Pourquoi L’Aliéniste va devenir votre nouvelle obsession série

18 octobre 2019 - 08h46

À l’occasion de la sortie en DVD de la saison 1 de l’Aliéniste, Serieously revient sur les moult raisons qui vont faire de cette série votre nouvelle obsession, si elle ne vous a pas déjà conquise.

Portée par une équipe technique au poil et par un casting 5 étoiles, L’Aliéniste a tout pour devenir une vraie obsession chez les amateurs du genre. Serieously vous a déjà offert quelques secrets sur la série, aujourd’hui on vous explique POURQUOI cette série va vous rendre dingue.

Parce que l’intrigue psychologique est portée par des personnages intéressants

Adaptée du livre du même nom de Caleb Carr, la série est nourrie par une vraie intrigue policière. A New York, un serial killer sévi en mutilant de jeunes garçons prostitués. Pour résoudre cette mystérieuse affaire, Dr Laszlo Kreizler (Daniel Brühl), John Moore (Luke Evans) et Sara Howard (Dakota Fanning) sont recrutés.

Ce que l’on aime, c’est la profondeur des personnages. Dr Laszlo n’est pas un médecin classique : il est spécialisé dans les maladies mentales et va devoir se perdre dans les méandres du cerveau humain pour résoudre cette affaire ; tandis que John Moore est un dessinateur recruté pour reproduire en esquisses les terrifiantes scènes de crimes sur lesquelles enquête son ami Laszlo, appelé l’Aliéniste. Pour les épauler, il ne manquait qu’un personnage féminin de poids : Sara Howard, jeune détective qui va tenter de se faire une place dans ce milieu masculin pour devenir la première femme policière de New York.

Ces informations seules nous laissent à penser qu’une toile d’araignée puissante et psychologique va devoir être démêlée pour être comprise, considérant que chaque personnage doit aussi composer avec sa propre histoire.

Parce que l’on aime l’atmosphère générale de la série

Indissociable de l’intrigue, l’atmosphère de la série nous plonge directement dans un New York sombre du 19e siècle. Les ruelles sont pavées et poussiéreuses, les nuages lourds et les images relativement obscures. On passe de bordels à une société plutôt bourgeoise de New York : la société dans laquelle évolue la série est opulente et luxueuse.

Ce joli contraste offre une perspective intéressante à la série ainsi qu’une vraie profondeur et une atmosphère dans laquelle on aime se plonger si les séries “historiques” vous plaisent. Exactement, décors à couper le souffle et costumes d’époque font partie intégrante de la série.

Parce que l’équipe derrière la série est de taille

Difficile en 2019 de dissocier une série et l’équipe technique qui la produit. A ce petit jeu, L’Aliéniste est on ne peut plus excellente. Parmi les producteurs exécutifs et scénaristes, on ne retrouve nul autre qu’une référence du genre, Cary Fukunaga, à qui l’on doit la réalisation de la première saison de True Detective.

La série est également épaulée par une équipe de décoration incroyable qui a su reconstituer les rues de New York dans la ville de Budapest. Rien d’étonnant à ce que chaque épisode ait, selon Newsweek, un budget de 7,5 millions de dollars.

Enfin, la série ne serait rien sans son casting trois étoiles où brillent Daniel Brühl (que l’on a vu dans Inglorious Basterds), Luke Evans (aperçu dans le Hobbit) et le jeune espoir du cinéma Dakota Fanning (vue dans, entre autres, Once Upon a Time in… Hollywood).

(Re)Découvrez dès à présent la saison 1 en DVD ! 

Amandine Rouhaud
Journaliste
[email protected]

Fille spirituelle de - Jess (New Girl) & Seth Cohen (The O.C.)
Snack&Chill du moment - Insecure & Soupe Phô & Cheesecake
Amandine Rouhaud on EmailAmandine Rouhaud on InstagramAmandine Rouhaud on Twitter