Zac Efron : 5 séries dans lesquelles on rêve de retrouver l’acteur

18 octobre 2018 - 13h18

En ce 18 octobre 2018, Zac Efron fête son 31ème anniversaire ! Pour l’occasion, la rédac’ de Serieously a imaginé 5 rôles séries sur mesures pour l’acteur.

American Horror Story

Habitué au registre comique, teen ou encore sentimental, on aimerait bien voir Zac Efron dans un tout nouveau genre tel que l’horreur. American Horror Story, qui accueille un panel de stars chaque saison, serait le show parfait. On verrait bien l’acteur sous les traits d’un tueur psychopathe par exemple. Un virage à 180° qui pourrait être carrément dingue !

Jane The Virgin

Britney Spears, Eva Longoria… On ne compte plus le nombre de stars qui ont joué leur propre rôle dans Jane The Virgin, toujours avec beaucoup d’humour et de second degré. Zac Efron aurait totalement sa place dans l’univers frais et déjanté des Villanueva. Et s’il donnait la réplique à Rogelio De La Vega par exemple ?

Empire

On a surtout mis Empire pour réécouter la belle voix de Zac Efron. Depuis High School Musical, l’acteur n’a pas vraiment poussé la chansonnette, au grand dam de bon nombre de fans. Clairement le soap musical de la Fox serait l’occasion rêvée de voir l’ex-Troy Bolton derrière un micro à nouveau.

Grey’s Anatomy

Et si Zac Efron rejoignait le Grey Sloan Memorial ? Il pourrait jouer un chirurgien, une nouvelle recrue de l’hôpital et – why not – un love interest du premier chirurgien gay Nico Kim. On signe direct.

High School Musical : The Musical

Last but not least. Le retour de High School Musical sous la forme d’une série dérivée est prévu pour 2019, sur la plateforme de streaming Disney. Quel plus beau cadeau – et clin d’oeil à la saga – qu’un cameo de Zac Efron himself ? On ne demande pas à ce qu’il reprenne son rôle culte de Troy Bolton, juste une petite apparition (en musique, de préférence).

Eliott Azoulai
Fils spirituel de Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld (Seinfeld).
Let Them Binge parfait : Ugly Betty, avec des churros et mon chien.
Eliott Azoulai on Twitter