Hogwarts Legacy, L'Héritage de Poudlard : 5 secrets sur le jeu vidéo dévoilés dans l'artbook officiel

Hogwarts Legacy, L’Héritage de Poudlard : 5 secrets sur le jeu vidéo dévoilés dans l’artbook officiel

Partage
Lien copié !

L’artbook officiel de Hogwarts Legacy : L’Héritage de Poudlard est officiellement disponible en librairie et, en plus de dévoiler énormément d’images inédites du jeu vidéo, il révèle quelques secrets sur l’expérience que vous allez vivre au sein de Poudlard. En voici 5 parmi tous ceux présents dans le livre collector.

L’importance la magie ancienne dans Hogwarts Legacy

Vous le savez peut-être déjà mais l’aventure que vous allez vivre dans Hogwarts Legacy se déroule à la fin du XIXe siècle, bien longtemps avant la naissance de Harry Potter ainsi que de la plupart des personnages connus de la saga écrite par J. K. Rowling. S’il a alors fallu que l’équipe d’Avalanche adapte les décors et les tenues à cette période, la magie présente dans le jeu connaît elle aussi quelques changements.

L’équipe derrière la création du jeu vidéo a tenu à ce que la magie soit omniprésente afin que le joueur se sente totalement immergé dans l’univers de Harry Potter. Mais, l’histoire de Hogwarts Legacy se déroulant dans un temps plus reculé, il a alors été décidé de donner une place plus importante à la magie ancienne. Celle qui reste connue de très peu de sorciers comme Dumbledore, celle qui protège Harry grâce au sang de sa mère, celle qui a “joué un rôle décisif dans les plus grands moments de l’histoire du monde des sorciers”, peut-on lire dans l’artbook.

Cette magie trouve donc une place de choix dans l’aventure que vont vivre les joueurs : “Dans le jeu, le héros découvre rapidement qu’il possède le don très rare de déceler les traces de cette magie et de l’utiliser”.

Où votre aventure commence-t-elle ?

Contrairement à ce que vous pourriez penser, votre aventure dans Hogwarts Legacy : L’Héritage de Poudlard ne débute pas quand vous avez 11 ans et rentrez en première année. Dans certains cas exceptionnels, vous pouviez intégrer l’école magique à l’âge de 15 ans et c’est exactement ce qu’il se passe dans le jeu. “On ne pouvait raisonnablement pas faire peser l’histoire que nous écrivions sur les épaules d’un enfant de 11 ans. En même temps, on ne voulait pas que l’aventure du joueur à Poudlard se termine trop vite, on souhaitait qu’il ait le temps de nouer des liens durables”, explique Moira Squier dans l’artbook.

Le joueur doit donc se familiariser avec son nouvel environnement et apprendre les compétences magiques nécessaires avant de pouvoir prétendre pouvoir sauver le monde des sorciers de la menace montante. Car oui, ce ne serait pas Poudlard sans que des forces occultes ne menacent le bien-être des élèves et du monde magique en général. Dans Hogwarts Legacy, le danger vient d’une alliance entre différents mages noires et des gobelins cherchant à libérer “une force occulte très ancienne et potentiellement dangereuse”.

hogwarts legacy, artbook officiel
©HOGWARTS LEGACY, PORTKEY GAMES, WIZARDING WORLD and all related trademarks, characters, names and indicia © and ™ WBEI. Publishing Rights © JKR. (s22).

Des personnages connus de près ou de loin des fans de Harry Potter

Comme précisé précédemment, l’univers développé dans le jeu vidéo se déroule près d’un siècle avant les aventures du jeune Harry Potter. Il ne faut alors pas espérer croiser Hermione, Ron ou Drago au détour d’un couloir; en revanche, vous trouverez plusieurs noms familiers dans le jeu, ancêtres de personnages créés par Rowling. On pense par exemple à Matilda et Garreth Weasley, Ominis Gaunt, ancêtre de Voldemort et descendant direct de Salazar Serpentard ou encore Victor Rookwood, parent d’Augustus, le mangemort.

Seuls quelques personnages existants déjà dans l’univers de Harry Potter font partie de l’histoire que vous allez vivre dans L’Héritage de Poudlard, tels que Phineas Nigellus Black, ancêtre de Sirius et directeur de l’école au moment du jeu ou encore les fantômes qui habitent le château, dont le professeur Binns ! Pour le reste, les équipes d’Avalanche ont créé un nouveau corps enseignants et tout un tas d’autres personnages, présentés, détaillés et illustrés dans l’artbook.

La Salle sur demande, lieu phare pour le joueur dans Hogwarts Legacy

Au cœur du jeu vidéo, on retrouve évidemment Poudlard, la célèbre école de magie perchée dans les Highlands, qui fait presque office de personnage à part entière. Entre réplique fidèle et réinvention pour coller avec son temps, le château possède évidemment plusieurs secrets et fonctionnalités, permettant d’améliorer et d’aider la progression du joueur. Si on retrouve les différentes salles communes, salles de classe, le Grande Salle et autres lieux emblématiques des aventures de Harry Potter, une autre pièce va avoir toute son importance : la Salle sur demande.

Dans les romans, cet endroit qui sert notamment de lieu de rassemblement et d’entraînement pour les membres de l’Armée de Dumbledore va avoir un rôle quelque peu similaire dans le jeu vidéo. C’est l’endroit où le joueur peut “étudier, s’entraîner, se préparer à des quêtes tranquillement”, confient Tom Geddes, directeur du design, et Joe Sargent, artiste en chef du Studio Gobo, venu en renfort pour la création de cette partie.

Dans ce sanctuaire, le joueur est libre de faire ce qu’il veut, la Salle sur demande est d’ailleurs personnalisable et possède tout un attirail d’objets magiques avec notamment la fameuse valise de Norbert Dragonneau ! Enfin, c’est aussi dans cet endroit que le joueur rencontre l’Elfe de maison Cheek, qui saura lui apporter une aide précieuse, et dont le design et la création sont dévoilés dans l’artbook officiel.

hogwarts legacy
© Avalanche Software / Warner Bros. Games

De multiples moyens de se déplacer pour explorer le monde magique

Si le jeu se déroule principalement à Poudlard, le joueur pourra également visiter Pré-au-Lard ou encore les Highlands qui entourent la célèbre bâtisse. Et pour naviguer à travers tous ces décors plus impressionnants les uns que les autres, les équipes d’Avalanche ont pensé à différents moyens de se déplacer. Il existe donc “un système de voyage rapide” inspiré du réseau de cheminées, comme dans la saga Harry Potter, mais aussi de nombreux passages secrets présents au sein du château.

Puis, impossible d’imaginer un jeu vidéo inspiré du monde magique de J. K. Rowling sans la possibilité de voler sur un balai. C’est donc possible, à condition de prendre quelques cours de vol au préalable. Enfin, il est révélé que le joueur pourra aussi se déplacer à dos d’animal magique. A vous, alors, la découverte des Highlands à dos d’hippogriffe !

Ces révélations ne sont qu’un échantillon des secrets de fabrication et des éléments du jeu détaillés dans l’artbook officiel de Hogwarts Legacy : L’Héritage de Poudlard. Des révélations qui s’accompagnent de magnifiques illustrations d’artwork du jeu vidéo.

L’artbook officiel du jeu vidéo le plus attendu de l’année ; L’Art et la création de Hogwarts Legacy : L’Héritage de Poudlard, dès maintenant en librairie.

Marion Le Coq

Marion Le Coq

Rédactrice en chef

Suivez nous !

Lire aussi 👀