Titanic : James Cameron recrée la scène de la planche pour savoir si Jack aurait pu survivre

Titanic : James Cameron recrée la scène de la planche pour savoir si Jack aurait pu survivre

Partage
Lien copié !

A l’occasion du 25ème anniversaire de la sortie de Titanic au cinéma, James Cameron s’est amusé à récréer la scène de la planche avec des acteurs et des scientifiques afin de déterminer si Jack aurait pu survivre en montant sur ce morceau de porte avec Rose. 

Ce débat enflamme les fans de Titanic depuis plusieurs décennies ! Y avait-il de la place pour Jack Dawson sur la planche ? Certains sont convaincus que oui et que le personnage campé par Leonardo DiCaprio n’aurait pas dû mourir de froid, quand d’autres pensent que le jeune homme n’avait aucune chance d’échapper à son funeste destin. Pour mettre fin à la controverse, James Cameron a décidé de recréer la fameuse scène polémique afin d’estimer les véritables chances de survie de l’amoureux de Rose.

Quatre scénarios différents pour la fin de Jack et Rose dans Titanic

Pour ce programme spécial, qui sera diffusé sur la chaîne National Geographic le 5 février prochain, le réalisateur canadien de 68 ans a donc demandé à deux acteurs de rejouer la scène de la planche, selon plusieurs scénarios différents. Dans le premier, Jack et Rose parviennent à monter tous les deux sur la porte, mais on peut voir qu’ils se retrouvent rapidement immergés dans un niveau d’eau glacée particulièrement dangereux. Une situation qui aurait donc mis Jack en péril, mais Rose également.

Lors du deuxième essai, ils se positionnent différemment, de façon à ce que leurs organes vitaux soient hors de l’eau. Jack est alors pris d’importants frissons, qui auraient pu, selon les scientifiques participant à l’expérience, le maintenir en vie un certain moment. 

Le cinéaste leur a ensuite fait réaliser toutes les actions physiquement éprouvantes que le couple avait dû endurer juste avant de monter sur la planche, avec Rose passant un gilet de sauvetage autour du corps de Jack pour lui offrir une protection supplémentaire. Cette situation conduit alors au dénouement le plus optimiste pour le jeune artiste. « Il est stabilisé », explique James Cameron. « Il arrive à un état qui lui aurait peut-être permis de tenir jusqu’à l’arrivée des secours ». Le verdict final reste tout de même assez mitigé : « Jack aurait pu vivre, mais il y a de nombreuses variables. Je pense que son processus de pensée était ‘Je ne vais rien faire qui puisse la mettre en danger’. C’est à 100% dans son caractère ». 

Il semblerait donc que le débat puisse continuer éternellement, l’expérience n’ayant pas permis d’offrir une réponse précise à cette question brûlante. Toutefois, les fans de Titanic pourront se refaire un avis sur le sujet en redécouvrant le film sur grand écran le 8 février prochain dans une version 3D en haute définition. 

Alexia Malige

Alexia Malige

Journaliste

Suivez nous !