Good Omens : un groupe catholique lance une pétition pour que Netflix annule la série… Qui est sur Amazon

Partage
Lien copié !

Les pétitions concernant les séries n’en finissent plus de voir le jour et sont parfois plus farfelues les unes que les autres… La dernière en date demande notamment l’annulation de la série d’Amazon, Good Omens.

Après la pétition pour refaire la saison 8 de Game of Thrones, ou celle qui demande déjà une saison 6 à Netflix pour Lucifer, une autre vient d’émerger et s’adresse contre la série Good Omens. La minisérie de Neil Gaiman est sortie sur la plateforme Amazon Prime Video le 31 mai 2019. Les épisodes suivent le démon Crowley (David Tennant) et l’ange Aziraphale (Michael Sheen) qui s’allient pour tenter d’empêcher la fin du monde.

Netflix, Amazon… Même combat

Cette série n’a apparemment pas plu à un certain nombre de Chrétiens et une pétition a été lancée par le site Return to Order pour que Good Omens soit annulée et compte à ce jour plus de 20 400 signatures. Les signataires demandent alors à Amazon son annulation car elle « promouvrait le mal ». Mais peut-on annuler une série qui est déjà finie, Good Omens étant une minisérie ?

Il est amusant de noter qu’au départ la pétition s’adressait à Netflix au lieu d’Amazon Prime Video, une erreur désormais corrigée comme l’indique le site : « A cause d’une erreur de la part de l’équipe de Return to Order, cette pétition listait, à l’origine, Netflix comme responsable pour l’offensante série Good Omens ».

Les signataires reprochent notamment à Good Omens de « présenter les démons et les Satanistes comme des gens normaux et bons […] et se moque de la sagesse de Dieu » notamment parce que « la voix de Dieu est une femme » ou parce que « un ange et un démon sont bons amis et sont censés être les ambassadeurs du Bien et du Mal respectivement ».

Pour le moment Amazon n’a pas réagi mais Neil Gaiman, le créateur de la série, s’en est bien amusé sur Twitter :

« J’adore le fait qu’ils veuillent écrire à Netflix pour essayer de faire annuler #GoodOmens. Tout est dit. »

Marion Le Coq

Marion Le Coq

Assistante rédactrice en chef

Suivez nous !

9-1-1 sur M6, saviez-vous que Jennifer Love Hewitt a tourné avec son véritable mari ?

9-1-1 sur M6, saviez-vous que Jennifer Love Hewitt a tourné avec son véritable mari ?

Choisis ton générique préféré de séries, on devinera ton mois de naissance #saison2

Choisis ton générique préféré de séries, on devinera ton mois de naissance #saison2

Lire aussi
Le Roi Lion, Vaiana…top 5 des pires compagnons des dessins animés Disney

Le Roi Lion, Vaiana…top 5 des pires compagnons des dessins animés Disney

Locke and Key : la fin de la saison 2 de la série Netflix expliquée

Locke and Key : la fin de la saison 2 de la série Netflix expliquée

Les Jonas Brothers vont se faire insulter dans une émission complètement déjantée sur Netflix

Les Jonas Brothers vont se faire insulter dans une émission complètement déjantée sur Netflix

Desperate Housewives : la vraie raison derrière le départ de Nicollette Sheridan

Desperate Housewives : la vraie raison derrière le départ de Nicollette Sheridan

Twilight : Kristen Stewart (Bella) ne croyait pas vraiment au succès de la saga

Twilight : Kristen Stewart (Bella) ne croyait pas vraiment au succès de la saga

The French Dispatch, Last Night in Soho… Les films à découvrir au cinéma à partir du 27 octobre

The French Dispatch, Last Night in Soho… Les films à découvrir au cinéma à partir du 27 octobre

Pirates des Caraïbes : pourquoi le film a failli ne jamais voir le jour

Pirates des Caraïbes : pourquoi le film a failli ne jamais voir le jour

Friends : les stars de la série rendent hommage à James Michael Tyler (Gunther) après son décès

Friends : les stars de la série rendent hommage à James Michael Tyler (Gunther) après son décès

Friends : James Michael Tyler (Gunther) est mort à l’âge de 59 ans

Friends : James Michael Tyler (Gunther) est mort à l’âge de 59 ans

10 personnages de séries qui méritaient un destin moins tragique

10 personnages de séries qui méritaient un destin moins tragique