Un, Dos, Tres : 10 secrets de tournage qui vous feront voir la série autrement

Publié le 1 juin 2020 - 11h28

Si t’as grandi devant les aventures de Lola, Pedro, Silvia et Roberto, alors ces secrets de tournage d’Un, Dos, Tres te feront (très) certainement voir la série culte autrement…

Le secret des scènes de vestiaires

Alors qu’elle était invitée dans l’émission espagnole La Resistencia en 2019, Beatriz Luengo a révélé l’un des secrets les mieux gardés de la production d’Un, Dos, Tres. « Ils engageaient des personnes nues pour les vestiaires, raconte l’interprète de Lola. C’est vrai. Nous devions réciter notre texte, vous pourriez pleurer pendant un moment et jouer une scène difficile qui fut intense à préparer… Et, tout à coup, ils coupaient parce que le sein d’une figurante n’était pas dans le plan ». On parie que vous ne verrez plus jamais les scènes de vestiaires comme avant.

Les acteurs n’avaient pas le temps pour « des relations sexuelles »

Le tournage de la série Un, Dos, Tres fut si intense que les comédien(ne)s n’avaient même pas le temps d’avoir une vie amoureuse ou sexuelle. Lors de l’émission El Hormiguero spéciale retrouvailles des acteurs en 2016, l’animateur Pablo Motos a demandé à Monica Cruz, Miguel Ángel Muñoz, Beatriz Luengo et Pablo Puyol s’il y avait eu « des relations sexuelles » entre eux à l’époque. Ce à quoi l’interprète de Silvia a répondu : « Il n’y avait pas de temps pour ça, n’est-ce pas Miguel Ángel ? ». Ce dernier a acquiescé, expliquant que c’est la raison pour laquelle il a trouvé sa petite amie sur le tournage… Monica Cruz. Bien que leur histoire soit aujourd’hui terminée, les deux ex-amoureux à l’écran comme à la ville sont restés bons amis.

Le départ surprise de Natalia Millán (Adela)

En pleine saison 4 d’Un, Dos, Tres, Adela disparaît soudainement après qu’Alicia lui propose d’aller donner des cours de danse à New York. En réalité, les scénaristes ont été pris de court par le départ précipité de l’actrice Natalia Millán et n’ont eu d’autre choix que d’improviser. « C’est le seul cas qui nous ait posé problème. Natalia Millán a quitté la série pour aller jouer au théâtre. Nous avons dû trouver à la hâte une porte de sortie et le personnage d’Adela a donc disparu en cours de saison » explique Jesús del Cerro, l’un des créateurs de la série, au site Toute La Télé.

Beatriz Luengo ne voulait pas faire partie du groupe UPA Dance

Le succès de la série Un, Dos, Tres a entraîné la naissance d’un groupe de musique, UPA Dance, composé de Miguel Ángel Muñoz, Pablo Puyol, Silvia Marty, Monica Cruz et Beatriz Luengo. Et si l’on pourrait croire que tous ont adoré faire partie d’un tel projet, ce ne fut pas le cas de l’interprète de Lola. Lors d’une interview accordée au site eldiario.es, Beatriz Luengo admet : « UPA Dance m’a fait du mal, parce que je ne l’ai pas choisi. Je n’ai pas choisi de chanter « Sámbame » sur scène, cela faisait partie de la fiction. D’ailleurs, nous étions constamment critiqués pour ces chansons, même dans la série ». 

L’anorexie et la boulimie de Marta

Dans la saison 3 d’Un, Dos, Tres, les scénaristes explorent l’anorexie et la boulimie de Marta. Cette intrigue a été suggérée par Dafne Fernández elle-même, alors qu’on lui reprochait d’être « trop maigre », voire « anorexique » dans la presse. Pour pouvoir jouer cela comme il faut, l’actrice a révélé s’être rendue à l’hôpital afin de rencontrer des jeunes filles atteintes de cette maladie.

Asier Etxeandia (Beni) ne garde pas un super souvenir du tournage

Il a beau n’être qu’apparu dans une seule saison d’Un, Dos, Tres, les fans inconditionnels se souviennent très bien d’Asier Etxeandia dans le rôle de l’attachant Beni. L’acteur aussi se souvient de sa période de travail sur le tournage de la série, mais n’en garde malheureusement pas que des bons souvenirs. Dans une interview pour le Vanity Fair espagnol, il pointe notamment du doigt un « niveau d’exploitation » qu’il ne pouvait accepter. Cela l’a conduit à quitter Un, Dos, Tres. « Ils ne me laissaient même pas aller chercher un appartement à louer. C’était assez terrible » se souvient-il. Heureusement, il dit être toujours ami avec ses co-stars. 

Pourquoi Diana et Cristóbal sont-ils vraiment partis ?

Beatriz Rico (Diana) et Víctor Mosqueira (Cristóbal) ont été poussés vers la sortie par les producteurs d’Un, Dos, Tres. « Nous avions fait le tour des péripéties autour de Juan, Diana et leur enfant. Il fallait ouvrir la porte à d’autres histoires, raconte le co-créateur Jesús del Cerro à Toute La Télé. Nous avons donc marié Diana à Cristóbal, et nous les avons envoyés loin de Madrid ». Il poursuit : « Ça ne fait jamais plaisir à un acteur d’apprendre qu’on n’a plus besoin de lui. Mais quand on a travaillé ensemble pendant 2 ou 3 ans, on a appris à se parler sans se fâcher. Dans notre cas, les départs se sont déroulés sans heurts ».

Une intrigue coupée pour éviter la polémique

Dans la saison 2 d’Un, Dos, Tres, Silvia tombe enceinte de Roberto. Et si la jeune femme fait une fausse couche, alors qu’elle danse avec Pedro lors d’un prestigieux concours, les scénaristes voulaient au départ traiter de l’avortement. C’est Beatriz Luengo qui a fait cette révélation, dans l’émission espagnole La Resistencia. « Ils ont coupé une intrigue impliquant l’avortement du personnage de Monica Cruz car ils trouvaient cela trop fort. Elle devait arrêter sa carrière de danseuse et réfléchir pour savoir si elle voulait garder son enfant ou non » se souvient l’interprète de Lola. Jugeant finalement cela « trop délicat », notamment au début des années 2000, les producteurs ont choisi une autre option. 

Le « calvaire » de Miguel Ángel Muñoz

Interprète de l’emblématique Roberto Arenales dans la série, Miguel Ángel Muñoz se souvient de moments particulièrement pénibles sur le tournage. « Quand ils ont voulu former le groupe, ils ont demandé aux acteurs de la série : « Qui sait chanter ou qui veut chanter ici ? ». J’ai été le premier à lever la main, mais c’était un calvaire de chanter et de danser » a révélé l’acteur lors de l’émission Cuatro. Il poursuit : « Mes collègues étaient si bons que je me sentais toujours inférieur ». Rappelons que Miguel Ángel Muñoz ne savait pas danser avant Un, Dos, Tres. 

Un coup de foudre immédiat pour Beatriz Luengo et Yotuel Romero

On termine sur un secret de tournage qui va vous vendre du rêve. Dès la saison 3 de la série, Un, Dos, Tres introduit le personnage de Pavel joué par Yotuel Romero. Au-delà d’un rôle qui va bouleverser sa carrière, l’acteur fait surtout une rencontre qui va bouleverser sa vie. Beatriz Luengo a tout de suite eu le coup de foudre pour son partenaire de jeu. Et si sa co-star Monica Cruz, très protectrice avec elle, lui a dit de se méfier, il s’avère qu’après toutes ces années, les interprètes de Lola et Pavel sont toujours ensemble, mariés et parents d’un petit garçon. Comme quoi, on peut bel et bien trouver l’amour, le vrai sur le tournage d’une série.  

Journaliste
eliott@serieously.com

Je suis le fils spirituel d'Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld.
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des churros devant Ugly Betty.
Eliott Azoulai on EmailEliott Azoulai on Twitter