The Librarians : Noah Wyle & Rebecca Romijn en disent plus sur la saison 4 (interview)

Partage
Lien copié !

La saison 4 de The Librarians arrive le 13 décembre aux Etats-Unis, avant de débarquer sur SyFy France le 20 janvier prochain. Et pour ce quatrième chapitre de Flynn Carson et les Nouveaux Aventuriers, Serieously a eu l'occasion d'interviewer Noah Wyle et Rebecca Romijn.

En quoi The Librarians est une série différente des autres ?

Noah Wyle : Ok, grosse question pour commencer (rires). C’est difficile de répondre, mais je dirais que c’est une série qui propose quelque chose de différent de ce qu’on voit ces dernières années. C’est un vrai divertissement, de l’aventure, de l’humour… Il n’y a pas vraiment de cynisme et on s’amuse beaucoup. Je n’apparais pas beaucoup dans les deux premières saisons et là je fais partie intégrante de l’équipe depuis la troisième saison et j’en suis vraiment content. Vous savez, beaucoup compare cette série à Doctor Who, en version américaine, et je vais vous dire un truc : je ne suis pas un grand fan de Doctor Who (rires), mais ne l’ébruitez pas trop ! En réalité, il y a ce sentiment d’aventures extraordinaires dans les deux séries.

Rebecca Romijn : Elle est différente parce qu’une série comme ça n’existe pas à la télévision. La série a un ton vraiment singulier, qu’on ne retrouve pas ailleurs. De l’action, de l’aventure, de la comédie, c’est un mélange parfait et tout le monde peut prendre du plaisir en la regardant. Aujourd’hui, la télévision produit de grandes séries, et beaucoup d’entre elles sont complexes ou sombres, ce n’est pas le cas de The Librarians qui est légère et… Magique (rires).

Vous apparaissez de plus en plus saison après saison, allons-nous beaucoup vous voir dans la saison 4 ?

Noah Wyle : Oui, Flynn Carsen est présent pendant toute la saison 4 et l’était une bonne partie de la troisième. Pour les deux premières saisons c’était compliqué de jongler entre ma vie personnelle et la série. En 2014, je me suis marié et nous sommes évidemment partis en lune de miel, mais j’étais quand même là pour 4 des 10 épisodes. Concernant la saison 2 : je suis devenu papa en 2015. Mais j’ai quand même fait 5 épisodes.

« Il va y avoir bien plus d’épisodes indépendants »

Que pouvez-vous nous dire sur la saison 4 ?

Noah Wyle : C’est une saison assez différente des autres. Jusqu’à maintenant le groupe a toujours eu à combattre un ennemi dont ils connaissaient l’identité. Un affrontement qui courait sur toute une saison à chaque fois, un vrai fil rouge. Dans cette nouvelle saison, il y a bien sûr un méchant, mais elle sera découpée différemment. Il y aura plus d’épisodes indépendants, avec des histoires différentes. C’est comme si on avait plusieurs séries en une pour ces nouvelles aventures. C’est vraiment excitant et j’espère que les fans vont aimer ce qu’on propose.

Rebecca Romijn : Noah Wyle vous a-t-il dit qu’il réalisait un nouvel épisode cette saison ? Il me semble qu’il s’agit du quatrième, et il a fait un travail fantastique. Je ne peux pas vraiment vous dévoiler quoi que ce soit pour garder la surprise, mais c’est un épisode hommage aux films noirs. Je pense que les fans vont aimer, nous on s’est éclatés à le faire. C’est vraiment différent de ce qu’on a pu voir dans les saisons précédentes. Les scénaristes se sont bien plus amusé et ont osé plus de choses que les années précédentes au niveau de la diversité des aventures que vivent les personnages.

Regardez-vous beaucoup la télévision ? Quelle est votre série préférée ?

Noah Wyle : j’adore regarder des séries, mais je n’ai pas beaucoup de temps pour le faire (rires), mais c’est une question difficile, parce que ça peut changer d’année en année. L’une des dernières que j’ai vraiment adoré c’est Atlanta de Donald Glover. C’est d’une justesse incroyable, et la façon dont il raconte son histoire c’est quelque chose que je n’ai jamais vu. C’est un très grand artiste.

Rebecca Romijn : Il y a eu beaucoup de très bonnes séries ces dernières années, comme Breaking Bad, Les Soprano ou Mad Men, mais ma série préférée de tous les temps, je dirais que c’est I Love Lucy. C’est tellement drôle et ça a changé tellement de choses positivement. Sinon, je ne sais pas si vous avez une émission comme ça en France, mais j’aime beaucoup regarder Dateline, une émission qui parle d’histoires sordides de crimes (rires).

Romain Cheyron

Romain Cheyron

Journaliste - Responsable pôle News

Suivez nous !

The Originals : les adieux de Klaus et Elijah en vidéo

The Originals : les adieux de Klaus et Elijah en vidéo

Sense8, Grey’s Anatomy… 10 séries qui boostent la confiance en soi

Sense8, Grey’s Anatomy… 10 séries qui boostent la confiance en soi

Lire aussi
Inventing Anna : la bande-annonce de la nouvelle série Netflix de Shonda Rhimes est là

Inventing Anna : la bande-annonce de la nouvelle série Netflix de Shonda Rhimes est là

Red Notice : c’est officiel, la suite se confirme avec deux films en préparation

Red Notice : c’est officiel, la suite se confirme avec deux films en préparation

Archive 81 : la série Netflix aura-t-elle une saison 2 ?

Archive 81 : la série Netflix aura-t-elle une saison 2 ?

Scream : affrontez Ghostface comme si vous y étiez grâce à deux expériences immersives

Scream : affrontez Ghostface comme si vous y étiez grâce à deux expériences immersives

Code Quantum : un reboot de la série culte est en préparation

Code Quantum : un reboot de la série culte est en préparation

Totally Spies de retour : les fans choqués par le nouveau visage de Clover

Totally Spies de retour : les fans choqués par le nouveau visage de Clover

Friends : aviez-vous remarqué que l’actrice qui incarne Estelle joue un autre rôle dans la série ?

Friends : aviez-vous remarqué que l’actrice qui incarne Estelle joue un autre rôle dans la série ?

Scream : la manière amusante dont Mason Gooding a obtenu le rôle de Chad dans la franchise

Scream : la manière amusante dont Mason Gooding a obtenu le rôle de Chad dans la franchise

La Petite Maison dans la Prairie : Melissa Gilbert a enfreint une règle d’or de l’acting selon Karen Grassle

La Petite Maison dans la Prairie : Melissa Gilbert a enfreint une règle d’or de l’acting selon Karen Grassle

Arrow : une série dérivée sur Diggle est en préparation

Arrow : une série dérivée sur Diggle est en préparation