Hunger Games : les 10 grosses incohérences du film

Publié le 11 août 2020 - 19h00

Rares sont les films qui ne souffrent pas de quelques incohérences. Et comme beaucoup, Hunger Games ne fait pas exception. Serieously a listé pour vous quelques-unes des contradictions et absurdités qui entachent le premier opus de la saga.

Dès les premières minutes, Hunger Games ne manque pas de petites erreurs scénaristiques. Rien de très méchant, mais quelques détails qui auraient pu être mieux étudiés par les créateurs de la saga à succès.

 

La valeur porte-bonheur de la broche geai moqueur

Broche geai moqueur Hunger Games

© Metropolitan Filmexport

Quelques heures avant la Moisson, Katniss (Jennifer Lawrence) offre à Primrose une broche avec un geai moqueur pour la rassurer. Elle lui promet que ce bijou la protégera et qu’il ne pourra rien lui arriver de mal tant qu’elle le portera. Un peu plus tard, c’est le nom de la jeune fille qui est tiré au sort par Effie Trinket (Elizabeth Banks). Si c’est pas de la poisse, ça ! Le geai s’est effectivement bien moqué d’elle, puisque le pire est arrivé !

Katniss se porte alors volontaire pour remplacer sa sœur. Et, lors de leurs adieux, Primrose lui redonne la broche pour la protéger pendant les Hunger Games. Cette dernière n’a visiblement pas saisi le concept de porte-bonheur…

 

Les moyens de transport

Katniss train Hunger Games

© Metropolitan Filmexport

Le jour de la Moisson pour les Hunger Games, Effie Trinket arrive en hovercraft dans le district 12. Pourtant, elle repart en train avec Peeta, Katniss et Haymitch. Un choix étrange, puisque le transport aérien était assez grand pour tous les accueillir et leur aurait permis de gagner beaucoup de temps.

 

Les cheveux ignifugés de Katniss et Peeta

Katniss et Peeta parade

© Metropolitan Filmexport

Avant la grande parade des tributs, Cinna rassure Katniss et Peeta en leur expliquant que leur vêtements sont faits pour les protéger des flammes et qu’ils ne risquent rien. Seulement, qu’en est-il de leurs cheveux ? Ceux de Katniss, bien qu’attachés, tombent au niveau des flammes. Il n’aurait donc pas été étonnant qu’ils prennent feu…

 

Les talents de maquillage de Peeta

Peeta camouflage Hunger Games

© Metropolitan Filmexport

Comme les autres quartiers de Panem, le district 12 est considéré comme un lieu pauvre. La majorité des habitants peine à se nourrir, Katniss est d’ailleurs obligée de braconner pour faire vivre sa famille. Dans les rues, le sol est boueux, les vêtements sont ternes et miséreux, tout comme les maisons et autres bâtiments.

Pourtant, dans cette ambiance sordide et moribonde, Peeta (Josh Hutcherson) fait des gâteaux à l’esthétique léchée. Ainsi, lorsqu’il s’entraîne au Capitole avant les Hunger Games, il dévoile ses talents de décorateur à Katniss, qui en a le souffle coupé. Et elle peut !

Pendant les jeux, il démontre à nouveau ses compétences hors normes en se maquillant le visage de façon à se camoufler dans les rochers. Mais à moins de travailler pour un très grand pâtissier et de disposer de nombreux produits coûteux, il paraît très improbable que Peeta soit capable de telles prouesses. Son père achète quand même des écureuils pour le repas, ça ne respire pas la richesse…

 

L’incompétence des coiffeurs du Capitole 

Hunger Games Katniss robe flammes

© Metropolitan Filmexport

Au Capitole, tout n’est que luxe, calme et volupté, mais aussi art, stylisme et créativité. D’ailleurs, les tributs sont habillés et relookés de manière absolument somptueuse par une folle équipe de designers mode et beauté. Leur technicité est telle, qu’ils parviennent à créer des vêtements de feu.

Il paraît donc étrange que les coiffeurs ne soient pas capables de prévoir un chignon qui résiste à quelques tourbillons. Ainsi, quand Katniss tourne sur elle-même pour que sa robe rouge s’enflamme, sa coiffure se défait à moitié. Elle finit donc l’interview tout échevelée.

 

Les connaissances florales de la Renarde

Hunger Games La Renarde

© Metropolitan Filmexport

Au moment de l’entraînement, la Renarde semble parfaitement maîtriser la connaissance de la flore. Elle jongle avec les différentes plantes et végétaux à une vitesse folle et paraît extrêmement à l’aise avec l’exercice.

Pourtant, pendant les Hunger Games, elle s’empoisonne en mangeant des baies. Un erreur qu’elle n’aurait pas dû commettre si l’on s’en tient à l’étendue de son savoir en la matière. En voyant les fruits, elle aurait dû comprendre qu’ils étaient empoisonnés et ne les aurait pas mangés.

 

L’inefficacité des « carrières » pendant les Hunger Games

Tributs de carrière Hunger Games

© Metropolitan Filmexport

Les « carrières » sont des tributs qui se sont entraînés toute leur vie pour les Hunger Games. La logique voudrait donc qu’ils excellent dans les démonstrations physiques, ainsi que dans le maniement des armes. Or, ils sont loin d’être très compétents.

S’ils commettent un véritable bain de sang au départ des jeux, ils manquent par la suite de talent et d’intelligence. Lorsque Katniss se réfugie dans un arbre pour leur échapper, aucun d’entre eux n’est capable de lui tirer dessus, ni à l’arc, ni aux couteaux. Plusieurs d’entre eux essaient, mais les flèches passent très loin d’elle.  Cato ne parvient pas non plus à escalader, alors qu’il est censé avoir reçu un entrainement intensif pendant plus de dix ans. Il finit par abandonner et n’a même pas l’idée de mettre feu à l’arbre.

Par la suite, tout le petit groupe s’endort tranquillement sur le sol, sans que l’un d’entre eux n’assure de surveillance. Un florilège de bêtise et de stupidité.

 

La rigidité cadavérique de Glimmer

Glimmer mort Hunger Games

© Metropolitan Filmexport

Alors que Glimmer vient tout juste d’être tuée par les guêpes, Katniss s’approche d’elle pour récupérer son arc et ses flèches. Elle essaie de retirer l’arme des mains de la jeune femme, mais elle doit forcer car ses doigts enserrent fermement le métal. Elle tire ensuite d’un coup sec, ce qui produit un grand craquement sonore. Une idée assez ridicule sachant que son décès remonte à quelques minutes à peine et que le processus de rigidité cadavérique prend environ 3 heures à se mettre en place.

 

L’agonie de Cato à la fin des Hunger Games

Cato Hunger Games

© Metropolitan Filmexport

Lorsque Cato (Alexander Ludwig, Vikings) tombe de la corne d’abondance, plusieurs chiens se jettent sur lui et le dévorent. Sa mort aurait dû être quasiment instantanée, pourtant il s’écoule près de 30 secondes avant que Katniss n’abrège ses souffrances avec une flèche.

De plus, ces créatures étant attirées par l’hémoglobine, elles auraient dû lui arracher le visage et la gorge en premier, puisque le jeune homme ruisselait de sang. Il aurait alors été tué immédiatement.

 

La qualité des baies empoisonnées

baies empoisonnées Hunger Games

© Metropolitan Filmexport

À la toute fin du film, Katniss et Peeta sont les seuls survivants des Hunger Games. Ils sont heureux de pouvoir enfin rentrer chez eux, mais Seneca Crane change à nouveau la règle en révoquant celle qui permettait à deux tributs du même district de remporter les jeux. Furieuse, la jeune fille propose à son ami de se suicider ensemble avec les baies empoisonnées, qu’elle avait précieusement conservées.

Magnifiques, les baies semblent tout droit sorties du rayon fruits et légumes du primeur de l’année. Pourtant, après les avoir ramassées et stockées dans une poche de sa veste ou de son sac, Katniss a couru à toute vitesse pour échapper aux chiens, est tombée plusieurs fois et s’est violemment battue avec Cato. Pour mettre fin à leurs jours, la compote de fruits rouges aurait donc été plus crédible…

Alexia Malige
Journaliste
Je suis la fille spirituelle de Chandler Bing (Friends) et de Villanelle (Killing Eve). Mon Snack&Chill idéal du moment c'est de la croziflette devant Modern Family.
Alexia Malige on Email