Le Monde de Narnia, chapitre 1 : 10 secrets de tournage qui vous feront voir le film autrement

Publié le 3 novembre 2020 - 11h10

Disney débarque en 2005 avec sa toute nouvelle saga prometteuse, Le Monde de Narnia, tirée des romans de C. S. Lewis. Son premier volet intitulé Le Lion, la Sorcière blanche et l’Armoire magique cache de nombreuses anecdotes, en voici 10 !

Voici 10 anecdotes du premier volet de la saga Le Monde de Narnia :

Les enfants ont leur mot à dire dans Narnia

© Walt Disney Pictures

Tilda Swinton incarne avec brio la Sorcière Blanche dans le premier volet de Narnia. A l’origine, son personnage devait avoir les cheveux noirs comme sa description dans les livres et son adaptation sur la BBC. Mais lorsque les enfants de Howard Berger, superviseur du maquillage, sont venus visiter le plateau de tournage et qu’ils ont vu que la Sorcière allait avoir les cheveux noirs, ils lui ont proposé qu’elle soit blonde. Il a alors réfléchi et a opté pour ça.

La réaction de Georgie Henley (Lucy) lorsqu’elle découvre Narnia

© Walt Disney Pictures

Ne trouvez-vous pas la réaction de Lucy trop mignonne lorsqu’elle découvre Narnia pour la première fois ? Alors cette anecdote va encore plus vous faire craquer ! Andrew Adamson, le réalisateur, a décidé de ne pas montrer à Georgie Henley le décor du monde magique avant de filmer les scènes. Lorsqu’elle ouvre la porte de l’armoire et qu’elle découvre Narnia, la stupéfaction du personnage est la vraie réaction de l’actrice qui voit pour la première fois à quoi ressemble Narnia !

Un petit thé ?

© Walt Disney Pictures

En parlant de Georgie Henley, son personnage boit un thé avec M. Tumnus. Comme il est dit dans les commentaires audio des DVD, l’actrice n’aimait pas du tout cette boisson. Elle boit donc à la place un bon chocolat chaud !

C. S. Lewis était contre une adaptation au cinéma

Le Monde de Narnia Chapitre 1

© Walt Disney Pictures

C. S. Lewis est l’auteur de la saga littéraire à succès. Dans une lettre datant de 1957, un fan de ses livres lui a demandé si ses récits allaient voir le jour à la télévision. L’écrivain lui a répondu qu’ils « ne seraient pas bons à la télévision. Les bêtes humanisées ne peuvent être montrées à l’écran sans être à la fois hideuses ou ridicules. Je souhaite que les idiots qui dirigent le monde du cinéma se rendent compte qu’il y a des histoires pour l’oreille seule. » Malgré son désaccord, il a tout de même inclus les droits cinématographiques dans son testament, c’est pour cette raison que le beau-fils de Lewis a accepté de vendre les droits du film à Walden Media lorsqu’il a vu la beauté des effets spéciaux.

Des oiseaux sur le tournage

© Walt Disney Pictures

Plusieurs oiseaux ont décidé de poser leur maison dans le studio de tournage de Narnia. Par conséquent, certaines scènes ont dû être tournées à moult reprises puisque les volatiles faisaient beaucoup de bruit !

Un acteur jouait Aslan durant le tournage

© Walt Disney Pictures

L’équipe du film ne voulait pas engager un lion pour Aslan, ils ont donc fait appel à un acteur pour interpréter ce rôle, afin que les interactions avec les personnages soient plus sincères. Ainsi, le comédien devait porter une sorte de costume à l’effigie du lion, et le tout a été retouché sur ordinateur. Une réelle prouesse technologique car pour la petite anecdote, il a fallu environ 10 heures pour animer chaque image d’Aslan !

3000 candidats pour un seul personnage

© Walt Disney Pictures

Trouver des enfants qui savent jouer la comédie n’est pas quelque chose de simple, et Narnia devait en trouver quatre ! De nombreux jeunes acteurs ont foulé les planches du casting, et pour le rôle de Peter seulement, ce sont 3000 candidats qui ont passé les auditions, rien que ça !

La logique derrière la sortie des films

© Walt Disney Pictures

Ceux qui ont lu les romans de C. S. Lewis savent très bien que Le Lion, la Sorcière blanche et l’Armoire magique n’est pas du tout le premier livre de la saga et qu’il s’agit du Neveu du magicien. Le Prince Caspian est quant à lui le quatrième tome, et L’Odyssée du passeur d’aurore le cinquième. Pourquoi est-ce que l’adaptation cinématographique n’a pas suivi la chronologie des livres ? La raison est simple, les acteurs qui jouent les enfants seraient devenus trop âgés pour jouer leurs personnages s’ils avaient respecté cette chronologie.

Pas de gros mots durant le tournage de Narnia

© Walt Disney Pictures

Quand un acteur loupe une scène, généralement son premier réflexe est de dire un juron. Problème, il était très courant que les adultes en disent sur le plateau de tournage de Narnia. Pour remédier à ce problème, Georgie Henley (Lucy) a mis en place un « pot à gros mots », dont le but était de mettre une pièce ou autre à chaque grossièreté. Et il se dit dans les couloirs que James McAvoy était celui qui disait le plus de jurons !

Une épée, trois choix

© Walt Disney Pictures

William Moseley (Peter) avait à sa disposition trois versions de son épée : une en acier, une autre en aluminium et une dernière en caoutchouc. Il a préféré travailler avec celle en aluminium pour les scènes de combat car elle était plus légère et ne faisait aucun rebond lorsqu’il tapait quelque chose.

Journaliste
Je suis le fils spirituel de Ted Mosby (How I Met Your Mother) & Fiona Gallagher (Shameless).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est une fajita et un petit cocktail devant Crazy Ex-Girlfriend
Alexis Savona on EmailAlexis Savona on TwitterAlexis Savona on Youtube