Undercover, Breaking Bad, Narcos… La drogue dans les séries, une histoire stupéfiante

25 juillet 2019 - 10h14

Elles sont souvent des séries exceptionnelles, pleines de rebondissements et de suspense. Ce sont les séries qui nous parlent d’addiction, de criminalité ou encore d’empires de came. Avec la saison 1 d’Undercover le 8 août sur CANAL+, on vous parle de séries stupéfiantes.

Les séries et les drogues étaient encore un alliage inconnu il y a quelques décennies. Parler de chefs de cartels, d’empires de stupéfiants, de grande criminalité ou tout bêtement d’addiction dans les séries était même un sujet quasiment tabou. Pourtant, depuis quelques années, les séries traitant de ce sujet s’accumulent… Focus.

Weeds, The Wire, Breaking Bad… Récits stupéfiants

C’est en 2005 que Weeds voit le jour. Le pitch ? Une femme décide de devenir une trafiquante pour s’assurer une vie tout en cachant ses activités. Tour à tour émouvante, drôle, dramatique, la série de Jenji Kohan (qui sera derrière Orange is the New Black), connaîtra un succès monstre et durera huit saisons.

En 2008, AMC propose une série qui va tout bouleverser mais personne ne le sait encore. On rencontrait Walter White, un quinquagénaire malade qui décide de subvenir aux besoins de sa famille en fabriquant de la meth. La série de Vince Gilligan connaîtra un succès énorme de par son sujet, le trafic de drogue, mais à l’échelle d’un homme qui n’y connaissait rien. La meth reste un prétexte pour voir le parcours d’un homme qui tombe, au plus bas, pour ne plus jamais se relever. Ce sera la première série à parler de ce sujet avec sérieux, sans oublier un suspense parfait et une storyline au cordeau.

Elle sera chevauchée en terme d’écriture par The Wire (OCS), bijou en 5 saisons de HBO sur le narco trafic de Baltimore. A l’instar de Breaking Bad, le job qui pèse sur les épaules des flics qui tentent de démanteler un réseau énorme de narco trafic permet de parler des hommes qui plongent les mains dans l’underworld de la drogue.

Undercover, Gomorra, Narcos… Le système exploré par les séries

Dans un tout autre style, Undercover est une série belge qui nous entraîne dans la tentative de démantèlement, par deux flics, du réseau de trafic d’ecstasy tenue d’une main de fer par Ferry Bouman. Une série qui joue sur tous les codes, l’humour, le suspens, le thriller et qui propose une nouvelle partition sur un sujet fort. Undercover est la série immanquable sur le narcotrafic, irrésistible grâce à ses cliffhangers et qui ramène le spectateur à l’exploration d’un système encore méconnu, le trafic de drogue.

Gomorra s’est elle aussi lancée dans l’exploration des clans de mafia les plus dangereux de Naples, la Camorra. Adaptée du récit signé Roberto Saviano, elle offre un point de vue sans détour sur l’organisation criminelle clanique la plus célèbre d’Italie et d’Europe qui prend ses racines en Campanie. Ce réseau extrêmement complexe et dont il est difficile de révéler tous les aspects a été décortiqué par la série, toujours avec dramaturgie.

La série Narcos sera retenue probablement comme la série majeure sur le narco trafic. Elle explore avec beaucoup de détails l’empire construit par Pablo Escobar, LE narco trafiquant le plus connu du globe. La série est un véritable coup de poing et le vrai visage de ce commerce à grande échelle est mis en lumière. Peu manichéenne, elle décortique notamment le système insidieux de corruption des autorités, le nombre de personnes actives ou passives dans cette énorme machine qui avale tous ceux qui s’en approchent de près ou de loin. La série battra des records d’audience et elle sera saluée par la critique pour sa puissance.

Californication, Euphoria… Séries addictives qui parlent d’addiction

Les séries sur la drogue explorent souvent son commerce, ses codes, ses membres, sa violence mais d’autres ont fait le pari de parler franchement d’addiction. Un sujet délicat, intime où les personnages luttent (ou se débattent) avec les stupéfiants. Un chemin de croix pour des protagonistes complexes à développer. En 2007, David Duchovny se glisse dans la peau de Hank Moody, un auteur en perdition accro aux drogues dures et à l’alcool dans Californication. Cette plongée dans le chaos et l’autodestruction a été un tournant dans les séries sur l’addiction, adoptant un point de vue franc et sans détour, permettant à Hank Moody d’entrer dans le panthéon des personnages en quête de guérison.

Euphoria (OCS), la série dramatique de HBO suit Rue, incarnée par Zendaya, une ado diagnostiquée très tôt avec de l’anxiété et qui sombre dans une addiction profonde pour les médicaments et les drogues. La série, implacable sur une jeunesse encore quasiment jamais explorée dans les séries, a été acclamée par la justesse du propos. La qualité de l’interprétation de Zendaya, quasiment exacte sur les différentes couches et dessous d’une très sérieuse addiction a donné un autre visage aux séries sur le sujet, sa violence et son réalisme.

Découvrez la saison 1 d’Undercover le 8 août sur CANAL+.

 

La rédaction Serieously