American Crime Story : 3 choses à savoir sur l’affaire Gianni Versace

17 janvier 2018 - 14h28

Ce 17 janvier sort le nouvel American Crime Story sur FX. Une seconde saison faisant suite à The People v. O.J. Simpson sorti en 2016, sur le scandale lié au champion de football américain. Cette nouvelle saison abordera l’affaire Gianni Versace, l’immense couturier qui a vu sa vie s’arrêter en pleine gloire en 1997 après avoir été froidement abattu devant chez lui. Retour sur un assassinat qui fait encore beaucoup parler de lui…

Gianni Versace, cible d’Andrew Cunanan, redoutable tueur en série.

Le Miami des années 90 est une ville oisive, ayant un penchant pour les fêtes tapageuses, les excès en tout genre, loin du Miami d’aujourd’hui, prisé par les retraités. Gianni Versace, couturier au sommet de sa carrière y a vécu avec son compagnon, Antonio d’Amico. Un matin de juillet, Andrew Cunanan, qui a déjà abattu quatre personnes au cours des derniers jours, tue par balles le couturier de 50 ans devant chez lui. C’est la fin d’un cycle infernal de pas moins de cinq meurtres commis par un homme mythomane, accro aux drogues dures, motivé par le succès, l’argent facile et les aventures, notamment avec des hommes dont il n’aura rien obtenu. On ne saura jamais si Gianni et Andrew s’étaient cependant bel et bien connus, les théories divergent.

Son assassin n’aura jamais été jugé

À la suite de l’assassinat de Gianni Versace, Cunanan se lancera dans une poursuite infernale contre le FBI. Dans une voiture qui n’est pas la sienne, il tente d’échapper aux agents qui sont déjà bien au fait de la dangereuse personnalité de Cunanan. Les forces de l’ordre se lancent dans une recherche effrénée et méticuleuse de celui qui a abattu l’une des plus grandes célébrités du moment. Le tueur entre alors dans la longue liste des fugitifs les plus recherchés des États-Unis. Il ne laissera d’ailleurs pas le temps à la police et à la justice de décider de son sort, il se tire une balle dans la tête le 23 juillet 1997.

La famille Versace a déjà rejeté la saison d’American Crime Story

Malgré les premiers retours positifs sur la série portée par Édgar Ramírez (Gianni Versace), Pénélope Cruz (Donatella Versace), Ricky Martin ou surtout Darren Criss dans le rôle de Cunanan, la famille Versace a exprimé son mécontentement à travers divers communiqués de presse. La famille a notamment pointé du doigt le livre qui a inspiré la série, Vulgar Favors signé Maureen Orth, journaliste alors chez Vanity Fair et sorti en 1999. La famille l’accuse de n’avoir divulgué que des ragots et non pas des faits avérés, ce qui accentue encore une fois l’aspect trouble de l’affaire Versace. Une « oeuvre-non autorisée », c’est par ces mots que le clan Versace mené par Donatella a défini la saison d’American Crime Story, produite par le très respecté Ryan Murphy. La sœur du couturier a également déclaré qu’elle se désolidarise de la série, purement et simplement.

Hannah Benayoun
Journaliste
Fille spirituelle de Leslie Knope dans Parks and Recreation et de Thomas Shelby des Peaky Blinders.
Let them binge parfait: regarder Friends avec une girafe, mais clairement je ne l'ai jamais fait.