Les traductions québécoises les plus drôles des titres de séries Netflix

11 septembre 2019 - 13h31

De Moutons blancs à Joie de fille, le Québec ne cesse de nous amuser par ses traductions toujours plus surprenantes des titres des séries populaires sur Netflix.

On adore le Québec, cela va de soi. En revanche, en bons français que nous sommes, on tique parfois sur certaines de leurs traductions de titres de séries. Si on avait déjà décortiqué quelques titres WTF une fois traduits de séries, on a de nouveau pris la liberté de compiler d’autres traductions tout aussi “hilarantes” (tout est relatif et on ne voudrait absolument pas froisser nos amis Québécois) de nos séries Netflix favorites cette fois-ci. Have fun !

Bagatelles (Trinkets)

Plutôt que de garder Trinkets, le titre original, le Québec a traduit ça par Bagatelles, certainement comme les multiples objets que les trois ados risquent encore de prendre un malin plaisir à voler dans la prochaine (et dernière) saison. Ah oui.

Vol à mères armées (Good Girls)

Une troupe de mamans en galère braquent un supermarché pour pallier ses problèmes d’argent. Il s’agit donc d’un Vol à mères armées. CQFD.

Joie de fille (Baby)


Peut-on nous expliquer par quel miracle sommes-nous passés de Baby à Joie de fille ? D’autant que le terme exact pour parler de prostitution est, semble-t-il, “fille de joie” et non l’inverse.

La maison de papier (La Casa de Papel)


Celui-ci est simple. Il est juste drôle, c’est tout.

Mères au travail (Workin’ Moms)


Workin’ Moms
est une série canadienne, ontarienne pour être plus précis. Comme il existe une petite guerre entre les Ontariens et les Québécois, il y a vraiment rien d’étonnant à ce que le titre de cette série ait été traduit par Mères au travail. Après tout, ce n’est ni plus ni moins que la traduction littérale…

Les opératrices au téléphone (Las chicas del cable)


Cette série espagnole a bien l’habitude de voir son nom être traduit. Entre Les demoiselles du téléphone et Les opératrices au téléphone en version québécoise, il y en a pour tous les goûts.

Moutons blancs (Dear White People)


Si quelqu’un a une explication plus pertinente que nous pour Dear White People, on prend. Le plus plausible reste certainement que l’on parle de mouton noir pour exclure une personne d’un groupe. Ici, dans la série, ce sont plutôt les comportements maladroits de la population blanche qui sont pointés du doigt. Ils deviennent à leur tour des moutons noirs, mais blancs, donc.

Appelez-mon agent (Dix pour cent)

Adaptée de la série américaine Call My Agent, la version française Dix pour cent se fait traduire par Appelez-mon agent au Québec. La boucle est bouclée.

Des liens bien serrés (Bonding)

La série américaine Bonding a débarqué sur la catalogue québécois sous le nom Des liens bien serrés. Pas besoin de faire un dessin. On se demande juste pourquoi opter pour quatre mots lorsque la version originale n’en contient qu’un seul…

Parfaite (YOU)

Aux yeux de Joe (Penn Badgley) Beck (Elizabeth Lail) est parfaite, voilà tout.

La dernière demeure des Hill (The Haunting of Hill House)

Hill House est le nom du manoir dans lequel s’installent les Crain. Au vu des événements étranges qui y ont lieu, on s’imagine qu’il s’agissait pour la famille Hill de leur dernière demeure.

Mort à mes yeux (Dead to Me)

Jusque là tout va bien, il ne s’agit ni plus ni moins que de la traduction littérale du titre original de la série, Dead To Me, qui aura d’ailleurs droit à une saison 2 prochainement.

13 Raisons (13 Reasons Why)

La traduction 13 Raisons a quelque chose de très romantique et pourtant…

Éducation Sexuelle (Sex Education)

En salle 104, svp.

Amandine Rouhaud
Journaliste
[email protected]

Fille spirituelle de - Jess (New Girl) & Seth Cohen (The O.C.)
Snack&Chill du moment - Insecure & Soupe Phô & Cheesecake
Amandine Rouhaud on EmailAmandine Rouhaud on InstagramAmandine Rouhaud on Twitter