Comment Darren Criss est devenu un séducteur psychopathe pour American Crime Story

26 janvier 2018 - 18h23

On l’avait connu ultra attachant dans la série Glee dans le rôle de Blaine. Darren Criss ne fait plus dans le bon sentiment et est incroyablement flippant dans le rôle d’Andrew Cunanan, l’assassin de Gianni Versace dans la nouvelle saison d’American Crime Story.

Depuis le 17 janvier, la chaîne FX diffuse la deuxième saison de la série American Crime Story signé Ryan Murphy. Comme on vous l’avait détaillé il y a quelques jours, cette saison revient sur l’assassinat brutal du designer Gianni Versace par Andrew Cunanan en juillet 1997 à Miami. Un crime resté impuni puisque ce dernier s’est tiré une balle dans la tête pour échapper à la police, conclusion sordide d’une cavale ponctuée de cinq assassinats au total.

Pour TVGuide, Darren Criss revient sur quelques étapes de la préparation de son personnage qui tranche nettement avec tous les rôles qu’il a pu incarner jusqu’ici, et surtout celui de Glee…

Pas choisi au hasard, Andrew Cunanan était américain et philippin, il se trouve que Darren Criss l’est également. Une manière pour lui de se sentir « proche » de l’homme qu’il devait incarner et se rapprocher de lui tant au niveau physique que culturellement.

« Je suis dans le business de l’empathie« 

Il a dû également s’imprégner des différents profils d’Andrew qu’il connaissait par différentes recherches, notamment celui que l’auteure du livre Maureen Orth (qui a rappelé les événements dans un livre) et celui du script, où certaines libertés ont été prises a confié l’acteur.

Darren n’a pas approché son personnage comme un pur assassin mais comme un garçon extrêmement torturé et qu’il devait le comprendre pour le jouer et faire preuve d’empathie : « , je me devais de sympathiser avec Andrew« . Un processus compliqué mais qui lui permettait de pouvoir construire son rôle. Il dira à Vanity Fair : « Andrew est quelqu’un qui avait le potentiel de faire tellement mieux et d’aller loin. Comment peut-il devenir quelqu’un d’aussi destructeur, violent et effrayant? » Sur ce point, il ne s’est pas raté, l’Andrew campé par Darren a largement de quoi vous donner la chair de poule. La prestation de Darren Criss a été reprise dans toute la presse après le premier épisode, éclipsant largement celle de Versace par Édgar Ramírez et même Donatella par Penelope Cruz.

 

Fini les noeuds pap’ et la chansonnette, Darren Criss s’est bien décidé à laisser tomber les rôles inoffensifs, il est mûr pour nous impressionner avec des personnages bien plus terrifiants.

 

Hannah Benayoun
Journaliste
Fille spirituelle de Leslie Knope dans Parks and Recreation et de Thomas Shelby des Peaky Blinders.
Let them binge parfait: regarder Friends avec une girafe, mais clairement je ne l'ai jamais fait.