Dr House : les plus grosses incohérences de la série culte

25 juillet 2019 - 10h17

La série Dr House s’est terminée maintenant il y a quelques années après 8 saisons et un succès particulièrement mémorable. Mais comme n’importe quelle série, des petites erreurs et incohérences se sont glissées ça et là dans les épisodes et on en parle juste ici.

House tiendrait sa canne du mauvais côté

Comme vous le savez, House est infirme et doit utiliser une canne pour se déplacer dans son hôpital. Handicapé de la jambe droite, beaucoup n’ont pas hésité à pointer l’ERREUR énorme commise par Hugh Laurie qui est un acteur pourtant méticuleux. Il s’appuie sur sa jambe blessée alors qu’il devrait s’appuyer sur la jambe valide. Erreur commise par ailleurs par les gens en général lorsqu’ils doivent s’aider. Et oui, nul n’est parfait.

Encore et toujours les cannes

On pinaille, mais la collection de cannes de House est impressionnante. Reprenons depuis le début, sa jambe droite est salement en miettes depuis des années et utilise surtout ses cannes pour se déplacer obvi, mais celles-ci nous paraissent toujours plus belles que pratique. Quand on vous dit que Gregory House souffre LA MORT, il se drogue largement pour atténuer la douleur. Alors pourquoi ne pas avoir tout simplement opté pour un matériel médical plus efficace que des cannes en acajou à 6000 dollars. Parce qu’il fait ce qu’il veut ? Ah, au temps pour nous.

Wilson

Clairement, les personnages qui s’appellent Wilson dans la pop culture sont vraiment les meilleurs potes du monde. Ce cher Wilson, meilleur (et seul) ami de House tout au long de la série a encaissé le pire. Brutalisé, souvent insulté ou méprisé par le misanthrope House a tenu bon et a toujours été là pour son ami si ingrat. Mais comment une amitié pareille peut exister ? A chaque épisode on espérait voir Wilson rendre son tablier et voguer pour des horizons meilleurs. Mais non, il était toujours là. Wilson serait-il à House ce que le patient John Watson (médecin également) était à Sherlock Holmes, homme également méprisant et hautain ? Théorie.

La douleur ou le génie ?

Que l’on soit clair : House souffre, il souffre énormément. Il prend des médocs comme des Dragibus, toujours à la recherche d’un soulagement possible. Mais rien n’y fait. Cependant, lorsque la série avance, il trouve d’autres moyens pour la soulager et éventuellement, la douleur (peut) partir un temps. Et surprise, son génie aussi. BUT HOW ? Comment peut-il être moins génial parce que sa douleur s’atténue ? Est-ce que la drogue le rendrait parfaitement surdoué de la médecine comme par miracle ? Étonnant.

House est quand même horrible

Avec un tel caractère de cochon, difficile d’imaginer comment celui-ci peut être un tel heartbreaker. Encore une fois, on se demande comment on pouvait nous faire avaler que lorsque l’on est un total asshole, égoïste, méchant et résolument irrespectueux, les femmes et les hommes peuvent craquer sur vous. Genre, vraiment. Et la série nous faisait un peu trop le coup. Hein Cuddy ?

Festival de la compétence

Vous l’attendiez, on arrive évidemment aux (premières) erreurs médicales de la série, et si vous êtes sages on vous en compilera pas mal. Mais tout d’abord, LE problème majeur dans la série c’est que la team de House est certes compétente, avec des spécialités bien sûr, cependant on croirait qu’ils savent TOUT faire. Diversemedicine.com en a parlé, la série est un vrai bouillon de compétence ou chacun peut soigner un rhume ou pratiquer une opération à cœur ouvert entre deux sandwiches. Bien sûr, on grossit le trait, mais aucun médecin ne peut tout accomplir, c’est impossible. La série Urgences respectait (à peu près) ce détail…

Sherlock House ?

A force de vouloir tout savoir sur tous ses patients, la série devenait parfaitement incohérente sur certains points. Des médecins (des vrais de vrais) ont pointé du doigt le flou qui pouvait régner dans la série entre le devoir de guérir chez House et son besoin de « mener l’enquête » sur les habitudes de ses patients, leur prise de médicaments et virer complètement de bord, passant de la série médicale au policier. En effet, dans certains cas, House demande à son équipe de s’introduire chez des patients pour comprendre leur fonctionnement, ou élucider les mystères de leur maladie. Pour une série, c’est une bonne idée mais dans la vie, c’est la taule direct.

L’éternel vrai du faux de la série

Même si Dr House a été acclamée par la critique pour son ton unique, son originalité et la force de ses interprétations, un détail cloche toujours. Il a toujours été clamé que les auteurs de la série s’étaient inspirés de véritables cas médicaux pour écrire les épisodes. Des maladies bénignes aux cas les plus complexes, Dr House balaie un spectre de problèmes de santé vertigineux. POURTANT, beaucoup d’erreurs médicales et de diagnostics ont été commises, entraînant des conclusions et coïncidences pour atteindre le diagnostic « parfait ». Beaucoup ont admiré les informations médicales qui sont pour la plupart bonnes dans la série, mais les résultats sont beaucoup trop hasardeux… La médecine est bonne mais la situation ne l’est pas. Alors, vrai ou faux ?

Pour retrouver tous les secrets et anecdotes de la série Dr House, c’est juste ici !

La rédaction Serieously
Accro aux séries TV
[email protected]

Je suis l'Enfant spirituel d'une connexion wifi & d'un Home Cinema.
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des mezzes libanais devant Euphoria.
La rédaction Serieously on EmailLa rédaction Serieously on FacebookLa rédaction Serieously on InstagramLa rédaction Serieously on TwitterLa rédaction Serieously on Youtube