Mercredi : tous les indices qui révélaient l’identité du monstre dès le début de la série

Mercredi : tous les indices qui révélaient l’identité du monstre dès le début de la série

Partage
Lien copié !

Nouveau succès de la plateforme Netflix, la série Mercredi a tenu en haleine les spectateurs au fil de ses huit épisodes, grâce à un mystère bien ficelé impliquant une série de meurtres. C’est donc à l’issue du programme que les abonnés de la plateforme ont pu découvrir qui était à l’origine des crimes qui terrifiaient la ville de Jericho. Si ce dénouement a été une surprise pour certains, les scénaristes avaient en réalité glissé de nombreux indices au fil des épisodes qui menaient à la résolution de l’enquête. 

Attention, cet article contient d’importants spoilers sur la série Mercredi !

Tout au long de la série Mercredi, les spectateurs ont pu suivre les recherches de la jeune étudiante de l’Académie Nevermore, bien déterminée à élucider une série de meurtres ayant lieu à Jericho. Après de nombreux rebondissements, la jeune femme a finalement découvert que le monstre était en réalité son ami Tyler, manipulé par la professeure de botanique, Marilyn Thornhill. Un dénouement surprenant, qu’il était toutefois possible de deviner en faisant attention aux détails. La preuve par 8 !

Les bottes de Marilyn Thornhill recouvertes de boue

bottes-rouges-thornhill-mercredi
© Netflix

Dans le premier épisode de la série, Marilyn Thornhill se rend dans la chambre d’Enid et Mercredi afin de souhaiter la bienvenue à cette dernière. Elle s’excuse alors auprès des filles pour avoir sali leur sol, car ses bottes sont pleines de boue. La professeure de Nevermore a beau être spécialisée dans la botanique, on a quand même du mal à croire qu’elle ait pataugé ainsi dans la gadoue pour rempoter une orchidée… Il semble alors plus probable qu’elle vienne tout simplement de la forêt, lieu de prédilection du monstre.

Marilyn Thornhill offre un dahlia noir à Mercredi

thornhill-mercredi
© Netflix

Toujours dans cette même scène du premier épisode, Marilyn Thornhill offre un dahlia noir à Mercredi, insistant sur le fait qu’elle cherche toujours la fleur parfaite pour chacune de ses élèves. Si l’on peut y voir ici un clin d’œil aux vêtements sombres de la jeune fille, il semble également plausible qu’il s’agisse d’une référence à la célèbre affaire de meurtre du même nom, qui avait fait couler de l’encre à la fin des années 40 et qui n’a, depuis, jamais été élucidée. On pouvait donc y voir un message de la professeure à son élève, l’avertissant que le mystère planant sur Jericho ne serait pas résolu facilement et qu’elle en était la clé. 

Xavier prévient Mercredi de se méfier de Tyler à plusieurs reprises 

mercredi-serie
© Netflix

Dès le second épisode, Xavier avertit Mercredi que Tyler est quelqu’un de dangereux. Il réitère ensuite ses propos lors du bal de l’épisode 4, en expliquant que le barman et ses amis l’ont déjà agressé auparavant. Face au visage d’ange du jeune homme, il était alors facile de croire que ce dernier avait changé et avait décidé de devenir une personne respectable. Même Mercredi est tombée dans ce piège et a été extrêmement surprise de découvrir qu’il était en réalité le Hyde sanguinaire recherché par la police. Pourtant, on ne peut pas dire qu’elle n’avait pas été prévenue !

Le maire Walker reconnaît Marilyn Thornhill

mercredi-maire-noble-walker
© Netflix

Un autre indice qui pouvait totalement passer inaperçu était le fait que le maire Walker reconnaisse Marilyn Thornhill, sans vraiment savoir où il l’avait déjà vue. Dans l’épisode 3, ils sont ainsi introduits l’un à l’autre par la principale Weems (Gwendoline Christie) lors d’une rencontre au café. Noble semble alors perturbé par le visage de la professeure de botanique, qu’il est persuadé d’avoir déjà croisée auparavant. Une vague réminiscence d’un fantôme du passé…et pour cause, Walker était shérif à l’époque de la mort de Garett Gates et a donc croisé sa sœur Laurel a de nombreuses reprises.

Marilyn Thornhill entre dans la bibliothèque secrète

thorhill-claquement-de-doigts-mercredi
© Netflix

Etant une Normie, Marilyn Thornhill n’a jamais étudié à Nevermore dans sa jeunesse et n’a jamais fait partie de la société secrète des Belladones. L’existence de la bibliothèque ne lui a donc jamais été communiquée par un camarade de classe, ce qui prouve que la professeure l’a découverte par elle-même. Cela donne donc deux indices : elle est dotée d’une intelligence redoutable et manigance de drôles de choses qui nécessitent des recherches poussées sur l’Histoire de Jericho et des marginaux. 

Le shérif Galpin n’est pas surpris pas en découvrant la photo du monstre

sherif-galpin
© Netflix

A la fin de l’épisode 3, le shérif Galpin découvre la photo du monstre, capturée par l’appareil de sa dernière victime. Face à l’image de la créature, le policier ne montre absolument aucune surprise, comme s’il s’attendait déjà à faire face au Hyde. Un Hyde qui ne lui est d’ailleurs pas étranger, puisque sa femme possédait également ce terrible pouvoir de transformation. Cette absence de réaction laisse ainsi penser que le shérif connaît déjà l’identité du coupable, mais reste dans le déni pour éviter d’avoir à accepter l’abominable vérité. 

Mercredi a une vision d’Eugène en touchant Tyler

mercredi-bal-sang
© Netflix

A la fin du Cor’bal, Mercredi a une vision d’Eugene dans la forêt et le voit se faire attaquer par le monstre. Or, les prémonitions de Mercredi sont uniquement déclenchées par un contact physique avec la ou les personne(s) concernée(s) par l’action ainsi que des objets ayant un lien avec les protagonistes. Ainsi, en regardant attentivement le moment de la bousculade sous les jets de peinture rouge, on peut noter que c’est en se cognant contre Tyler qu’elle est frappée par cette vision d’horreur. Tyler n’étant pas Eugene, il est donc en toute logique la créature sanguinaire.

Marilyn Thornhill offre le livre Frankenstein à Mercredi

mercredi-netflix-frankenstein
© Netflix

Dans l’épisode 6, Marilyn Thornhill rend visite à Mercredi après que cette dernière a assisté à la tentative de meurtre sur Noble Walker. La professeure de botanique offre alors le livre Frankenstein à son élève, lui expliquant que ce livre lui a fait penser à elle. Un cadeau plutôt étonnant de sa part et particulièrement intriguant. Sachant que chacune des victimes du monstre s’était vue sectionner un ou plusieurs membres, le roman de Mary Shelley dans les mains du professeur Thornhill donnait un bon indice quant à ses intentions de reconstituer un corps pour ressusciter Crackstone.

Alexia Malige

Alexia Malige

Journaliste

Suivez nous !