Plus Belle La Vie : top 10 des morts les plus choquantes de la série

22 novembre 2019 - 17h27

On le sait, Plus Belle La Vie regorge de drames. De bons moments aussi, mais surtout de drames. On ne compte plus le nombre de personnages qui ont péri dans la série, mais on a sélectionné pour toi les 10 morts les plus choquantes de la fiction quotidienne de France 3.

Carole Lenoir (2005)

C’est très certainement la première mort qui a choqué les fans de Plus Belle La Vie. Alors que le quartier du Mistral est en quarantaine à la suite de la découverte d’un virus mortel, Carole Lenoir fait partie des victimes. La mère adoptive de Thomas Marci et compagne de Léo Castelli mourra dans les bras de son fils.

Léonard Vassago (2007)

Il s’agit peut-être de l’une des scènes les plus mémorables de l’histoire de la série. Incarnation même du Diable, Léonard Vassago parvenait à provoquer des hallucinations chez ses ennemis, sans que cela ne soit expliqué. Le 6 septembre 2007, il meurt brûlé vif par sa femme Ornelle Vassago, qui s’enflamme avec lui. 12 ans après, on a toujours des frissons en revoyant cette scène.

Nicolas Barrel (2007)

Le 2 mars 2007 est une triste date pour Plus Belle La Vie qui perd l’un des personnages les plus aimés des fans, celui de Nicolas Barrel. En couple avec Thomas Marci, les deux hommes forment, au sein même de la société, un couple moderne qui changera la perception de l’homosexualité à la télévision. Malheureusement, le jeune homme se fait tuer par son père… avant que l’on découvre qu’il s’agissait d’une mise en scène, plus d’un an plus tard.

Florian Estève (2010)

Décidément, Thomas Marci n’est pas très chanceux en amour. Après le (faux) meurtre de Nicolas, c’est Florian, l’un des personnages les plus sexy de PBLV, qui se fait poignarder par Romain Blanchard et meurt d’une crise cardiaque. Encore un moment déchirant pour les fans.

Adriana Paoletti (2011)

Après avoir vécu une folle histoire avec Luna, Guillaume Leserman retrouve la stabilité auprès d’Adriana Paoletti. Malheureusement, la jolie infirmière va être emportée par son cancer du foie. Le 3 novembre 2011, elle ingurgite un médicament pour abréger ses souffrances, sur la plage, dans les bras de Guillaume. Malgré la tristesse de cette scène, elle reste l’une des plus belles de la série.

Victoire Lissajoux (2013)

Après être follement tombée amoureuse de Sacha Malkavian, Victoire Lissajoux mourra à cause de ses sentiments. Afin de le protéger, Victoire écrit, dans sa chambre d’hôtel, une lettre dans laquelle elle dénonce la liste des clients pour lesquels elle a détourné des fonds vers la Suisse. Elle mettra ensuite fin à ses jours, et sera retrouvée sur son lit. Les scénaristes sachant écouter les fans, Victoire est finalement réapparue dans la série sous l’identité de Mathilde Vasquez fin 2018.

Elise Carmin (2014)

Avant d’exceller pour son rôle de Mélodie dans Mental, Alicia Hava incarnait Margaux Lieber dans le feuilleton quotidien de France 3. La jeune femme, aussi pétillante soit-elle, commet l’irréparable en tuant Elise Carmin. Cette dernière avait caché de la drogue chez Margaux, et Arthur, frère autiste de Margaux en a ingurgité et avait failli en mourir. C’était le 17 novembre 2014.

Wendy Lesage (2017)

Là encore, les scénaristes de Plus Belle La Vie ont décidé de choquer les fans de la série en tuant l’un des personnages les plus adorés. Wendy Lesage, esthéticienne pleine de vie, est retrouvée morte, tuée par l’Enchanteur. Le quartier du Mistral pleurera sa mort pendant plusieurs jours (et nous aussi).

Nicolas Berger (2018)

Ce personnage redoutable méritait d’avoir une mort aussi haletante que ses nombreuses intrigues. Nicolas Berger, aussi appelé l’Enchanteur, l’un des pires serial killers de la série, a terminé sa course mortelle pendant le prime Amours vraies. Injectant du poison dans son verre et celui de Blanche, Nicolas veut que sa compagne et lui meurent ensemble. Lui seul finira ses jours à l’hôpital.

Jérôme Belesta (2019)

C’est la dernière mort en date de Plus Belle La Vie, et elle restera dans les annales de la série. Lors du prime Révélations à la rentrée 2019, un gymnase s’écroule, piégeant de nombreux habitants du quartier. Parmi eux, Jérôme Belesta qui parvient à survivre, mais qui se fait lâchement assassiner par Arnaud Mougin dans les décombres.

Clement Rodriguez
Journaliste
[email protected]

Je suis le fils spirituel de Jake Peralta (Brooklyn 99) & Roland (Plus Belle La Vie).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des madeleines et du chocolat chaud devant Desperate Housewives.
Clement Rodriguez on EmailClement Rodriguez on LinkedinClement Rodriguez on Twitter