Top 10 des meilleures séries… défoncées par les critiques quand le pilote est sorti

7 octobre 2019 - 19h23

Friends, Game of Thrones, X-Files… Aujourd’hui ces séries sont absolument cultes pour tout amateur de séries, et pourtant, les critiques n’avaient pas été tendres après la diffusion du pilote. Découvrez les 10 meilleures séries défoncées par la presse au tout début.

Pilotes ratés ou critiques à côté de leurs pompes ? Les séries qui ne sont pas appréciées au premier épisode sont très nombreuses, et si certaines ne dépassent pas quelques semaines de diffusion (parce qu’elles restent nulles, soyons honnêtes), d’autres deviennent des oeuvres cultes et captivent des millions de fans.

Game of Thrones

Aujourd’hui, Game of Thrones est une véritable machine de guerre, Jon Snow est une icône, les dragons impressionnant tout le monde, les White Walker ont la classe et Cersei est badass. Pourtant, à ses débuts certains critiques américains en ont vu simplement une série qui plairait aux geeks fans de Donjon et Dragon : « tous les autres amateurs de séries, vous voudrez plus que tout qu’HBO reviennent à des séries dont les dialogues utilisent des mots qui apparaissent dans le dictionnaire » pouvait-on lire dans le New York Times. Bien vu !

 

X-Files

« Ce n’est pas vraiment une série. Ni science-fiction, ni fantastique, ni réaliste ». Le Washington Post était sévère lors de la diffusion de la saison 1 d’X-Files, se plaignant même de devoir regarder « ce truc stupide ». Aujourd’hui, c’est l’une des séries phares des années 90 et elle revient pour une saison 11 (diffusée début 2018). Encore un critique qui avait l’oeil.

 

Friends

I’ll be there for you when the rain starts to pour, I’ll be there for you like I’ve been there before… Clap clap clap clap. Qui ne connaît pas ces paroles et ce mythique clappement de mains ? Véritable phénomène, Friends ne plaisait pas à tout le monde lors de sa première diffusion en 1994. Le Washington Post (encore eux, décidément !) trouvait la série « mauvaise » et la voyait « plus comme un talk-show qu’une véritable sitcom ». Aujourd’hui on veut tous et toutes être ami(e)s avec Ross, Rachel, Joey, Monica, Chandler et Phoebe. Vivre dans leur appartement géant et boire des cafés à longueur de journée. Mais pas adopter un singe, faut pas déconner.

 

Buffy contre les Vampires

Les critiques n’étaient pas vraiment enthousiastes après la diffusion du pilote de 2h, notamment celui de Variety qui décrivait Buffy contre les Vampires comme « un mix de X-Files et de Clueless » avec une histoire « pas vraiment amusante ». Si la première saison de la série est effectivement la plus faible parmi les sept, Buffy et son scooby gang sont devenus une référence et l’une des séries les plus appréciées aujourd’hui. Elle a rendu les vampires super cool, et notamment Spike et ses cheveux blonds (parce que Angel était quand même bien chiant).

 

Breaking Bad

Là, on peut peut-être comprendre. La première saison de Breaking Bad est très loin d’être la meilleure de la série et ses sept petits épisodes pouvaient en rebuter plus d’un. C’est le cas du critique du Chicago Sun-Times, qui avait cependant été un peu trop virulent : « Mis à part le très bon jeu de Bryan Cranston et Aaron Paul, qui rentre parfaitement dans la peau de leur personnage, l’écriture, la réalisation, la photographie et l’ambiance sont ratés ». La suite lui donnera tort.

 

The Wire

Malgré ses mauvaises audiences lors de sa diffusion sur HBO à l’époque, The Wire est considérée par beaucoup comme la meilleure série de tous les temps. Le critique du New York Daily News, lui, n’est pas tombé dans ce piège en détruisant les personnages « dont on se fout ».

 

How I Met Your Mother

Haaaaaave you met… les critiques de PopMatters et du Chicago Sun Times ? Pour le premier « la comédie n’est pas assez bonne pour contrebalancer l’inconsistance de la série ». Le second trouvait le « script pauvre ». Considérée comme l’héritière de Friends, How I Met Your Mother est aimée par de nombreux fans de séries et l’histoire de Ted qui rencontre la mère de ses enfants a passionné des millions de téléspectateurs à travers le monde, malgré une fin un peu controversée.

 

The Office (US)

Pour le coup, on ne peut pas contredire les critiques. La première saison de The Office US s’est ratée en essayant de copier la version britannique et rien ne fonctionnait vraiment. Heureusement, elle ne comprenait que six épisodes, et la série a su trouver son propre univers dès la saison 2, nous offrant l’un des couples les plus cultes et cute de la télévision avec Jim et Pam.

 

Les Soprano

« Les Soprano est une offre que vous pouvez refuser » écrivait le Orlando Sentinel lors de la première saison de la série. « Malgré l’humour noir et un bon jeu d’acteur, la crise de la cinquantaine d’un gangster n’est pas intéressante » ajoutait-il. Visiblement, elle a intéressé des millions de fans de séries, de nombreux autres critiques, des universitaires et des auteurs, pour qu’elle devienne l’une des séries qui revient le plus dans les classements des meilleures oeuvres télévisuelles.

 

The West Wing (A La Maison Blanche)

Le New York Times n’y est pas allé de main morte après la diffusion de l’épisode pilote de The West Wing en 1999, déclarant qu’il s’agissait « de la plus grande déception de l’année parmi les séries les plus attendues » et décrivant l’épisode comme « parfois intelligent, parfois stupide, et pas vraiment divertissant ».

Romain Cheyron
Journaliste
[email protected]

Fils spirituel de - J.D. (Scrubs) & Castiel (Supernatural)
Snack&Chill du moment - Friends & Pizza chicken/pepperoni, extra fromage
Romain Cheyron on EmailRomain Cheyron on InstagramRomain Cheyron on Twitter