Orange is the New Black, Natasha Lyonne : « Je m’identifie de très près à Nicky »

26 juillet 2018 - 13h43

Serieously continue de vous dévoiler les interviews des actrices d’Orange is the New Black dont la saison 6 arrive ce 27 juillet sur Netflix. Tour d’horizon du personnage de Nicky, majeur dans cette nouvelle saison avec Natasha Lyonne. Morceaux choisis.

On aperçoit dans cette série le rapport de Nicky avec son passé, sa famille, Red. Notamment son lien avec son père et sa mère. Comment était-ce d’explorer ses antécédents familiaux ?

Ah mais vous avez vu la saison (rires) ?! Pour Nicky, avoir été une enfant a toujours été une lutte, un combat : comment devenir une vraie personne, connaître l’amour inconditionnel, est-elle suffisamment intéressante notamment envers sa mère, qu’est-ce qui ne va pas chez elle etc… Son attitude classique, faire sa dure, dire ce qu’elle pense et ses addictions montrent beaucoup de tristesse et surtout une enfance brisée. Je pense vraiment que ce thème de la famille évoqué, sa proximité avec Red aussi, montre qu’elle aura toujours cet instinct de loyauté, surtout envers Red évidemment. Nicky veut absolument être cette personne qui peut veiller sur elle, comme un lien mère et fille. C’était d’ailleurs incroyable de jouer toute cette complicité avec elle [Kate Mulgrew, ndlr].

Tous ces changements majeurs dans la série : le changement de prison, de votre entourage sont importants. Quelle a été la chose la plus complexe à jouer pour vous dans la saison 6 ?

Il est toujours très difficile de vite rentrer dans les souvenirs, les émotions de nos personnages, toutes ensemble. En général, voir ce qui se passe avec Red durant cette saison, je pense que c’est le challenge le plus difficile à gérer. Il y a cette scène difficile où Nicky et Red passent des coups de fil dans la nouvelle prison mais aussi lorsque Nicky doit se replonger dans son enfance et la notion d’abandon, voir qu’elle ne sait pas où se placer dans ce monde ou en prison, sont des choses très complexes à porter et à jouer. Je m’identifie de si près à elle, je comprends la rage et la haine qu’elle a contre sa famille qui n’établit pas d’environnement pour elle qui lui permette de s’épanouir et de réussir. Je dois me plonger dans ma vie personnelle pour me souvenir comme cela fait de ressentir tout cela dans OITNB.

Pourquoi pensez-vous que Nicky et Morello ont un lien aussi fort et Nicky un amour aussi grand pour Lorna alors qu’elle est plutôt considérée comme « gay for the stay » ?

Je pense que Nicky sait que Lorna est elle-même à la différence des autres qui ont des façades pour survivre, Nicky arrive à lire en Lorna et surtout l’admire également. Elles ont en commun cette dissociation de la réalité. Entre la nature de Nicky à vouloir s’échapper de la réalité et Lorna qui a aussi cette tendance, non pas en utilisant des drogues mais en usant le fantasme comme une drogue, Nicky s’identifie à elle de cette manière. Nicky fait confiance à la manière avec laquelle elle voit à travers Lorna et avec les autres elle n’a pas forcément ce niveau d’intimité. C’est pour elle une amitié importante où elle se sent en sécurité, elle lui donne une sorte de but, elle veut la protéger physiquement et surveiller.

Quel espoir voyez-vous pour les deux femmes ?

Eh bien je pense que Nicky va élever ce bébé ! Virer Vinnie et s’occuper du bébé et vivre heureuses jusqu’à la fin des temps…

Hannah Benayoun
Journaliste
[email protected]

Je suis la fille spirituelle de Leslie Knope (Parks and Recreation) & Thomas Shelby (Peaky Blinders).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est Bo Bun légumes devant Friends.
Hannah Benayoun on Email