The Last of Us : que signifie la chanson entendue à la fin de l'épisode 1 ?

The Last of Us : que signifie la chanson entendue à la fin de l’épisode 1 ?

Partage
Lien copié !

La premier épisode de The Last of Us a été diffusé, et il s’est achevé sur une chanson qui annonce un futur pessimiste pour Joel et Ellie dans la suite de la série. Mais quelle peut bien être sa signification ?

Quoi de mieux qu’un code secret pour communiquer en temps de dictature militaire et de monde apocalyptique ? Les survivants de The Last of Us l’ont bien compris et pour se tenir au courant des événements et éviter les dangers, Joel et les siens utilisent de vieilles chansons.

Que réserve la suite de The Last of Us pour Joel et Ellie ?

Ce stratagème est révélé lorsqu’Ellie découvre la collection de vinyles du personnage incarné par Pedro Pascal, et son livre qui explique le code. Quand une musique des années 60 est jouée, il n’y a aucune nouvelle information, quand un disque des années 70 est lancée, il y a du ravitaillement de disponible de la part de Frank et Bill (que nous découvriront dans la suite), et si une chanson des années 80 est jouée… Cela veut dire que le danger n’est pas loin, comme le découvre Ellie.

Dans le monde de The Last of Us, ce danger peut débarquer à n’importe quel moment. À la fin de ce premier épisode, diffusé sur Amazon Prime Video, Joel, Tess et Ellie parviennent à quitter la zone de quarantaine de Boston, et la chanson « Never Let Me Down Again » du groupe Depeche Mode peut être entendue.

Appartenant à l’album « Music for the Masses », la chanson du groupe britannique est sortie en 1987. Il s’agit donc d’un morceau des années 80, et annonce du danger pour Frank et Bill… Mais aussi pour le trio principal qui a décidé de leur rendre visite pour qu’ils les aident dans leur quête pour retrouver Tommy. S’ils vont forcément rencontrer des infectés sur leur route, d’autres dangers peuvent les attendre…

Romain Cheyron

Romain Cheyron

Journaliste - Responsable pôle News

Suivez nous !