Gotham : les personnages de la série VS ceux des comics

30 janvier 2019 - 17h03

La série Gotham est une splendide plongée dans l’univers DC. Esthétiquement, visuellement, les personnages sont à la fois fidèles à l’univers des comics mais sont également une nouvelle proposition…

À l’occasion de la sortie en DVD et Blu-ray de la saison 4 de Gotham chez Warner Bros, voici une comparaison de certains personnages de la série avec ceux des comics.

James Gordon

Gordon a été maintes fois réinventé à travers les dessins et la fiction. Souvent présenté comme un homme un peu négligé, arborant une grosse moustache et des lunettes aux verres profonds, Ben McKenzie quant à lui joue la version jeune de l’inspecteur. Il est donc juvénile, plutôt élégant et propre sur lui, loin du côté « flic » que l’on peut voir dans les comics.

Harvey Bullock

Harvey Bullock est l’archétype du policier « marié à son job », qui accorde peu de temps à son look, à ce qu’il peut représenter en public. Il est mal rasé, l’air fatigué par le travail de nuit à Gotham, fume et se nourrit souvent mal. La version de Gotham s’est énormément inspirée des propositions des comics au fil des décennies.

Selina Kyle

Comme beaucoup d’actrices qui l’ont incarnée à l’écran, Selina Kyle a un regard félin et les traits fins. Celle qui devient peu à peu la redoutable Catwoman avait déjà cette allure dans les plus vieux comics de Batman. Elle arbore souvent une crinière noire de jais, mais les variantes se sont enchaînées au fur et à mesure des adaptations. Selina de Gotham est évidemment très jeune et surtout, moins apprêtée que dans les comics.

Oswald Cobblepot

Le sinistre Pingouin qui répond au nom d’Oswald Cobblepot a été lui aussi beaucoup repensé, réinventé, au travers de la fiction. Même si la version du Pingouin ventripotent, cigare et haut de forme au bec est la plus fréquente, le Pingouin de Gotham est une version dépoussiérée, carrément rock du personnage culte. Et ça marche tout aussi bien.

Edward Nygma

Edward Nygma est probablement l’un des méchants de l’univers DC qui est le plus reconnaissable. Il n’a pas forcément un accoutrement très poussé, mais sa tenue verte brillante et son petit chapeau est très catchy. Gotham a entièrement respecté le code vestimentaire du personnage, ne changeant que de légers détails.

Alfred Pennywise

Alfred Pennywise, majordome dévoué à la famille Wayne et figure paternelle de substitution pour le jeune Bruce a toujours eu cette allure respectable, presque venue d’un autre temps. Dans les comics, c’est un élégant homme de maison, toujours impeccablement habillé. Dans Gotham, celui-ci est un peu plus chaleureux, plus proche de Bruce, mettant moins de distance. Son style est toujours aussi élégant.

Bruce Wayne

Bruce Wayne n’est encore qu’un très jeune homme dans la série, on est encore loin du fringant Bruce Wayne le jour, Batman la nuit. Le personnage interprété par David Mazouz a troqué le costume d’enfant bien élevé pour une tenue plus simple et passe-partout.

Hugo Strange

Hugo Strange est un brillant scientifique… C’est un psychanalyste extrêmement doué et compétent mais le mal le ronge. Celui qui est obsédé par Bruce Wayne ne porte pas son éternelle blouse blanche dans la série, son attirail est encore épuré. Seules des lunettes fumées cachent son regard…

Victor Zsasz

L’impitoyable tueur à gages de Falcone, Victor Zsasz  a tout pour nous faire frémir. Le regard fou, le crâne rasé, il camoufle son automutilation quand il ne décide pas de la dévoiler à tout le monde. Bien que le personnage dans la série soit particulièrement effrayant, il est moins angoissant que celui des comics qui est littéralement terrifiant.

Ra’s al Ghul

Le chef de la Ligue des Ombres dans Gotham est très différent du personnage connu dans les comics. Ce dernier est souvent très habillé, arborant de riches tenues, le personnage de la série est quant à lui nettement plus modeste côté look. Pas de cheveux plaqués en arrière ni de barbe bien taillée, celui-ci est plus naturel.

Jeremiah / Le Joker

Et enfin, le Joker. Jeremiah permettait une nouvelle lecture esthétique et psychologique du personnage du Joker, qui continue de fasciner les fans du genre. Depuis quelques années, le Joker impacte la pop culture, que ce soit au cinéma, dans la BD et bien sûr les séries avec Gotham. Celui de Gotham respecte à la lettre le code couleur du Joker, entre violet et vert et à l’instar du Pingouin, sa version est dépoussiérée, rajeunie mais pas moins terrifiante.

Hannah Benayoun
Journaliste
[email protected]

Fille spirituelle de - Leslie Knope (Parks and Recreation) & Thomas Shelby (Peaky Blinders)
Snack&Chill du moment - Friends & Bo bun légumes
Hannah Benayoun on Email