Riverdale : La série vient-elle de confirmer que Jughead n’allait pas mourir ?

28 octobre 2019 - 16h33

Entre Easter Eggs et références pop culture, Riverdale adore jouer avec les neurones des fans. Surtout quand il s’agit de terminer sur un énorme cliffhanger et laisser libre cours aux théories les plus folles.

 

Toute l’euphorie autour de Jughead a commencé à la fin de la saison 3 de Riverdale, lorsqu’on aperçoit Archie, Veronica, et Betty en sous-vêtements, couverts de sang autour d’un feu. Archie tient dans sa main le célèbre bonnet du personnage de Cole Sprouse, aussi ensanglanté. Et c’est alors que Betty donne l’ordre aux autres de tout brûler et de ne parler à personne jusqu’à ce que l’école se termine. Jughead n’est lui, nulle part dans la scène.

Est-ce que Riverdale oserait tuer Jughead ?

La fin de la saison pose donc cette question : Est-ce que Riverdale oserait tuer Jughead ? Le cliffhanger intervient après un saut dans le temps, toujours non résolue dans cette saison. Mais les questions continuent de se multiplier après un rapide flash, montrant le groupe d’amis à la recherche de Jughead dans les bois. En effet, au cours de la saison Jughead disparaît laissant les fans supposer qu’il doit être sûrement être mort. Mais un livre que Veronica tient en main met les fans sur une toute autre théorie.

La théorie

Comme l’a souligné un fan sur Reddit après le dernier épisode, Veronica lit The Secret History de Donna Tartt. Le roman policier est raconté par Richard, un jeune garçon de la classe ouvrière, qui se lie d’amitié avec un groupe d’étudiants dans une école d’élite. Le groupe d’amis est suspecté d’avoir tué un des étudiants, et Richard va tenter d’élucider le crime. Quelle coïncidence alors que Jughead vient juste d’être transféré dans l’excellente école de Stonewall Prep la semaine dernière. Et dans ses camarades on trouve un étudiant du nom de Bret Weston, une référence évidente à Bret Easton Ellis, ancien camarade de classe de Donna Tartt. Cette semaine les deux garçons se sont battus, en perpétuelle compétitivité l’un contre l’autre. Et comme ce n’est jamais fini, il y a aussi une fille dans leur atelier d’écriture qui s’appelle, tenez-vous bien, Donna Sweett.

Les possibilités sont infinies

Riverdale adore jouer avec les références de la pop culture, et nous en avons ici la preuve même. Peut-être que la bande d’Archie ensanglanté et nue dans les bois est seulement une façade pour couvrir une grave erreur de Jughead. Ou peut-être qu’il a faussé sa mort pour se protéger, avec son groupe comme complice. Les possibilités sont infinies, mais cela ressemble à une solide évidence que Jughead est en vie, et nous l’espérons, pas trop endommagé.

En attendant, retrouvez les questions bêtes qu’on s’est posées devant l’épisode 3 !

Emma Razafimahefa
Ses parents spirituels : Gina Linetti (Brooklyn Nine-Nine) et Jim Hopper (Stranger Things)
Mon snack&chill idéal : des pâtes au ketchup et du green ice tea devant New Girl.
Emma Razafimahefa on Twitter