Un, Dos, Tres : 10 anecdotes à connaître sur la série culte

Publié le 26 juillet 2019 - 15h31

Un, Dos, Tres a beau être multi-rediffusée en France, on parie qu’elle contient encore quelques secrets pour vous. Voici 10 indiscrétions et secrets de tournage que vous ignoriez (peut-être) sur la série espagnole !

Des scènes supprimées en France…

La série Un, Dos, Tres n’avait pas le même format dans son pays d’origine que chez nous. En Espagne les épisodes duraient environ 80 minutes, tandis qu’en France ils étaient re-découpés en épisodes de 50 minutes. « Il est évident que pour tout faire rentrer dans un temps donné, il a fallu changer l’ordre de certaines séquences, et parfois cela a abouti à des montages un peu bizarres » confiait Jesús del Cerro, l’un des créateurs de la série, au site Toute La Télé. On note alors que plusieurs scènes sont passées à la trappe lors de ce re-formatage.

… comme ce baiser entre Roberto et Beni

Dans le tout premier épisode d’Un, Dos, Tres, Beni invite Lola, Pedro, Roberto et tous ses camarades à une soirée. Et si l’on compare la version française à la version originale, on se rend compte que des scènes ont été supprimées chez nous. Notamment une, où Beni se déguise en drag queen et embrasse Roberto. 

À ne pas confondre avec Fame

Un, Dos, Tres a souvent été présentée comme une version espagnole de la série américaine culte Fame, diffusée dans les années 80. Néanmoins, les créateurs d’Un, Dos, Tres ont toujours pointé du doigt la différence entre les deux shows : « Fame était surtout une école de danse. Nous voulions plutôt faire de nos personnages des artistes complets, capables de chanter, danser et interpréter. En réalité, il n’y a pas d’école des Arts de la scène en Espagne. Nous avons dû créer cette école avant même de créer les personnages » expliquait Jesús del Cerro à Toute La Télé. 

Quand la fiction rejoint la réalité

Si l’école des Arts de la scène de Carmen Arranz a été créée pour les besoins de la série Un, Dos, Tres, la fiction a fini par rejoindre la réalité. En 2004, Beatriz Luengo (Lola) a fondé sa propre école de danse et d’activités culturelles à Madrid.

Beatriz Luengo a failli ne pas jouer dans la série

Celle qui prête ses traits à Lola Fernandez dans Un, Dos, Tres a bien failli passer à côté du rôle. Comme elle l’a confié lors de l’émission El Homiguero spéciale retrouvailles des acteurs de la série en 2016, les producteurs cherchaient une actrice blonde afin d’avoir un trio de copines brune, blonde et rousse. « Tu sais, ça va être compliqué pour toi car ils ont trouvé leur brune avec Monica Cruz » aurait ainsi dit la maquilleuse à Beatriz Luengo lors de la dernière phase de casting. 

Le secret des abdos de Pedro et Roberto

Toujours pendant l’émission retrouvailles des acteurs d’Un, Dos, Tres, on a appris un autre (gros) secret de tournage. Et ça concerne les abdos de nos héros ! Comme le rapporte le site La Montée Ibérique, avant chaque scène où ils devaient se mettre torse nu, Pablo Puyol (Pedro) et Miguel Angel Munoz (Roberto) faisaient des séries d’abdos. Puis ils arrêtaient de respirer et contractaient leurs abdos pendant toute la séquence.

Cela explique peut-être ces images du générique, non ?

Combien de temps pour tourner les chorégraphies ?

Un, Dos, Tres ne serait pas ce qu’elle est sans sa multitude de chorégraphies travaillées et soignées à la perfection dans chaque épisode. Et comme vous pouvez vous en douter, il s’agissait des scènes les plus longues à tourner. « Nous mettions 5 à 6 heures pour tourner chacune des chorégraphies des premiers épisodes, contre 2 seulement à la fin de la série » se souvient Jesús del Cerro.

Le mensonge de Miguel Ángel Muñoz à son audition

Saviez-vous que Miguel Ángel Muñoz n’avait aucune expérience de danseur avant Un, Dos, Tres ? L’interprète de Roberto Arenales a menti aux directeurs de casting, faisant en sorte de retarder le plus possible l’essai de danse à chaque fois. Au final, il leur a avoué toute la vérité et s’est mis à prendre des cours intensifs par la même occasion. Et ça a payé !

Roberto Arenales ou Robert DeNiro ?

Le succès d’Un, Dos, Tres a propulsé ses acteurs au sommet, à tel point que le groupe de musique UPA Dance – formé dans la série et dans la vraie vie – a vendu des millions d’albums et enchaîné les concerts. Pendant une tournée à travers l’Espagne, les comédiens de Un, Dos, Tres logeaient dans le même hôtel qu’un certain Robert DeNiro. Les fans, nombreux à attendre devant afin de pouvoir apercevoir leurs idoles, ont crié « Rober », qui est l’équivalent de Roberto dans la série originale. Pensant qu’on s’adressait à lui, Robert DeNiro s’est retourné, avant que Miguel Ángel Muñoz ne lui fasse un signe disant que c’était pour lui. Oops.

Il devait y avoir une saison 7

Un, Dos, Tres s’est achevée un peu brutalement, et il y a une bonne raison à cela : le dernier épisode de la saison 6 ne devait pas être le final de la série. Une septième saison était censée avoir lieu, mais la chute des audiences a eu raison de l’avenir de la série. La chaîne Antena 3 a pris la décision de ne pas renouveler Un, Dos, Tres, laissant ainsi plusieurs questions en suspens… comme Pedro et Lola vont-ils se remettre ensemble ?

Journaliste
eliott@serieously.com

Je suis le fils spirituel d'Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld.
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des churros devant Ugly Betty.
Eliott Azoulai on EmailEliott Azoulai on Twitter