Le Diable s'habille en Prada : "C'était horrible ! J'étais malheureuse", pourquoi Meryl Streep a vécu un enfer sur le tournage ?

Le Diable s’habille en Prada : « C’était horrible ! J’étais malheureuse », pourquoi Meryl Streep a vécu un enfer sur le tournage ?

Partage
Lien copié !

À la manière d’une petite robe noire, Le Diable s’habille en Prada est un classique indémodable dont on ne se lasse jamais. Un film dans lequel Anne Hathaway donne la réplique à une Meryl Streep plus redoutable que jamais sous les traits de Miranda Priestly. Mais saviez-vous que la comédienne a détesté le tournage ? On vous explique pourquoi.

Enfilez vos escarpins et sortez votre plus beau trench : Le Diable s’habille en Prada est diffusé ce 18 juin sur TMC. Film devenu culte en seulement quelques années, cette adaptation du roman éponyme de Lauren Weisberger, publié en 2003, a mis tout le monde d’accord lors de sa sortie au cinéma trois ans plus tard.

Voilà donc près de 20 ans (oui, déjà !) que l’on a pu faire la connaissance d’Andy, une jeune journaliste diplômée loin d’être une fashionista et qui va se retrouver sous les griffes de Miranda Priestly, la rédactrice en chef tant redoutée du magazine de mode Runway.

Meryl Streep diabolique dans Le Diable s’habille en Prada

Meryl Streep et Anne Hathaway dans Le Diable s'habille en Prada.
© 20th Century Fox

S’inspirant fortement de la réalité et de la femme que l’on ne présente plus à la tête du Vogue, à savoir Anna Wintour, Le Diable s’habille en Prada a révélé Emily Blunt, braqué définitivement la lumière sur le talent d’Anne Hathaway, et confirmé le statut de légende de Meryl Streep. Et pour cause, la comédienne que l’on a vue se fondre à merveille dans toutes sortes de rôles, de Sur la route de Madison à Mamma Mia!, souligne ici à quel point elle peut tout faire, en devenant l’un des personnages les plus méprisants du cinéma.

Terrifiante sans même dire un mot, maléfique à chaque regard qu’elle adresse à ses interlocuteurs, Miranda Priestly a en effet marqué toutes celles et ceux qui ont vu Le Diable s’habille en Prada, et continue de nous glacer le sang à chaque rediffusion du film. Un personnage clé de la carrière de Meryl Streep, qui a pourtant valu à son actrice de ne pas être entièrement heureuse sur le tournage.

Le Diable s’habille en Parada : pourquoi Meryl Streep était déprimée pendant le tournage ?

Si l’on a pu constater à maintes reprises que Meryl Streep s’entend à merveille avec Anne Hathaway, lors du tournage, l’ambiance était moins à la rigolade. Et pour cause, celle qui détient le record de la personnalité la plus nommée aux Oscars de l’histoire du cinéma, a confié qu’elle était totalement déprimée à cause d’une méthode de travail…

Le Diable s'habille en Prada
© 20th Century Fox

À l’extrême opposé de la femme qu’elle incarne dans le film de David Frankel, Meryl Streep s’est mise en tête de s’imprégner totalement de son personnage, même hors caméra, pour pouvoir l’incarner au mieux à l’écran. « Ma chère, c’est la dernière fois que je suis gentille avec toi« , avait-elle même lancé à Anne Hathaway le premier jour du tournage, ce qui avait valu à la jeune actrice d’être effrayée par sa partenaire de jeu dans Le Diable s’habille en Prada. Une approche calquée sur la technique du method acting, et que Meryl Streep a quelque peu regretté mettre en place.

« C’était horrible ! J’étais malheureuse dans ma loge. Je les entendais tous rire. J’étais tellement déprimée !, avait-elle confié à Entertainment Weekly en 2021. Je me suis dit : ‘C’est le prix à payer pour être une boss !’ C’est la dernière fois que j’ai essayé cette méthode ! » Un nouvel élément prouvant à quel point Meryl Streep a de quoi parader en tête sur le podium des meilleures actrices du monde !

Mathilde Fontaine

Mathilde Fontaine

Rédactrice en chef - Journaliste

Rédactrice en chef de Serieously, Mathilde est toujours à l'affut d'une sortie cinéma ou d'une nouveauté séries, sans oublier de regarder en boucle des classiques du grand et du petite écran.

Tags

Suivez nous !