Esprits Criminels : 14 atroces faits divers réels derrière les épisodes cultes de la série

11 septembre 2019 - 21h02

Le saviez-vous ? Ces 14 épisodes de la série Esprits Criminels sont inspirés de faits réels et de serial killers ayant vraiment existé. Frissons garantis.

Saison 1, épisode 8

Le serial killer que l’équipe du BAU recherche dans « Natural Born Killer » est directement inspiré de l’histoire de Richard Kulinski, condamné pour avoir tué 5 personnes, bien qu’il soit soupçonné d’en avoir tué une douzaine de plus.

Saison 1, épisode 11

Le meurtrier cannibal de « Blood Hungry » vient de l’affaire Richard Trenton Chase surnommé « Le vampire de Sacramento ». Ce serial killer a assassiné 6 personnes à la fin des années 70 ayant pris pour habitude de boire le sang de ses victimes et manger leur chair. Miam.

Saison 1, épisode 14

Ce sont les vrais Frederick Walker Stephen West et Rosemary West qui ont inspiré le couple de serial killer dans « Riding the Lightning ». Les deux époux ont commis 12 meurtres entre 1967 et 1987, que des femmes, préalablement torturées et mutilées. Dans la série, l’équipe de Gideon se rend en Floride pour les interroger avant leur exécution, or dans la réalité le mari s’est suicidé et la femme est toujours en prison.

Saison 1, épisode 15

Dennis Rader aka le BTK (vu dans Mindhunter) a beaucoup attiré l’attention du public après avoir envoyé des lettres à la police et aux médias détaillant ses différents meurtres. Condamné pour avoir tué 10 personnes, il est connu notamment pour sa signature : « attacher, torturer, tuer ». Dans « Unfinished Business », les scénaristes se sont donc inspirés de Rader pour créer ce tueur qui refait surface après 18 ans d’arrêt.

Saison 1, épisode 16

L’épisode 16 de la première saison d’Esprits Criminels reprend à peu près les éléments de l’affaire Charles Manson et de sa secte. Des jeunes gens sont retrouvés morts et torturés dans une maison inoccupée, rappelant bien évidemment les meurtres de la Manson Family.

Saison 4, épisode 3

Le personnage interprété par feu Luke Perry et la secte qu’il mène dans « Minimal Loss » sont inspirés de David Koresh, un homme qui pensait être le dernier prophète et menait une secte religieuse. L’histoire de ce groupe est devenue célèbre lorsqu’en 1993 une descente de police a donné lieu à un énorme incendie tuant 80 personnes dont Koresh. C’est là que la fiction diffère notamment de la réalité. Par ailleurs, sachez que Luke Perry reprendra son rôle dans le premier épisode de la saison 14 d’Esprits Criminels.

Saison 4, épisode 18

Beaucoup le savent déjà, mais George Foyet, le psychopathe qui a fait trembler le BAU pendant toute la saison 4 et responsable pour le meurtre de la femme de Hotchner, est basé sur le célèbre Tueur du Zodiaque. A ce jour, on ne connait toujours pas l’identité de ce meurtrier soupçonné d’avoir tué une vingtaine de personnes en Caroline du Nord ou encore en Californie. Un mystère qui hante toujours les autorités…

Saison 4, épisode 22

Dans « The Big Wheel », le BAU reçoit la vidéo d’un meurtre accompagné d’un appel à l’aide du meurtrier. C’est difficile à croire et pourtant cette histoire est bel et bien inspirée de faits réels. William Heirens avait écrit au rouge à lèvres la phrase : « Par pitié attrapez-moi avant que je ne tue encore. Je n’arrive pas à me contrôler » sur l’une de ses scènes de crime.

Saison 4, épisode 25 et 26

Les fans d’Esprits Criminels ne sont pas prêts d’oublier le double season finale de la saison 4, emmenant l’équipe au Canada. Là-bas, ils découvrent que les restes des victimes sont données à manger à des cochons, de quoi filer des cauchemars à tout le monde. Accrochez-vous bien parce que cette intrigue vient en réalité de l’histoire de Robert Pickton accusé d’avoir tué 49 personnes – des femmes principalement – entre 1983 et 2002. Il existe plusieurs versions en ce qui concerne ses méthodes et les plus fiables indiquent qu’il donnait les cadavres à manger à ses cochons.

Saison 5, épisode 23 et saison 6, épisode 1

Une autre fin de saison, un autre serial killer célèbre. Richard Ramirez, surnommé le Traqueur de la Nuit, est celui qui a largement inspiré ces deux épisodes. Il avait pour habitude de traquer ses victimes la nuit, tout comme le meurtrier de la série qui profite de coupures de courant pour attaquer ses victimes. Il a sévi dans les années 80 en Californie tuant 14 personnes.

Saison 6, épisode 11

Dans « 25 to Life », Morgan réussit à faire sortir un meurtrier de prison croyant à sa réhabilitation. L’homme en question se remet à tuer une fois dehors, faisant regretter sa décision à Derek et forçant le BAU à l’arrêter de nouveau. C’est l’histoire d’un certain Jeffrey Mac Donald qui a inspiré cette intrigue. Un ancien chirurgien de l’armée accusé d’avoir tué sa femme et ses deux enfants dans les années 70. D’abord relâché car jugé innocent, il a finalement été jugé à nouveau et trouvé coupable.

Saison 6, épisode 13

Cet épisode est né d’une histoire vraie, inspiré des vies de Charles Raymon Starkweather (20 ans) et sa petite amie de 14 ans, Caril Ann Fugate. Ils ont tué 11 personnes ensemble entre 1957 et 1958 et leur relation a commencé dans des conditions pour le moins perturbantes. Ensemble depuis peu de temps, Starkweather a d’abord tué la mère et le beau-père de la jeune fille, avant de s’attaquer à sa jeune demi-sœur, qu’il tue sous ses yeux. Dans la série cependant, les deux personnages sont plus âgés.

Saison 7, épisode 20

L’histoire de Colleen Stan a fait beaucoup de bruit et Esprits Criminels n’est pas la seule série à s’être inspirée de cette terrible affaire. Cette jeune femme, capturée en 1977, a été l’esclave de Cameron et Janice Hooker pendant 7 ans. Pendant bien longtemps, Stan a eu peur de s’enfuir, menacée par l’existence d’une organisation mystérieuse « The Company » qui tuerait sa famille s’il elle cherchait de l’aide. Dans l’épisode, intitulée « The Company » justement, c’est la cousine de Derek Morgan qui réapparaît après une longue disparition.

Saison 11, épisode 14

Dans « Hostage », le BAU se met à la recherche d’un suspecte responsable pour trois kidnappings après l’évasion d’une de ses victimes. Dans la réalité, ces trois femmes sont Gina DeJesus, Amanda Berry et Michelle Knight, enlevées par Ariel Castro de 2002 à 2013. L’une d’elle a même eu un enfant pendant son emprisonnement, un fait repris dans l’intrigue de l’épisode.

Marion Le Coq
Fille spirituelle de Veronica Mars et Ragnar de Vikings.
Let Them Binge parfait : Friends avec du vin et de la pizza avec ma BFF.