Les Simpson ont-ils vraiment prédit la tenue de Kamala Harris ? On vous explique tout

Publié le 22 janvier 2021 - 14h30

Alors que Joe Biden est devenu le nouveau président des Etats-Unis en ce mercredi 20 janvier, toute l’attention du public s’est portée sur sa vice-présidente, Kamala Harris et son incroyable tenue violette. Un symbole fort et puissant, qui avait déjà été imaginé par les les créateurs des Simpson en 2000.

 

Un long manteau violet, un collier de perles et des boucles d’oreilles assorties. Ce mercredi 20 janvier, Kamala Harris s’est présentée à l’investiture de Joe Biden dans une tenue qui a fait couler beaucoup d’encre. Première femme de couleur à devenir vice-présidente des États-Unis, l’ancienne sénatrice avait choisi une tenue lourde de sens et de symboles, qui a donné une impression de déjà-vu aux fans des Simpson.

Kamala Harris habillée comme Lisa Simpson

En 2000, les créateurs de la série avait proposé un épisode intitulé Les Simpson dans 30 ans (Bart to the future en VO), qui suivait l’entrée à la Maison Blanche de Lisa, première femme élue à la tête du pays. Cette dernière était alors habillée d’un tailleur violet et portait des bijoux en perles, soit le même ensemble arboré par Kamala Harris, 20 ans plus tard. Par ailleurs, le personnage du dessin-animé prenait ses fonctions de présidente après la fin du mandat désastreux de Donald Trump. Une double similitude, qui a donc frappé les fans du programme satirique.

De nombreux messages à travers une garde-robe finement choisie

Si la série Les Simpson est célèbre pour avoir prédit de nombreux événements, à commencer par l’élection du milliardaire américain ou l’invasion du Capitole, la tenue de Kamala Harris est bien plus qu’une simple coïncidence. La Démocrate n’a pas choisi ses vêtements au hasard, mais a selectionné des pièces à la symbolique très forte.

Tout comme Michelle Obama ou d’autres femmes politiques, la vice-présidente s’est d’abord servie de son nouveau statut de figure publique pour promouvoir une étoile montante de la mode. Son ensemble était donc signé Christopher John Rogers, un jeune styliste afro-américain et queer de 27 ans. Une façon, donc, de porter haut les couleurs de la diversité et de l’égalité.

En adoptant ce look, Kamala Harris a également voulu rendre hommage à Shirley Chisholm, la première femme politique afro-américaine à devenir membre de la Chambre des Représentants des États-Unis, qui utilisait des flyers violets pendant sa campagne.

Une couleur féministe

En plus d’être un clin œil à son modèle de carrière, le violet avait également vocation à rappeler les mouvements féministes du XIXème siècle et notamment celui du Woman’s Social & Political Union. A l’époque, les suffragettes qui se battaient pour obtenir le droit de vote s’habillaient en blanc, en vert ou en violet. Trois couleurs désormais inscrites dans le courant féministe, que Kamala Harris a donc souhaité remettre à l’honneur.

Enfin, le violet évoque aussi l’union bipartite entre les Républicains et les Démocrates, mais surtout l’égalité entre les hommes et les femmes. Mélange parfait entre le bleu et le rose, pour un résultat aussi puissant que doux.

Alexia Malige
Journaliste
Je suis la fille spirituelle de Chandler Bing (Friends) et de Villanelle (Killing Eve). Mon Snack&Chill idéal du moment c'est de la croziflette devant Modern Family.
Alexia Malige on Email