Buffy contre les vampires : décryptage et représentation des soucis d’ados par les démons

On ne vous présente plus Buffy contre les vampires, série culte qui a d’ailleurs fêté ses 20 ans l’année dernière. Et pourtant, elle est toujours aussi importante et pertinente qu’à l’époque. La preuve avec ce décryptage de la représentation des soucis d’ados à travers les démons de la série.

Même vingt ans plus tard, Buffy contre les vampires reste l’une des séries les plus étudiées. Le show de Joss Whedon est très travaillé et rien – ou presque – n’est laissé au hasard. Bien qu’on considère plus Buffy contre les vampires comme une série fantasy, elle peut également entrer dans la catégorie du teen show.

Pendant les trois premières saisons, Buffy, Xander, Willow et les autres vont au lycée de Sunnydale, et si leur quotidien est également rythmé par des démons, ils affrontent aussi des problèmes que tous les adolescents rencontrent. D’ailleurs, quand on y regarde de plus près, on voit bien que le côté fantasy et surnaturel de la série vient directement servir les intrigues personnelles des personnages.

On s’est donc amusé à répertorier ces intrigues et les démons qui ont servi à représenter les soucis rencontrés par les ados.

Le lycée c’est l’Enfer

Dans Buffy contre les vampires, le lycée est littéralement placé sur la Bouche de l’Enfer (the Hellmouth en version originale), une métaphore qui est loin d’être anodine puisqu’elle nous plonge directement dans l’idée que le lycée est le pire endroit sur terre. Ce n’est d’ailleurs pas Buffy et les autres membres du Scooby-gang qui vous diront le contraire. Le lycée peut être un endroit redoutable pour les adolescents, qui en transforment certains en monstres, d’autres en victimes…

Pendant trois saisons, le lycée de Sunnydale a été touché par différents phénomènes surnaturels, attaqué par des dizaines de démons, vampires et autres créatures. Là encore, rien n’est laissé au hasard par Joss Whedon et les scénaristes de la série, puisque la majorité des démons correspond à une représentation de problèmes rencontrés par les adolescents.

Mère trop possessive, manipulatrice – 1×03 « Sortilèges »

Dans le troisième épisode de la série, on découvre qu’une mère insatisfaite de la non-popularité de sa fille finit par utiliser la magie pour prendre sa place et tenter de revivre ses jours de gloire au lycée. La mère d’Amy vit par procuration, menace sa fille et contrôle chaque aspect de sa vie, refusant de la laisser faire ses propres choix. Si heureusement ce n’est pas le cas de toutes les mères d’adolescents, cela reste un problème récurrent dans la vie de certains jeunes.

Le harcèlement scolaire – 1×06 « Les Hyènes »

Plus de vingt après, l’épisode des Hyènes de Buffy contre les vampires est malheureusement toujours d’actualité puisque le harcèlement scolaire n’a pas diminué avec le temps. Dans cet épisode, le groupe de « bullies » du lycée qui est occupé à provoquer Xander alors qu’ils visitent un zoo vont être transformés en hyènes, un animal connu pour sa mauvaise réputation. En véritables prédateurs, ils continuent à terroriser le lycée en agissant comme des animaux et vont même jusqu’à manger le proviseur.

Xander est lui aussi touché par cette possession et devient donc une hyène comme les autres, une façon de montrer comment la pression sociale et le besoin d’appartenir à un groupe poussent certaines personnes à mal agir.

Les rencontres sur internet – 1×08 « Moloch »

Avec Buffy contre les vampires, on voit les débuts d’internet pour le grand public et notamment des conversations en ligne via le personnage de Willow. Notre geek préférée adore traîner sur le net, et fait la rencontre de ce qu’elle pense être un ado charmant duquel elle tombe assez vite amoureuse. Ici, la série est largement en avance sur son temps puisqu’elle dénonce les dangers d’internet, un problème que l’on rencontre de plus en plus dans notre société.

En effet, le jeune homme en question s’avère être un démon nommé Moloch.

La solitude – 1×11 « Portée Disparue »

Dans l’épisode 11 de la première saison, Clea DuVall est venue en tant que guest-star pour jouer le rôle d’une adolescente qui devient invisible tant elle a été ignorée par ses camarades. Cette intrigue est peut-être le cauchemar de tout le monde à l’adolescence – sauf pour ceux qui rêvent d’être invisibles. C’est une des insécurités les plus fortes, celles d’être oubliée, de passer inaperçu et surtout de n’avoir personne sur qui compter.

Marcie finira par être recrutée par le FBI qui compte bien se servir de ses pouvoirs.

Famille recomposée – 2×11 « Le Fiancé »

La série a abordé la problématique de la famille recomposée lorsque Joyce Summers se trouve un nouveau compagnon (John Ritter) qui est en apparence parfait mais qui adopte un comportement des plus étranges lorsqu’il se retrouve avec Buffy. Bien évidemment cette intrigue fait écho à toutes les difficultés que peuvent rencontrer des enfants ou des ados lorsque leurs parents refont leur vie.

La première relation sexuelle – 2×13-14 « Innocence »

Le double épisode « Innocence » marque un tournant important dans la saison 2 de Buffy contre les vampires, voire même dans toute la série. D’ailleurs, il s’agit de l’épisode qui a fait la plus grande audience de toute la série. Dans cet épisode, Buffy et Angel couchent ensemble pour la première fois et celle-ci perd sa virginité avec l’homme en qui elle a confiance. Mais au réveil, tout est différent puisque Angel a perdu son âme et se transforme en Angelus, le mal incarné. Il devient alors la personnification du mec qui n’en a plus rien à faire de la fille après avoir couché avec. Une réalité avec laquelle beaucoup de jeunes femmes doivent vivre et qui est montrée de façon très juste dans la série, via le chagrin et l’incompréhension de Buffy.

D’ailleurs, l’héroïne vivra un moment similaire dans la saison 4 quelque temps après son arrivée à l’université avec Parker. Ce qui la mènerait à se demander : « Est-ce que cela arrive à chaque fois ? Tu couches avec un mec, et il devient diabolique ? »

La consommation de stéroïdes – 2×20 « Les Hommes-Poissons »

Il s’agit-là d’un problème qui est un peu plus présent dans la société américaine que dans la nôtre, puisqu’ils ont une culture du sport bien plus développée et importante pendant leurs années lycée. Dans l’épisode 20 de la saison 2, des membres de l’équipe de natation disparaissent mystérieusement et on découvre que la prise de stéroïdes en trop grande quantité les transforme en monstre aquatique.

Marti Noxon, l’une des productrices de Buffy contre les vampires, a déclaré que cet épisode servait à dénoncer les effets négatifs des stéroïdes sur le corps.

Coming-Out – 2×21-22 « Acathla »

À la fin de la saison 2, Buffy se voit obligée de dire la vérité à sa mère au sujet de sa « double vie » et qu’elle est la Tueuse. Le discours de l’héroïne ressemble très fort à celui d’un coming-out et les réactions de sa mère ne font que renforcer cette idée. La série utilise donc les pouvoirs de Buffy, et le fait qu’elle soit une entité spéciale, pour faire une comparaison avec l’homosexualité et l’idée que ce n’est pas un choix. « Tu penses que j’ai choisi d’être comme ça ? », dit-elle à sa mère alors que celle-ci lui demande si elle a « essayé de ne pas être la Tueuse ».

L’issue de cette conversation est vraiment tragique, puisque Joyce met plus ou moins Buffy dehors en lui disant de ne pas revenir si jamais elle embrasse son destin de Tueuse. Là encore, c’est quelque chose qui arrive malheureusement à des adolescents qui font leur coming-out. La série a réussi à exactement capter l’essence de ce moment aussi délicat que fort.

Violence conjugal – 3×04 « Les Belles et les Bêtes »

La violence dans un couple peut survenir à tout âge et c’est notamment ce que montre Buffy contre les vampires avec son épisode « Les Belles et les Bêtes ». Pete, extrêmement jaloux et possessif, devient un véritable monstre en utilisant un sérum. Il est violent avec ceux qu’ils pensent trop proches de sa petite-amie, mais aussi avec elle et il finit même par la tuer… Ce n’est pas un épisode facile et la série montre une nouvelle fois qu’elle n’a pas peur d’aborder toutes sortes de sujets.

La libération de la remise des diplômes – 3×21-22 « La Cérémonie »

Le season finale de la saison 3 est un symbole fort puisqu’on peut voir tous les lycéens s’unir enfin contre leur ennemi commun : le lycée. Dans cet épisode, ils sont tous armés et le lycée est totalement détruit permettant ainsi aux adolescents de prendre leur revanche ultime sur cet endroit qui a été leur enfer pendant quatre ans.

Alors certes, nous quand on quitte le lycée on ne le fait généralement pas exploser, mais c’est généralement le moment où on laisse les soucis de l’adolescence derrière nous. Ce qu’on ne sait pas, c’est qu’il y a d’autres choses terrifiantes qui nous attendent et ça, la série le montre aussi.

Bonus :

Eh oui, si Buffy quitte le lycée à la fin de la saison 3, cela ne veut pas dire que la série arrête d’utiliser le surnaturel pour dénoncer ou faire des métaphores sur les difficultés de la vie.

L’abus d’alcool rend bête – 4×05 « Beuvrage du diable »

Les débuts de Buffy à l’université ne sont pas vraiment faciles. Entre le fait que Giles ne soit plus là, sa coloc qui est en fait un démon et la déception qu’est Parker, l’héroïne a bien du mal à se faire à ce nouvel environnement. C’est à ce moment-là que les scénaristes décident d’introduire l’alcool dans la vie de Buffy, avec une bière qui transforme peu à peu ceux qui la boivent en hommes de Cro-Magnon.

Ici, il n’y a pas besoin d’aller chercher l’idée derrière la métaphore bien loin et le message passé est plutôt clair : trop boire rend les humains primaires.

Homophobie – 5×06 « Les liens du sang »

Si dans la saison 3 la série utilise Buffy pour représenter le coming-out, c’est notamment à travers le personnage de Tara que la série évoque l’homophobie. C’est l’anniversaire de Tara et sa famille la retrouve afin de la ramener chez elle parce qu’elle va devenir un démon, comme sa mère. Ici, si on associe l’idée de la magie et de l’homosexualité, on se retrouve face à une famille qui refuse d’accepter un de ses membres tel qu’il est.

La drogue et l’addiction – 6×10 « Dépendance »

Toute l’intrigue de Willow et de la magie a un sous-texte sur la drogue. La meilleure amie de Buffy devient peu à peu accro au pouvoir et cela devient obsessionnel dans l’épisode 10 de la saison 6. On voit que ses actions sont uniquement tournées vers la recherche de magie et de pouvoirs, tant et si bien qu’elle met gravement la vie de Dawn en danger. Lorsque ses amis tentent une intervention, Willow pense qu’elle a encore le contrôle et peine à voir qu’elle n’est plus maîtresse de ses actes.

Son addiction à la magie est dépeinte comme une addiction à la drogue, tout en montrant les dangers et les risques.

La dépression – saison 6

Toute la saison 6 de Buffy contre les vampires explore la dépression, notamment à travers l’héroïne qui revient d’entre les morts. La métaphore de départ est simple : Buffy était au paradis, et la vie ressemble maintenant à l’enfer en comparaison. Tout le monde la trouve changée depuis qu’elle est revenue, elle n’est plus la même mais personne ne semble comprendre ce qu’il lui arrive. Ce mélange d’incompréhension et de distance prise par l’entourage de Buffy montre les effets qu’une personne dépressive peut avoir sur ses proches. On est là dans une métaphore bien plus complexe et plus poussée que pour celles des premières saisons, et qui pourrait mériter une analyse ultra-détaillée.

Like Serieously sur Facebook



Marion Le Coq
Fille spirituelle de Veronica Mars et Ragnar de Vikings.
Let Them Binge parfait : Friends avec du vin et de la pizza avec ma BFF.