Maman, j’ai raté l’avion : Le saviez-vous ? Le tournage de cette scène culte a failli tourner au désastre

Maman, j’ai raté l’avion : Le saviez-vous ? Le tournage de cette scène culte a failli tourner au désastre

Partage
Lien copié !

Le film Maman, j’ai raté l’avion est un classique de Noël et ce, depuis sa sortie en 1990. Beaucoup d’anecdotes existent alors sur ce long-métrage, mais saviez-vous que la scène dans l’aéroport n’est pas passée loin de la catastrophe ?

A Noël, il n’y a pas que les comédies romantiques, il y a aussi d’autres films culte à revoir chaque année pour les fêtes et, parmi eux, on compte évidemment Maman, j’ai raté l’avion. On y suit les mésaventures du jeune Kevin McCallister, oublié chez lui alors que toute sa famille s’est envolée pour Paris. Il doit alors affronter deux cambrioleurs et leur fait vivre un véritable cauchemar grâce à son ingéniosité et tous les pièges qu’il a mis en place.

Et si toutes les cascades de Harry et Marv ont dû demander une sacrée supervision, une autre a été particulièrement difficile à tourner. Il s’agit de celle de la famille McCallister qui court à travers l’aéroport de Chicago afin d’arriver à temps pour prendre l’avion qui les emmènera dans la capitale française.

Ils ont évité le drame sur le tournage de Maman, j’ai raté l’avion

Interviewé par le Hollywood Reporter a l’occasion des 30 ans de la sortie de Maman, j’ai raté l’avion, l’actrice Senta Moses Mikan, qui joue Tracy, s’est confiée à ce sujet. “Il y avait des milliers de figurants, tous devant suivre une chorégraphie élaborée par des experts afin qu’aucun de nous ne soit en danger de courir à toute allure à travers le Terminal American Airlines de O’Hare [l’aéroport de Chicago, ndlr]”, raconte-t-elle.

Et d’ajouter : “Et on courait vraiment à toute vitesse. Parfois on se rentrait dedans, comme un gros carambolage sur l’autoroute et on se marrait. Je ne peux pas parler pour tout le monde, mais en tant qu’enfant, j’ai adoré. Il y avait tellement d’équipements et de moments où on a failli éviter un désastre mais, à ma connaissance, personne ne s’est blessé. Et, honnêtement, je pense que c’est un miracle de Noël”.

Marion Le Coq

Marion Le Coq

Rédactrice en chef

Suivez nous !