Un, Dos, Tres : les 7 plus grosses incohérences de la série culte

2 août 2019 - 19h22

Avant La Casa de Papel, quand on pensait « série espagnole », on pensait automatiquement à Un, Dos, Tres ! On ne se lasse pas de revoir l’intégralité des 6 saisons, à tel point qu’on a fini par repérer 7 petites (ou grosses) incohérences…

Série culte du début des années 2000, rediffusée à peu près tous les ans sur les chaînes du groupe M6, Un, Dos, Tres a marqué toute une génération de téléspectateurs. Comme on connaît les épisodes par coeur (normal), on n’a pu s’empêcher de relever quelques incohérences niveau scénario… No offense !

L’âge de Lola

Dans la saison 2 de Un, Dos, Tres, Lola fête son 19ème anniversaire. Ses camarades de classe lui amènent d’ailleurs un gâteau avec des bougies pour marquer le coup… Mais la jeune femme n’a guère le coeur à la fête car ça lui rappelle la perte de sa maman, décédée le lendemain de son anniversaire.

Dans la sixième et dernière saison du show, Lola annonce à son père qu’elle va faire une colocation avec Silvia et Ingrid. Ce dernier le prend mal, et la principale intéressée lui confie qu’elle a 19 ans et est donc en âge de prendre ses propres décisions. Say whaaaat ?! Comment Lola peut-elle avoir 19 ans dans la saison 2 ET dans la saison 6 ?!

Si nos calculs sont bons, sachant qu’une année scolaire se déroule sur deux saisons, Lola devrait avoir 21 ans en saison 6.

La prestation d’UPA Dance à la télévision

Dans l’épisode 16 de la saison 2, le groupe musical UPA Dance (composé de Lola, Silvia, Ingrid, Pedro, Roberto et accessoirement Jero) passe à la télévision. Les élèves interprètent leur titre « Once Again » en direct. Pour info, Lola chante les 3/4 du morceau. Et pourtant, quelques heures avant leur prestation télévisuelle, la jeune femme fait faux bond à ses amis car elle a raté son examen de danse classique. Mais ça, c’était avant que son père – ce cher Roman ! – ne la convainc de les rejoindre…

La vraie question est : comment les UPA Dance auraient-ils pu chanter « Once Again » SANS Lola, sachant que c’est elle qui assure tous les couplets ? Thank God, Roman était là !

Comment Erika a-t-elle pu intégrer l’école de Carmen Arranz ? (vous l’avez entendue chanter ?!)

Dès le premier épisode de la série, Carmen Arranz et son équipe de professeurs nous font comprendre que le niveau est très exigeant et qu’il n’acceptent pas n’importe qui dans cette école… à l’exception d’Erika ? Si vous vous souvenez bien, dans la saison 4, Jero demande à Erika (sa nouvelle petite amie) de prendre la place de Lola dans le groupe UPA Dance. Le problème est qu’elles sont loin d’avoir la même voix. Qu’on se le dise clairement : Erika chante comme une casserole !

Alors oui, Erika est une super danseuse, mais ça ne suffit pas d’exceller dans une seule matière pour intégrer la prestigieuse académie espagnole. On se souvient d’Ingrid, saquée par Diana à l’examen finale de danse moderne à l’issue de sa première année (pour motifs personnels… PARCE QU’ELLE SORTAIT AVEC JUAN), et forcée de redoubler. Logiquement, Erika aurait dû redoubler tous les ans.

Pour quelle raison Beni a-t-il été renvoyé de l’école à l’issue de sa première année ?

Personnage emblématique de la première saison d’Un, Dos, Tres, Beni n’a malheureusement pas fait long feu dans la série. Le jeune homme a été viré de l’école au terme de sa première année, après que Diana ait finalement accepté de faire passer Ingrid. Seulement voilà, Ingrid était supposée redoubler son année… alors que Beni, lui, a carrément été renvoyé… RENVOYÉ… Why ? On ne sait pas vous, mais nous on ADORAIT son personnage !

Pavel se fait passer pour Abraham, un célèbre musicien… et tout le monde y croit

Alors oui, on se doute bien qu’Abraham n’est pas aussi médiatisé qu’une soeur Kardashian, mais de là à ce que n’importe qui puisse prendre sa place… Dans la saison 3 de Un, Dos, Tres, Juan attend la venue d’un célèbre musicien – au visage inconnu – pour un cours spécial avec ses élèves. Pavel, le collègue de Lola, se trouve là par hasard et se fait donc passer pour cet Abraham, et le pire c’est que tout le monde n’y voit que du feu. Seriously ?

Les départs de professeurs

L’école de Carmen Arranz a beau être l’une des plus prestigieuses – LA plus prestigieuse, non ? – du pays, on peut y entrer et en sortir comme dans un moulin quand on est enseignant. Ça commence avec Claudia, prof de chant dans la saison 1, qui ne revient pas l’année suivante car elle a trouvé l’amour durant l’été. Normal… Puis c’est au tour de Cristina, sa remplaçante, qui se fait virer au début de la saison 3, jugée pas assez compétente par la nouvelle co-directrice Alicia Jauregui… Vient ensuite Gaspar, dont le poste de directeur des études revient à Adela, à la fin de la troisième saison. Il quitte définitivement l’école en saison 4 et on apprend qu’il bosse désormais dans une fac à Paris.

Mais la palme du départ le plus WTF revient incontestablement à Adela Ramos, prof de danse classique et personnage incontournable de Un, Dos, Tres. Du jour au lendemain, elle n’apparaît plus dans la série. On entend vaguement qu’elle est partie donner des cours à New York, suite à une proposition d’Alicia, but that’s it. Les élèves ne parlent plus jamais d’elle, eux qui ont pourtant été jusqu’à se dénuder dans la saison 1 afin de manifester contre son renvoi.

Horacio prétend être le « fils » de Carmen, sans pression

Plus soapy, tu meurs ! La saison 4 de Un, Dos, Tres est marquée par l’arrivée du personnage d’Horacio. Ce dernier se pointe dans le bureau de la directrice Carmen Arranz et dit être l’enfant qu’elle a élevé et vu grandir pendant 10 ans. Et ça marche ! À la suite de cela, Horacio se fait engager comme professeur d’art dramatique au sein de l’école. Il faut attendre la fin de la saison pour que Carmen découvre la supercherie et retrouve le « vrai » Horacio. Le pire est qu’elle ne semble même pas en vouloir au « faux » Horacio à la suite de ce mensonge, puisqu’ils continuent leurs vies comme si de rien n’était, la saison suivante… Ok ok.

Eliott Azoulai
Journaliste
[email protected]

Fils spirituel de - Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld
Snack&Chill du moment - Ugly Betty & des churros
Eliott Azoulai on EmailEliott Azoulai on Twitter