Unpopular Opinion : pourquoi le couple Blair et Chuck (Gossip Girl) ne fait pas rêver du tout

Publié le 10 novembre 2020 - 11h15

Ils forment peut-être le couple star de Gossip Girl et font rêver des millions de téléspectateurs, mais Blair Waldorf et Chuck Bass sont (très) loin de vivre une histoire d’amour goals. La rédac de Serieously vous explique pourquoi le couple Chair ne fait pas rêver du tout…

 

Vous avez été 90% à soutenir le couple Blair et Chuck de Gossip Girl lors de notre grand sondage. Aujourd’hui, dans le cadre de notre rendez-vous Unpopular Opinion, on va tenter de vous prouver que cette histoire d’amour entre les deux personnages de Gossip Girl, bien qu’emblématique, est loin d’être idyllique. Pire encore, elle est carrément malsaine ! Et, quand on y réfléchit bien, on n’aimerait pas – mais alors, pas du tout – vivre une relation comme la leur.

#1. Chuck est extrêmement toxique, et Blair est mieux sans lui

Blair n’est pas une sainte, loin de là, mais le simple fait de la rapprocher de Chuck est nocif pour elle. On parle quand même d’un mec qui tente de violer deux jeunes femmes (Serena, puis Jenny) dans le premier épisode de Gossip Girl, et n’en subit jamais les conséquences. On parle aussi d’un mec prêt à échanger sa petite amie (Blair, donc) à son oncle contre un hôtel. Oui, comme si sa petite amie était un objet qui lui appartenait. Enfin, on parle d’un mec capable de violences psychologiques comme physiques à l’égard de sa bien-aimée, preuve en est sa réaction en apprenant les fiançailles de Blair avec le prince Louis. D’ailleurs, Blair résume la situation mieux que personne lorsqu’elle dit à Serena : « Louis me rend heureuse. Tu sais depuis quand je n’ai pas ressenti de joie ? J’ai vécu dans l’obscurité de Chuck. J’en avais oublié ce que c’était ». Et pourtant, elle finit toujours par revenir vers Chuck.

#2. Leur relation est ultra malsaine dans Gossip Girl

Si Blair et Chuck sont loin d’être les premiers à jouer à « je t’aime, moi non plus » tout au long de la série, ils font ça de façon très… malsaine. Chacun veut que l’autre revienne en rampant afin de s’assurer d’avoir le pouvoir dans leur couple. On en a l’exemple lors de la saison 2, où ils passent leur temps à se torturer avec la phrase devenue culte « 2 mots, 7 lettres. Dis-les moi, et je suis à toi », tout ça pour ne pas dire « je t’aime » en premier (car, À LEURS YEUX, ce serait un aveu de faiblesse…). Au-delà de ça, une fois qu’ils sont ensemble, Blair et Chuck ne peuvent pas vivre leur histoire d’amour sereinement et passent leur temps à s’adonner à toutes sortes de jeux dérangeants pour garder leur passion intacte. Ils séduisent des gens qu’ils s’amusent ensuite à rejeter, pour mieux se retrouver.

#3. Chair, un mauvais exemple pour la jeunesse ?

Gossip Girl étant une teen série, elle s’adresse avant tout à des adolescents (même si son public est plus large que ça). À un âge où l’on est facilement influençable, on a tendance à se faire un idéal de l’amour en fonction des couples que l’on peut voir et admirer à l’écran. Or, Blair et Chuck, pourtant considérés comme relationship goals par beaucoup, peuvent être un mauvais exemple sur de nombreux points – notamment ceux évoqués plus haut. Malgré l’alchimie certaine entre leurs interprètes respectifs Leighton Meester et Ed Westwick, et la tension sexuelle qu’il y a entre leurs personnages, on ne peut pas considérer Chair comme un modèle. Déso les fans, mais la passion n’excuse pas tout.

Journaliste
eliott@serieously.com

Je suis le fils spirituel d'Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld.
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des churros devant Ugly Betty.
Eliott Azoulai on EmailEliott Azoulai on Twitter