Baby : l’histoire vraie derrière la série Netflix est plus glauque que vous le pensez

La teen série italienne Baby, sortie sur Netflix le 30 novembre dernier, est en partie inspirée d’une histoire vraie. Un fait divers encore plus sordide que ce que l’on pourrait croire… La rédac’ de Serieously vous raconte les dessous de cette affaire.

En cette fin d’année, les fans de teen shows ont eu droit à une nouvelle production originale Netflix, venue tout droit d’Italie, la série Baby. Celle-ci s’est retrouvée au coeur de la polémique avant même sa diffusion, puisque l’association National Center on Sexual Exploitation lui a reproché de « glamouriser » l’industrie du trafic sexuel chez les adolescents. Il faut rappeler que l’intrigue de Baby est basée sur une histoire vraie, un fait divers sordide qui a éclaté en 2014 dans le quartier huppé de Parioli, à Rome.

Tout a commencé quand deux adolescentes, l’une âgée de 16 ans et l’autre de 14 ans, ont tapé sur Google « argent facile ». Désireuses de pouvoir s’offrir des vêtements de marques et autres produits de luxe, Angela et Agnese – les deux filles ont utilisé des faux noms – tombent alors sur une publicité qui les conduit vers Nunzio Pizzacalla, un officier de l’armée italienne alpine, ainsi qu’un certain Mirko Ieni. Les deux hommes vont devenir leurs proxénètes.

Mais le plus grave dans cette affaire semble être l’implication de la mère d’une des adolescentes. Agnese, la plus jeune des deux filles, aidait sa mère, abandonnée par son mari et démunie, à payer les factures avec l’argent qu’elle gagnait. L’une des conversations téléphoniques avec la police, lors de l’enquête, révèle qu’Agnese suppliait sa mère de la laisser arrêter « le travail » car elle ne se sentait pas bien et n’arrivait plus à se concentrer sur ses devoirs pour l’école. Mais sa mère, qui a aujourd’hui été privée de ses droits parentaux et condamnée à six ans d’emprisonnement, lui mettait la pression pour qu’elle continue.

Le Daily Beast nous apprend qu’une douzaine d’autres filles étaient impliquées dans ce trafic de prostitution mineure. Bien que la prostitution soit légale en Italie, le sexe avec des mineurs ne l’est pas. Au total, une liste de 50 clients hommes, qui savaient que les deux filles avaient moins de 18 ans, a été retrouvée par la police. Parmi eux, se trouve l’officier de police Mauro Floriani, qui est marié à la sénatrice Alessandra Mussolini, plus connue comme étant la petite-fille du dictateur Benito Mussolini.

Mirko Ieni a été condamné à 10 ans de prison, et Nunzio Pizzacalla à 7. Du côté des clients, en juin 2015, on en recensait 11 condamnés à des peines d’un an d’emprisonnement et des amendes.

L’intrigue de la série Baby, qui met en scène deux adolescentes Chiara et Ludovica, s’inspire de ce fait divers de façon partielle uniquement.


Eliott Azoulai
Fils spirituel de Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld (Seinfeld).
Let Them Binge parfait : Ugly Betty, avec des churros et mon chien.
Eliott Azoulai on Twitter