Le portrait culte de la semaine : Norman Bates de Bates Motel

Serieously propose cette semaine dans les portraits de la semaine, celui du plus troublé des jeunes hommes de séries, Norman Bates. C’est parti !

Norman Bates, c’est qui, c’est quoi ?

Norman Bates avant d’être incarné par Freddie Highmore dans la série Bates Motel, c’est avant tout une grande figure du folklore américain. Pourquoi ? Norman Bates a déjà existé chez Alfred Hitchcock dans le film Psychose en 1960. Considéré comme l’un des plus grands psychopathes du cinéma, Freddie Highmore a exploré la personnalité de cet homme en remontant aux sources de sa sociopathie et en développant notamment le lien majeur qu’il entretient avec sa mère… Norma Bates.

Pourquoi il compte ?

Norman Bates est un personnage majeur de séries. À la fois inquiétant et même terrifiant, l’interprétation de Freddie Highmore a su rendre le personnage carrément attachant. Au fil des saisons, on a besoin de savoir où Norman va, passant du jeune homme adorable et charmant, au meurtrier que tout le monde connaît. Le personnage de la série permet une analyse assez clinique de la violence vécue par Norman enfant (le viol de sa mère, sa confrontation précoce avec le meurtre) tout en s’attardant sur cet adolescent qui tente vainement de vivre une vie normale. Norman souffre de nombreux problèmes psychologiques, allant des hallucinations aux troubles de l’identité dissociative. Certains parleront même de schizophrénie, un aspect nettement plus développé dans le film d’Alfred Hitchcock. Le personnage de Norman Bates reste fascinant à traiter en série.

Son côté lumineux

Oui, Norman a été un garçon que l’on dit « charmant ». Bon élève, enfant bien éduqué, il est aussi respectueux. Malheureusement, le lien abusif, (quasiment incestueux avec sa mère) comme la violence qu’il a connu enfant a bousillé la personnalité du jeune homme qui grandit en s’éloignant de plus en plus du peu d’innocence qu’il lui reste. Il subit d’ailleurs bon nombre d’hallucinations et une paranoïa de plus en plus accrue…

Son côté obscur de la Force

S’il n’en avait qu’un… Norman Bates est un psychopathe.La série explore comment Norman en est arrivé à commettre l’irréparable et sa lente descente vers la folie. Norman est l’un des seuls personnages de la série a en tuer d’autres dans chaque saison. Plus les épisodes avancent, moins Norman apparaît comme censé, ou normal… Il développe cette fascination dévorante pour sa mère (qu’elle entretient franchement) et on se rapproche à grands pas du Norman Bates pensé par Alfred Hitchcock dans Psychose.

Qui pourrait être son buddy de série ?

you-penn-badgley-netflix-saison-2

On a trouvé beaucoup de similitudes entre Norman Bates et Joe Goldberg de You. Tous les deux sociopathes, obsédés par les femmes et ayant vécu une enfance ou une jeunesse particulièrement difficile, on pourrait croire que Joe et Norman auraient pu s’entendre d’une certaine manière. Sûrement car les deux personnages sont très polis, peuvent montrer une façade sympathique et on pourrait presque leur donner le bon Dieu sans confession.


Hannah Benayoun
Journaliste
Fille spirituelle de Leslie Knope dans Parks and Recreation et de Thomas Shelby des Peaky Blinders.
Let them binge parfait: regarder Friends avec une girafe, mais clairement je ne l'ai jamais fait.