Les papas de séries, du meilleur au pire

Publié le 18 juin 2017 - 14h54

Le 18 juin, c’est la fête des pères !

Pour célébrer les papas aujourd’hui, on a choisi de revenir sur 10 pères de séries aux méthodes d’éducation toutes bien différentes. Du meilleur au pire, du papa-gâteau au plus violent, quand on les regarde, on se dit que c’est pas tous les jours facile d’être parent mais certains semblent s’en sortir mieux que d’autres.

 

modern family

Phil Dunphy (Modern Family) 

Phil prend directement la tête du classement car c’est le papa exemplaire et il le prouve depuis 8 saisons. Chez les Dunphy, c’est d’ailleurs un truc de famille puisque papa Dunphy est lui aussi un type génial. Celui qui veille sur ses enfants comme une maman ours est attentionné, à l’écoute, fier et prêt à tout entendre et tout résoudre. Phil Dunphy est aussi le papa copain -parfois un peu trop- mais il n’en reste pas moins celui qu’on rêve tous d’avoir.

 

Jack Pearson (This is Us)

Découvert récemment avec This is Us, ce papa, qu’on surnomme « le parfait » prend directement la 2ème place du classement car en quelques épisodes, il a remonté le niveau des critères de paternité. Il est bon, protecteur, doux, ferme, tolérant… et il fait absolument tout pour ne pas en tirer les éloges. On ignore encore tout des raisons de sa disparition -et parfois on se dit que c’est mieux comme ça- mais il semble ne pas y avoir un jour sans que les Big Three pensent à lui.

 

Ned Stark (Game of Thrones)

Encore un papa qu’on aurait adoré avoir. Il a réussi l’exploit de nous le prouver en seulement… 9 épisodes, c’est le roi de l’éducation ! Il crée des stars : le plus jeune de ses fils (encore en vie) peut voler et voyager dans le temps, sa plus jeune fille sait changer de visage, son fils/neveu est passé de petite recrue à King of The North. Autres points positifs : son statut de Main du Roi ne lui est pas monté à la tête, il a des valeurs qu’il a pris le temps d’inculquer à sa progéniture et il est plutôt doué en cadeau : au programme, un loup pour chacun de ses enfants. Classe !

 

Noah Stilinski (Teen Wolf)

Avec son emploi du temps de shérif, ce papa avait l’excuse toute trouvée pour délaisser l’éducation de son fils. Pourtant, le père Stilinski est présent pour Stiles, peu importe la situation, peu importe s’il ne comprend pas tout. On ne lui en demande pas beaucoup plus. Et puis on aime ses discours rassurants.

 

modern family

Cameron Tucker (Modern Family)

Toujours dans la team des papas ours, Cameron donnerait même des complexes aux mères hyper-protectrices. Pour exemple, la scène mythique de l’arrivée de Lily dans la famille : le type n’a pas hésité à annoncer sa venue sur le thème du Roi Lion. Même si cette scène donne une image très claire du personnage, on le sait, il n’est pas tout seul dans sa tête.

 

Rick Grimes (The Walking Dead)

Protecteur comme un lion, Carl et Judith sont plutôt bien nés par rapport à ça. Le destin leur a accordé un avantage sans précédent avant l’apocalypse : Rick Grimes, le type qui t’arrache la carotide si tu penses rien qu’un peu à faire du mal à son rejeton. Maman n’est pas là mais papa et son groupe en font les rares enfants encore en vie dans ce monde d’apocalypse et les tours de baby-sitting semblent plutôt bien rodés.

Malgré tout, il obtient la 6ème place parce qu’il pète parfois un peu des câbles et n’est pas toujours toujours présent… Parfois même, oncle Negan est plus impliqué dans l’éducation des petits que lui.

 

Lucious Lyon (Empire)

Père de 3 lions prêts à tout lui prouver, il les a intégrés à son business sans se poser de questions. Pour lui, la famille, c’est sacré ! Seulement, quand il est question de business, il est sans pitié, même avec sa progéniture. Extensions de lui-même, l’un fait de la musique, l’autre rappe et le dernier est un requin en affaires, Lucious n’a plus qu’à se pointer pour en être fier ou en tirer les fruits. C’est selon son humeur.

Franck Gallagher (Shameless)

Le pire père du monde en la personne de notre très cher Frank Gallagher ? Pas tout à fait ! On vous l’accorde, il a son style et ses valeurs mais comme il aime tant le rappeler, contrairement à Monica il est là et ça lui donne 1 point. Et il serait à la limite de le perdre parce qu’en fait, ses gosses -qui ne l’ont jamais appelé « papa »- rêveraient qu’il soit… moins présent. Mais comme un cafard, le bougre survit à tout.

 

Valentine Morgenstern (Shadowhunters)

Leader du Cercle, il n’en reste pas moins le père de Clary. Ce shadowhunter entre directement dans la catégorie des papas absents allant même jusqu’à Tchernobyl pour que tout le monde ignore son existence.

 

Clifford Blossom (Riverdale)

Le dernier de la liste, c’est le père Blossom, le papa meurtrier. ATTENTION SPOILERS… On peut bien élever un enfant et lui offrir tout ce dont il a besoin -dans la famille Blossom, il s’agit globalement d’argent et de sirop d’érable-, à partir du moment où l’on décide de le tuer pour protéger son business, on atterrit forcément à la dernière place du classement. C’est cruel mais c’est comme ça.

 

Pour tous les papas oubliés ou pour parler de ceux présents dans cette liste, n’hésitez pas à nous en faire part sur le Spoiler Club.

 

Vous aimerez également :

Les Frères Scott : 10 anecdotes à connaître sur la série

Dossier : 10 choses qui prouvent que t’es (sérieusement) fan de Teen Wolf

Pretty Little Liars : 3 choses que l’on veut (absolument) voir dans le final !

 

 

 

 

Co-fondatrice
allison@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Jane The Virgin & Max (2 Broke Girls).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est mozzarella sticks & champagne devant Lost.
Allison Josepha on EmailAllison Josepha on InstagramAllison Josepha on Twitter