Game of Thrones : Le Roi de la Nuit trolle Trump sur Twitter et dit avoir gagné la bataille de Winterfell

Publié le 9 novembre 2020 - 16h30

Si le Roi de la Nuit s’est bel et bien éteint avec la saison 8 de Game of Thrones, son interprète, Vladimir Furdik, continue, lui, à faire des siennes. A l’occasion de l’élection présidentielle américaine, l’acteur de 50 ans s’est amusé sur les réseaux sociaux en se moquant du chef d’Etat sortant, Donald Trump.

 

Le week-end dernier, les Etats-Unis étaient en ébullition face à l’annonce des résultats de l’élection présidentielle. Après un long suspense de plusieurs jours, Joe Biden a finalement été déclaré vainqueur, alors que Donald Trump annonçait sur les réseaux sociaux l’avoir emporté. Malgré des chiffres sans appel, l’actuel hôte de la maison blanche a longtemps prétendu avoir gagné à travers des tweets confiants et réjouis et notamment son fameux « I WON THIS ELECTION, BY A LOT! ». La réalité était visiblement trop dure à accepter. Et l’une des stars de Game of Thrones n’a pas hésité à sauter sur l’occasion.

Cette situation de déni a beaucoup amusé Vladimir Furdik, qui n’a pas pu s’empêcher de plaisanter sur le comportement du président sortant. L’interprète du Roi de la Nuit de Game of Thrones, s’est alors servi de son rôle dans le programme HBO pour se moquer ouvertement du perdant.

Le Roi de la Nuit ou le Trump de Game of Thrones

« J’ai gagné la bataille de Winterfell, et très largement » a écrit le comédien slovaque sur son compte Twitter, avec humour. Une référence amusante à son échec cuisant dans la saison 8 de la série. Véritable événement, l’épisode 3, intitulé La longue nuit, mettait en scène la bataille épique entre les marcheurs blancs et l’armée des vivants. Cet ultime combat, tant attendu par les fans, s’était alors soldé par la mort du Roi de la Nuit, tué par Arya Stark d’un coup de dague en acier Valyrien.

Le souverain des morts s’était donc éteint dans la neige, emportant avec lui le reste de ses soldats. Une défaite on ne peut plus claire, que Vladimir Furdik a décidé de nier pour parodier Donald Trump. Après tout, si l’ancien président des Etats-Unis n’accepte pas de perdre, alors le Roi de la Nuit non plus !

Alexia Malige
Journaliste
Je suis la fille spirituelle de Chandler Bing (Friends) et de Villanelle (Killing Eve). Mon Snack&Chill idéal du moment c'est de la croziflette devant Modern Family.
Alexia Malige on Email