Un, Dos, Tres : cette scène de baiser gay qui n’a jamais été diffusée en France

Publié le 29 juillet 2020 - 17h09

Saviez-vous que certaines scènes d’Un, Dos, Tres avaient été supprimées dans la version française ? C’est notamment le cas d’un baiser entre Roberto et Beni dans le tout premier épisode de la série culte, à découvrir sur Serieously.

 

Multi-rediffusée à la télévision française, la série Un, Dos, Tres compte des millions de fans qui connaissent les épisodes par cœur. Néanmoins, nous n’avons pas tout à fait eu droit à la même version que les Espagnols, pour la simple et bonne raison que les épisodes ont été re-découpés. Alors qu’ils duraient environ 80 minutes en Espagne, ils faisaient approximativement 50 minutes en France. Cela a parfois donné lieu à des « montages un peu bizarres », comme l’a souligné le créateur de la série Jesús del Cerro au site Toute La Télé, mais surtout à la suppression de scènes.

Beni embrasse Roberto dans le premier épisode d’Un, Dos, Tres

Certaines scènes qui existaient dans la version originale d’Un, Dos, Tres sont passées à la trappe lors du re-découpage des épisodes pour la télévision française. Et cela dès le tout début ! Souvenez-vous, dans le premier épisode de la série, Beni invite Lola, Pedro et toute la bande à une soirée au bar où il travaille pour fêter la fin des épreuves. Dans la version française, on n’assiste pas à cette fameuse fête – on les voit seulement s’y rendre, puis sortir du bar. Or, dans la version originale, on y assiste bel et bien, et notamment à un baiser échangé entre Beni et Roberto. 

beni Roberto un dos tres

© Antena 3

Alors déguisé en femme, Beni fait le show sur scène et se met tout à coup à embrasser Roberto, sous le regard amusé de leurs camarades. Pour celles et ceux que ça intéresse, la séquence est disponible JUSTE ICI. On ignore pourquoi ce passage a été coupé au montage dans les épisodes d’Un, Dos, Tres en version française, et ça pourrait presque faire partie de ces secrets de tournage qui vous feront voir la série autrement… N’êtes-vous pas d’accord ?

Journaliste
eliott@serieously.com

Je suis le fils spirituel d'Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld.
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des churros devant Ugly Betty.
Eliott Azoulai on EmailEliott Azoulai on Twitter