Dylan O’Brien raconte comment il a surmonté ses angoisses pour terminer le Labyrinthe

18 janvier 2018 - 11h21

Que les choses soient claires, Dylan O’Brien est plus en forme que jamais. Après s’être définitivement remis de son grave accident sur le tournage de Le Labyrinthe : Le Remède Mortel, il n’a qu’une envie : que le public découvre enfin le film !

C’est au magazine Cineplex que l’acteur de Teen Wolf, également la tête d’affiche de la franchise Le Labyrinthe s’est confié.

Certes, les derniers mois ont été une bataille physique mais également psychologique pour l’acteur. Rappelons que Dylan O’Brien a subi un très grave accident sur le tournage du film en mars 2016, accident qui lui a coûté de multiples opérations de reconstruction faciale et une convalescence de six mois, mentale et physique, afin de se remettre sur les rails et finir le tournage du troisième volet du Labyrinthe.

L’acteur, sans fard, est revenu sur ce retour sur plateau qui s’est avéré, au départ, difficile. Une fois revenu sur le tournage, tout n’a pas été évident, Dylan O’Brien a ressenti des angoisses, des crises de paniques à l’idée de devoir refaire des cascades. Mais l’acteur a voulu achever le film coûte que coûte : « Terminer le film signifiait beaucoup pour moi, dans tous les aspects personnels possible. » Un attachement évident à la franchise qui a dû lui redonner la force de travailler.

Grâce au soutien de ses proches (notamment l’actrice Britt Robertson de Girlboss), de l’équipe et la volonté de finir le film à tout prix, l’acteur a su outrepasser ce traumatisme pour laisser place à un grand professionnalisme et surtout l’envie de finir en beauté cette trilogie : « Nous avons essayé de faire de cet opus le meilleur film des trois et je pense que c’est un grand film ». Un regain d’énergie rassurant pour les fans du film mais aussi de Teen Wolf!

La rédaction Serieously