Harry Potter : JK Rowling avait envisagé de tuer Ron Weasley

Publié le 25 juin 2020 - 17h33

La saga Harry Potter n’a pas épargné les fans au fil des années, JK Rowling n’hésitant pas à sacrifier des personnages clés de l’histoire. Si au sein des Potterheads il y a des morts dont on ne veut toujours pas parler – coucou Dobby et Hedwige – on a tout de même échappé à pire.

 

Sirius, Dumbledore, Fred, Tonks, Lupin… C’est le début d’une longue liste de personnages de Harry Potter qui n’ont malheureusement pas survécu jusqu’à la fin de la saga. Cependant, sachez qu’une mort aurait pu vraiment appuyer là où ça fait mal, si on en croit JK Rowling, et c’est celle de Ron Weasley.

C’est dans une interview spéciale figurant dans les bonus du DVD Harry Potter et les Reliques de la Mort partie 2, où Daniel Radcliffe interviewe JK Rowling, que l’autrice a dévoilé le pot-aux-roses. Elle qui n’avait jamais voulu toucher au trio de tête a bel et bien failli briser le cœur des fans avec cette mort.

“J’ai sérieusement hésité à tuer Ron”

“Bizarrement, j’avais pour plan depuis le départ qu’aucun d’eux ne mourraient. Puis, à mi-chemin, ce qui est je pense le reflet du fait que je n’étais pas très bien, j’ai commencé à penser que je pourrais en éliminer l’un d’eux. Par pure méchanceté. […] Mais je pense que dans mon for intérieur je ne l’aurais pas fait, même si j’ai sérieusement hésité à tuer Ron”, JK Rowling a-t-elle confié.

Cette mort aurait pu arriver aux alentours du cinquième opus, bien que rien ne soit précisé sur la façon dont Ron Weasley aurait pu connaître sa fin. Cela aurait drastiquement changé la suite des aventures du jeune sorcier à lunettes et notamment son histoire avec Hermione. De notre côté, on n’imagine tout simplement pas la saga Harry Potter sans lui…

Journaliste
marion@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Veronica Mars & Ragnar (Vikings).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est une pizza et du vin devant Friends.
Marion Le Coq on EmailMarion Le Coq on InstagramMarion Le Coq on Twitter