Le portrait culte de la semaine : Carl Grimes (The Walking Dead)

Publié le 28 février 2018 - 16h12

On sait, vous êtes en plein deuil en ce moment, mais chez Serieously on a décidé de rendre notre propre hommage à Carl Grimes dans The Walking Dead. Retour sur ses moments cultes dans The Walking Dead. Sortez les mouchoirs !

Sa première apparition dans The Walking Dead

L’acteur Chandler Riggs arrive sur le tournage du haut de ses 10 ans. Carl arrive dès le premier épisode de la première saison.  Sa première réplique apparaît dans le troisième épisode, pendant qu’il se fait couper les cheveux par sa mère… « Arrête de gigoter » lui dit-elle, « J’essaie ! » répond-il. Beaucoup trop choupi pour mourir dans quelques années.

Sa dernière apparition dans la série (désolés)

La mort même de Carl n’a pas été montrée dans l’épisode 9 de la saison 8. Bien qu’annoncée, les fans n’auront pas à faire face à l’ultime souffrance de le voir partir sous leurs yeux. Un choix justifié par le producteur Greg Nicotero : « Il y a une façon respectueuse de montrer ce type de chose. Cela ne nous serait jamais venu à l’idée de filmer cela » . On va pas le contredire. Sa dernière réplique sera destinée à son père, Rick : un « je t’aime » sobre et bouleversant.

Pourquoi les fans (peuvent) l’adorer

Oui, au début, Carl pouvait compter ses fans sur les doigts d’une main… Mais pour beaucoup, tuer Carl était une mauvaise idée, terriblement mal accueillie par les fans. Car après des débuts difficiles, il a bien réussi à s’installer dans le cœur du public. Petit listing de ces quelques raisons.

Tout d’abord, les fans ont vu Carl grandir. De ses dix ans à ses dix-huit ans, il a grandi, évolué sous les yeux du public, ce qui a créé un attachement solide entre le personnage et les fans. Non seulement le public s’est attaché au personnage, mais aussi à son interprète, Chandler Riggs qui lui aussi a montré diverses facettes de son jeu au fil des saisons… Pour beaucoup, supprimer Carl était une erreur majeure !

Le casting aussi est attaché à Carl et son départ prématuré a beaucoup touché les acteurs. Notamment Jeffrey Dean Morgan qui a rendu un hommage appuyé à Chandler Riggs sur son compte Instagram. Un hommage qui englobe tout ce que le public aurait aimé dire à l’acteur et par extension… à Carl.

Il est courageux

Malgré sa timidité au début de la série (ce n’est qu’un enfant), il gagnera confiance en lui au fur et à mesure des épisodes. Cette confiance en lui, il saura la mettre au service des autres. Le nombre d’horreurs qu’il voit durant la série l’ont rendu combatif et plus sûr de lui, affrontant les difficultés avec toujours plus de force, jusqu’à sa propre fin.

La scène où il s’est révélé

Probablement l’épisode « Sing me a song » où il affronte courageusement Negan. Dans « Sing me a song » (épisode 7 / saison 7) il est tenu en joue par Negan. Dans le Sanctuaire, on sent que ce malade de Negan est un peu intrigué par Carl et sa façon de lui tenir tête. Alors que n’importe qui n’aura pas tenu une minute en manquant de respect à Negan, Carl ne lâche rien. Dans l’épisode 8 de la saison 8, son long discours au-dessus d’un Negan amusé a retourné le game comme on dit chez nous. Une preuve de courage et presque d’inconscience qui relève l’estime du public pour le fiston de Rick.

 S’il avait eu un buddy de série…

Carl aurait eu du mal à se faire des amis ailleurs que dans un contexte d’Apocalypse c’est sûr. Mais si on devait lui trouver un meilleur pote de série, on lui aurait attribué… Arya Stark (Game of Thrones). Indépendante, courageuse, parfois un peu tête-brûlée, c’est une guerrière déterminée qui aurait pu longuement échanger avec Carl…

En attendant le prochain rôle de Chandler Riggs… On lui dit merci et à très vite dans une nouvelle série !

 

Journaliste
hannah@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Leslie Knope (Parks and Recreation) & Thomas Shelby (Peaky Blinders).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est Bo Bun légumes devant Friends.
Hannah Benayoun on Email