El Camino : ces détails et easter eggs Breaking Bad qu’il ne fallait pas louper

14 octobre 2019 - 17h17

Les fans de Breaking Bad savent que Vince Gilligan est un grand méticuleux, et qu’il adore placer des références dans ses séries. El Camino, le film Netflix qui nous en dit plus sur le destin de Jesse Pinkman, en est d’ailleurs la meilleure des preuves.

 

Les fans de Breaking Bad et de la touche de Vince Gilligan ont forcément aimé El Camino, qui conclut (enfin) l’histoire de Jesse Pinkman, sous un format de 2 heures bourrés de références. Après la véritable signification de l’ourson rose dans la série, place aux clins d’oeil dans le film.

Bye bye Saul Goodman

Si la série Better Call Saul nous permet de suivre l’ascension (puis la descente aux enfers) de Saul Goodman, El Camino nous embarque directement après la tornade Walter White. Résultat ? On compte parmi les victimes les bureaux de ce cher avocat, disparu du jour au lendemain.

… Et Los Pollos Hermanos

L’empire du terrible Gus Fringe a lui aussi connu une fin brutale (mais méritée, soyons honnête). Bref, c’est la chaîne américaine Twisters qui a pris le relais, bye bye le poulet frit.

212 =

Quand on vous affirme que tout est dans le détail avec Vince Gilligan, on ne plaisante pas. La preuve avec l’une des premières images du film, où Jesse passe en voiture (une Chevrolet Camino, volée à cette ordure de Todd) à côté d’une boîte aux lettres, numéro 212. Sachez-le, ce chiffre n’est pas là par hasard et il a une importance majeure dans la vie de Jesse Pinkman. Dans l’épisode de Breaking Bad « Phoenix », qui est le 12ème de la saison 2 (épisode 212 aux US, donc), Jane meurt à côté de Jesse. Un tournant dans sa vie qui l’entraîne vers une période sombre… pour qu’il renaisse finalement de ses cendres. Jesse, qui s’échappe enfin de sa cage pour fuir vers l’Alaska, semble aller vers une nouvelle renaissance, encore marquée par le 212.

D’ailleurs, en parlant de cette pauvre Jane, dans son flashback, elle raconte à Jesse sa philosophie, où elle laisse l’Univers guider sa vie (ça ne lui a pas franchement réussi). Elle lui conseille d’ailleurs de laisser derrière lui sa vie et son passé… et c’est ce qu’il fait en partant pour l’Alaska.

La tarentule de Todd

Les fans de Breaking Bad savent que l’odieux Todd n’a pas hésité à tuer un enfant dans la série. Le gamin en question avait d’ailleurs capturé une tarentule… qui a été gardée par Todd.

Et sans surprise, il en a fait son animal de compagnie.

Une histoire de cafard(s)

Dans le premier épisode de la saison 2 de Breaking Bad, Jesse s’amuse avec un insecte et le laisse monter sur sa main. Une scène similaire est présente dans le film.

Pas la peine d’être un•e expert•e pour voir que la colorimétrie est beaucoup plus sombre dans le présent. Jesse est un homme complètement brisé, un tueur vs le « simple » dealer de drogues qu’il était dans le passé.

L’étrangleur étranglé

La pauvre femme de ménage de Todd est morte étranglée et Jesse doit l’aider à cacher le corps dans un flashback du film.

Certains y auront vu une douce ironie puisque rappelons-le, Jesse étrangle à son tour l’horrible Todd dans le final de Breaking Bad. Cheh.

Better Call Clarence

Si beaucoup de personnages de Breaking Bad font une apparition dans El Camino, sachez qu’il y a aussi… un personnage de Better Call Saul ! Et oui, Clarence, le mac des escort girls a joué dans deux épisodes du spin-off. Il incarne un garde du corps, plus célèbre pour sa taille que… ses compétences.

Bye Lydia

Dans le film, on trouve une référence à une femme, sur le point de mourir car elle aurait été empoisonnée par Walter White. Il s’agit bien évidemment de Lydia, qui a bu le thé à la ricine du grand-méchant-dealer. À ne pas reproduire chez vous.

D’ailleurs, vous vous souvenez de l’obsession clairement malsaine de Todd pour Lydia ? On trouvait ça déjà creepy avant même de découvrir cette affreuse boule de neige chez lui. Oui, elle représente bien ces deux personnages.

BReaking Bad

Place à une anecdote un peu plus mignonne (il en faut) : dans le flashback avec Walter White, Jesse affirme qu’il mange beaucoup d’ananas car c’est plein de « bromure » (« bromine » en anglais).

Le jeune homme s’est évidemment gouré puisqu’il voulait parler de « Bromelaïne » et Walter n’a pas pu s’empêcher de le corriger. Mais pour la petite anecdote le logo Breaking Bad fait deux références chimiques. Et le Br est justement pour… bromure.

Vous vous coucherez moins bêtes.

Ah, et puis juste avant cette scène, vous avez sans doute remarqués la caravane de Walter juste devant le restaurant.

Le bleu est une couleur chaude

Ciel bleu, voiture bleue… paysage bleu… la nouvelle vie en Alaska de Jesse promet d’être calme, mais rappelle également beaucoup… la couleur de la meth. On va trop loin ? Peut-être. Mais souvenez-vous tout de même qu’au début de Breaking Bad, quand Jesse a lancé son business avec Walter, il songeait fortement à acheter une voiture El Camino… bleue.

Coïncidence ? On ne croit pas.

Aurelia Baranes
Co-fondatrice
[email protected]

Je suis la fille spirituelle de JD (Scrubs) & Jess (New Girl).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est toute la bouffe italienne du monde (enfin, la végé) devant South Park.
Aurelia Baranes on EmailAurelia Baranes on InstagramAurelia Baranes on Twitter