Le portrait culte de la semaine : Daenerys Targaryen de Game of Thrones

23 mai 2019 - 15h53

Game of Thrones, c’est fini. Huit saisons d’une intensité puissante et qui a laissé les fans orphelins. Les portraits cultes ont décidé de rendre hommage à celle qui a le plus divisé l’opinion, Daenerys Targaryen.

Ma première réplique

J’apparais dans les premières scènes de la première saison de Game of Thrones. Du haut de mes 13 ans (dans les livres) je ne sais encore rien du destin exceptionnel qui va s’ouvrir à moi épisode après épisode. Mon frère Viserys abuse de moi fréquemment. Dans cette scène je me prépare à épouser Khal Drogo et je suis terrifiée. « Nous avons été ses invités pendant plus d’un an et il ne nous a jamais rien demandé » . Pour beaucoup, j’inspire avant tout compassion, voire de la pitié, moi qui suis la proie d’hommes dont je ne sais rien et qui ne me souhaitent aucun bien.

Pourquoi je suis culte

Il m’aura fallu peu de temps pour m’imposer dans le cœur des fans de la série. Ma personnalité, mes idéaux, mes envies se forgent d’épisode en épisode, on peut suivre ma progression de manière très claire et il est facile pour moi de rallier les hommes à ma cause. Je suis docile à mes débuts mais je prends vite conscience de ma force, de mon intelligence et de mes capacités qui me mèneront vers mes heures les plus redoutables. Je fais partie de ces encore trop rares personnages féminins qui possèdent en elles cette force et exerce un leadership concret, entier sur d’autres personnages.

Je suis culte car je suis la plus identifiée

Parmi tous les personnages de Game of Thrones je reste celle qui a le plus de soutien. Je suis celle que l’on peut reconnaître en moins de deux, on a vu mon ambition se dessiner au fil des saisons et beaucoup m’ont soutenue. Pour énormément de gens, j’allais être celle qui pouvait y parvenir, à coup de confiance en soi et d’immense ambition.Si je viens en aide aux opprimés à travers tout Essos, je n’hésite pas à utiliser le feu et le sang pour prendre le pouvoir et libérer les cités qui sont sur mon passage. Mes prises de décisions, parfois soudaines, ont permis aux fans de la série de garder cet œil sur moi, persuadés que je pouvais évoluer vite et de manière inattendue.

Je suis culte car j’ai su créer le débat

La saison 8 de Game of Thrones a fait office à renverser le château de cartes que j’ai patiemment bâti. J’ai mis en branle les certitudes de ceux qui m’admiraient et j’ai relancé le débat à mon propos. La profondeur de ma personnalité, mes différents visages ont une fois prouvé que j’étais un personnage inattendu, au passé chargé, au vécu familial lourd, mentalement fragile et que l’on ne pouvait pas me résumer à une seule femme courageuse. J’ai montré mes couleurs, peut-être un peu vite, mais comme tout vrai personnage de série qui mérite de traverser les âges, je vous donne de quoi réfléchir pour les années à venir.

Hannah Benayoun
Journaliste
Fille spirituelle de Leslie Knope dans Parks and Recreation et de Thomas Shelby des Peaky Blinders.
Let them binge parfait: regarder Friends avec une girafe, mais clairement je ne l'ai jamais fait.