur. En plus de cela il est excessivement confiant, ce qui fait de lui quelqu’un d’agressif. La définition même d’un bad boy.

 

Emma Razafimahefa
Ses parents spirituels : Gina Linetti (Brooklyn Nine-Nine) et Jim Hopper (Stranger Things)
Mon snack&chill idéal : des pâtes au ketchup et du green ice tea devant New Girl.
Emma Razafimahefa on Twitter