Vikings : top 15 des moments les plus gores de la série

Publié le 7 janvier 2021 - 20h00

Après 6 saisons de guerre, de sueur et d’hémoglobine, Vikings s’est achevée dans un dénouement des plus meurtriers. Retour sur les moments les plus sanglants et traumatisants de la série.

La mort d’Arne – Saison 2, épisode 1

Mort Arne Vikings

© History

Après avoir trahi son frère pour la première fois, Rollo rejoint les rangs de Jarl Borg et combat Ragnar et ses hommes. Il affronte alors ses anciens amis et doit faire face à son ex-camarade Arne. S’en suit donc un corps à corps rugueux, qui prend fin lorsque Rollo empale son adversaire avec une lance. Comme si cet acte violent ne lui suffisait pas, le grand Viking use de sa force pour faire monter le cadavre de son ami dans les airs, tel un morceau de viande piqué dans une brochette…

La crucifixion d’Athlestan – Saison 2, épisode 4

Athelstan crucifixion

© History

Alors qu’il accompagne les Vikings pour une expédition dans le Wessex, Athelstan est capturé et crucifié par les Anglais, qui le considèrent comme un traître et un païen. Ses deux mains sont ainsi clouées et son corps suspendu à une croix de bois comme celui du Christ. Le jeune homme traverse alors de longues heures douloureuses, jusqu’à ce le Roi Ecbert vienne le libérer de sa souffrance.

La mort de Sigvard – Saison 2, épisode 6

Mort de Sigvard Vikings

© History

En maltraitant Lagertha, son mari Sigvard avait pris des risques et son audace a fini par lui coûter cher. Fatiguée d’être humiliée et malmenée, la mère de Bjorn lui a soudainement planté un poignard dans l’œil, alors qu’il s’apprêtait à la dénuder aux yeux de tous. Malgré son orbite dévastée, le Jarl n’a pas eu le temps de souffrir bien longtemps, car Einar l’a aussitôt décapité et a envoyé sa tête rouler sur le plancher.

La mort de Jarl Borg – Saison 2, épisode 7

Jarl Borg

© History

Plus de 5 minutes de gros plans sanguinolents, de douleur insupportable et d’horrible agonie… La mort de Jarl Borg a, sans aucun doute, marqué les fans de la série. Puni pour sa trahison, le chef Viking subit l’atroce supplice de l’aigle de sang. Ragnar lui découpe donc le dos au couteau, puis à la hache, jusqu’à séparer les côtes de la colonne vertébrale afin de les déployer comme des ailes. Un terrible châtiment que l’affreux Jarl Borg a dû accepter en silence, sous peine de se voir refuser l’entrée au Valhalla.

Les têtes accrochées aux drakkars – Saison 3, épisode 2

Têtes décapitées Vikings

© History

Au début de la saison 3 de Vikings, Ragnar mène une expédition pour la Reine Kwenthrith afin de lui restituer son trône. Ses hommes décapitent alors de nombreux anglais et suspendent leurs têtes à leurs bateaux pour terrifier le reste de l’armée de Kenelm. Le résultat est là, tous les soldats sont horrifiés face à une telle barbarie.

L’amputation de Torstein – Saison 3, épisode 2

Amputation Torstein Vikings

© History

Son bras s’étant gangréné à la suite d’une blessure de guerre, Torstein demande à ses amis de le lui couper. Plutôt réfractaire à l’idée, Floki finit par accepter de l’aider. Il fait alors chauffer la lame de sa hache et réalise une amputation de fortune à même le gazon. Le Viking souffre tellement, que même Ragnar détourne le regard de ce spectacle insoutenable.

La mutilation de Judith – Saison 3, épisode 6

Mutilation Judith Vikings

© History

Déclarée coupable d’adultère après avoir eu une liaison avec Athelstan, Judith est punie par le Roi Ecbert et son fils Aethelwulf pour ses actes. Un bourreau l’attache au pilori et lui coupe une première oreille. La jeune femme ensanglantée hurle alors à la mort, submergée par la douleur et terrifiée à l’idée de perdre un nouvel organe. Le bourreau s’apprête ensuite à découper sa deuxième oreille, mais le souverain britannique l’arrête lorsque la princesse avoue finalement le nom du père de son enfant.

La mort de Ragnar – Saison 4, épisode 15

Vikings mort de Ragnar

© History

Voilà un épisode qui a véritablement brisé le cœur des fans. Voir le grand Ragnar Lothbrok tomber de cette manière a été sincèrement éprouvant pour la plupart des spectateurs. Le chef Viking a d’abord été torturé, battu, brûlé au fer rouge par le Roi Aelle et enfermé dans une cage avant d’être finalement jeté dans une fausse pleine de serpents. Une fin horrible pour le héros de la série, qui a tout de même gardé la tête haute jusqu’au bout.

La mort du Roi Aelle – Saison 4, épisode 18

Roi Aelle mort Vikings

© History

Bien déterminés à venger leur père, Bjorn, Ubbe, Hvitserk, Sigurd et Ivar se rendent en Angleterre avec leur armée. Là-bas, ils capturent le Roi Aelle et lui font payer la mort de Ragnar. Lente et éprouvante, sa fin est à la hauteur de son crime. Bjorn lui inflige ainsi le supplice de l’aigle de sang et le fait hurler de douleur pendant d’interminables minutes. Lors de cette scène, Ivar prouve une nouvelle fois qu’il n’est pas sensible aux souffrances des autres et vient se placer sous le visage du souverain britannique pour le regarder dans les yeux jusqu’à son dernier souffle.

La gorge d’or du prêtre anglais – Saison 5, épisode 1

Gorge d'or Vikings

© History

Toujours en Angleterre après avoir vengé la mort de Ragnar, les Vikings pénètrent dans une église et réalisent un véritable massacre. Le prêtre est alors longuement torturé par Ivar, qui décide de faire fondre les croix en or et forcer le dévot à les avaler. La scène est alors des plus horribles et dure jusqu’à ce que le pauvre homme de Dieu ait la bouche complètement remplie du précieux métal. Le Désossé demande alors à ce que son cadavre soit attaché à des chevaux et trainé dans la boue.

La bataille d’York – Saison 5, épisode 3

Ivar

© History

Lors de la bataille d’York, Ivar (Alex Høgh Andersen) élabore une folle stratégie en multipliant les pièges partout dans la ville. Les Anglais se font ainsi empalés par les tapis de pointes et sont tués de manière atroce. Le fils cadet de Ragnar décide alors de rejoindre le combat, mais il tombe de son char. Mis à terre, il parvient à son tour à faire chuter son adversaire et le massacre sauvagement en lui défonçant la tête à coups de piolet. Le sang de son ennemi gicle sur son visage et le recouvre d’un rouge haineux. Ivar se retrouve alors seul face à l’armée anglaise, mais parvient à la faire reculer par sa simple folie et ses cris de guerrier enragés. Son discours restera d’ailleurs l’un des plus marquants de la série, aussi terrifiant que réellement badass.

La mort du garde du corps d’Ivar – Saison 6, épisode 1

Mort garde du corps d'Ivar Vikings

© History

Capturé par les Rus’, Ivar se retrouve pris au piège, tandis que son garde du corps est horriblement torturé par Oleg. Battu, mutilé, le pauvre Viking est finalement écartelé, puis démembré dans une explosion de sang. Face à pareil spectacle, même le Désossé semble choqué. Il n’a jamais assisté à une telle sauvagerie.

La torture de Dir – Saison 6, épisode 3

Dir Vikings

© History

Une fois parvenu à capturer son frère Dir, Oleg le torture, puis l’enferme dans une cage comme un chien. Il lui fait alors percer la joue et lui installe un anneau pour l’attacher à une chaine comme un animal. Une bien drôle de façon de traiter sa famille…

La mort d’Erik – Saison 6, épisode 19

Mort Erik Vikings

© History

Alors qu’il remplace Harald en tant que co-dirigeant de Kattegat pendant son absence, Erik peine à s’entendre avec la reine Ingrid. Il complote alors avec un esclave pour l’assassiner, mais ce qu’il ne sait pas, c’est que la jeune femme fait exactement pareil de son côté. L’une des servantes d’Ingrid l’attire alors dans une grange pour coucher avec lui, puis l’enfourche comme une botte de paille, une fois l’acte terminé. Le Skogarmaor meurt donc sur le sol dans d’atroces souffrances, et qui plus est, le pantalon baissé.

Les pièges d’Ivar – Saison 6, épisode 19

Ivar Vikings

© History

Pour battre les Anglais, Ivar imagine une nouvelle stratégie extravagante qui consiste, dans un premier temps, à les blesser sans forcément les tuer. Il fait donc poser une série de pièges à mâchoires qui détruisent les jambes de ses adversaires. Puis, pour éliminer le plus de soldats possible, il dissémine d’autres pièges, des sortes de herses montées sur ressort, pour empaler ses ennemis. Une bataille des plus gores donc, que le Désossé mène, une fois de plus, avec brio.

 

Alexia Malige
Journaliste
Je suis la fille spirituelle de Chandler Bing (Friends) et de Villanelle (Killing Eve). Mon Snack&Chill idéal du moment c'est de la croziflette devant Modern Family.
Alexia Malige on Email