Pourquoi Amelia est le tueur de la saison 3 de True Detective #Théorie

22 janvier 2019 - 18h02

Ne cherchez plus on a trouvé le tueur de la saison 3 de True Detective, diffusée en ce moment sur OCS. Enfin, cette théorie sur Amelia, la femme de Wayne, devrait largement vous convaincre. Ready ?

 

Si vous suivez la saison 3 de True Detective, alors vous avez forcément eu un coup de coeur pour Amelia Reardon, professeure de Will. Et vous n’êtes pas les seul•es puisque la jeune femme épouse Wayne Hays (Mahershala Ali) peu de temps après leur rencontre. Ah, douce Amelia. Ça, c’est ce qu’on veut vous faire croire. Car chez Serieously, on est presque certains que le terrible tueur que l’on cherche depuis le début, c’est elle. Quoi ? Vous voulez des preuves ? Et bien allons-y.

Pièce à conviction numéro 1 : la perte de mémoire de Wayne

L’épisode 3 de True Detective met l’accent sur les conditions de santé de Wayne. Et oui, elles sont clairement centrales dans l’affaire. Forcément, de nombreux aficionados se disent que c’est parce que l’ancien détective n’est pas si innocent. Et si il avait découvert dans les années 90 que le tueur n’était autre que… sa femme ? Un traumatisme qu’il a finalement oublié ? Un twist qui pourrait expliquer pourquoi le mystère est encore intacte dans le présent et (surtout) pourquoi certaines preuves ont été dissimulées. How convenient.

Ah, un autre point bien pratique qui prouve également qu’elle est au coeur des meurtres : elle est décédée dans le présent. Vous sentez venir la fin où il n’y aura pas de justice ? Nous, oui.

Pièce à conviction numéro 2 : enfin une femme au centre des meurtres

amelia true detective

Il y a deux leçons à retenir des deux premières saisons de True Detective : premièrement, les deux premiers tueurs étaient des hommes (Errol Childress dans la saison 1, Lenny Osterman dans la saison 2). Il est peut-être temps d’avoir une femme au milieu de l’affaire. Deuxièmement, les tueurs des saisons précédentes étaient des personnages secondaires, qu’on rencontrait brièvement. Si True Detective veut frapper fort avec sa saison 3, autant aller dans le sensationnel avec un twist qui concerne un personnage principal. On vous voit déjà frissonner à l’idée, bande de petits coquins.

Pièce à conviction numéro 3 : Amelia vous montre depuis le début qu’elle est creepy

Vous avez tendance à perdre le fil et prendre votre téléphone quand Wayne récite le poème favori d’Amelia ? C’est une erreur fatale, vous perdez sans doute souvent au Monopoly.

Parce que oui, dans le premier épisode, le poème d’Amelia intitulé « Amour et Savoir » (de Robert Penn Warren) parle d’un naturaliste qui tue des oiseaux pour mieux les étudier. Un amour pour ces bêtes qui ne peut QUE être réel lorsqu’il est représenté par le savoir et la connaissance.

OKAY.

Rappelons que c’est grâce à cette affaire qu’Amelia a enfin sortie son livre et qu’elle en rêvait depuis des années. On peut aller un peu plus loin en décryptant le deuxième poème cité dans le premier épisode :

Every Night & every Morn
Some to Misery are Born
Every Morn and every Night
Some are Born to sweet delight
Some are Born to sweet delight
Some are Born to Endless Night

Sachez-le, Endless Night est le nom d’un fameux bouquin d’Agatha Christie qui avait fait un choc à l’époque ! Et pour cause, on suivait une incroyable enquête, racontée par une femme… qui était en réalité derrière tous les meurtres. Tiens tiens tiens.

Pièce à conviction numéro 4 : elle surveille TOUT dans l’affaire

  • true detective

Et oui, Amelia s’est très vite rapprochée de Wayne et elle veut absolument TOUT savoir sur l’affaire. Le moindre nouvel indice ? Elle veut être informée. Les témoins ? Elle veut connaître leur nom. L’affaire connaît un rebondissement 10 ans plus tard ? Elle veut être la première au courant sur TOUS LES POINTS.

D’ailleurs, quand au début Wayne dit à Amelia qu’il n’est pas sûr de la tenir au courant de toute l’affaire, regardez-bien son expression :

(Si on va trop loin n’hésitez pas à nous le dire hein)

Pièce à conviction numéro 5 : elle est très manipulatrice

amelia true detective

L’épisode 3 nous a prouvé qu’Amelia était un maître de la manipulation. Après avoir appris que la jeune Julie Purcell était encore en vie, l’ancienne prof décide de soutirer des informations aux policiers sur l’affaire. Sa technique ? Les séduire tout en leur posant le plus de questions possible.

Mais ce qu’il faut aussi retenir, c’est la réaction de Wayne quand il apprend ça. Le personnage de Mahershala Ali s’énerve quand il comprend comment sa femme essaye d’avoir des infos. Et si c’est parce qu’il faisait un parallèle sur leur rencontre ? S’il comprenait petit à petit que sa femme était directement mêlée à cette histoire ? Dans notre théorie, le personnage de Wayne comprendrait dans la deuxième temporalité (celle dans les années 90) que c’est sa femme qui a tué Will Purcell. Une timeline parfaite pour suivre l’enquête au début, et plusieurs années plus tard, quand il souffre de ses problèmes de mémoire.

Pièce à conviction numéro 6 : l’art de distraire un bon flic

amelia tueur true detective

Quand l’affaire Purcell refait surface 10 ans après la découverte du corps de Will, Amelia décide de suivre Wayne devant le supermarché où les empruntes de la jeune fille ont été trouvées. Et alors que le détective repense à tous les indices qu’il a eu depuis le début, les incohérences et qui pourrait être derrière cette histoire, Amelia elle, semble plutôt déterminer à changer les idées de son mari.

Oui, regardez à nouveau cette scène, vous verrez qu’elle propose plusieurs fois à Wayne de laisser tomber et qu’ils devraient plutôt aller dans le motel du coin pour une folle nuit d’amour. Plutôt drôle pour quelqu’un tellement fascinée par l’histoire qu’elle décide d’en faire un livre, non ?

Ah et Wayne vous a prévenu que c’était elle au fait :

true detective saison 3 tueur

Oui, juste après la scène où Amelia essaye de déconcentrer Wayne, on revient 10 ans plus tôt, alors que le détective repense à tous les indices. Et il dit une phrase qu’on se prendra sûrement dans la gueule plus tard : « c’est devant notre nez et on ne le voit pas« . Comme la jeune prof qu’il vient tout juste de rencontrer, et à qui il pense presque autant que l’affaire, quoi.

Pièce à conviction numéro 7 : l’homme à la cicatrice

amelia tueur true detective amelia tueur true detective

Dans l’épisode 3, on apprend que plusieurs témoins ont décrit deux hommes qui semblaient trainer dans le même coin que les enfants Purcell, notamment le jour de leur disparition. Un homme caucasien, barbue, avec une voiture marron et luxueuse, et un homme noire avec une cicatrice.

Évidemment, aucune de ces deux descriptions ne correspondent à Amelia. Mais souvenez-vous : dans l’épisode 2, elle confit à Wayne qu’elle aime bien de temps en temps « se faire passer pour une autre personne ». On cite : « Cette année, deux fois, je suis allée à cet hôtel et je me suis fait passer pour quelqu’un d’autre. Je rencontre des nouvelles personnes et je suis quelqu’un d’autre. Nom différent, passé différent, travail différent« . Et si Amelia était en réalité l’homme à la cicatrice ? Un bon déguisement et le tour est joué !

Pièce à conviction numéro 8 : son complice

Si nous avons l’homme à la cicatrice, il nous manque le deuxième homme, caucasien et barbu. Et oui, on a déjà notre suspect : l’ex d’Amelia. Souvenez-vous, Wayne tombe sur lui dans le premier épisode.

OH, TIENS, D’AILLEURS… MAIS DE QUELLE COULEUR EST SA VOITURE ?

MARRON SI JAMAIS VOUS NE VOYEZ PAS LES COULEURS.

Amelia confit d’ailleurs à Wayne qu’elle a été fiancée 7 mois à ce mystérieux homme, ils ont donc été très proches et pourraient partager de terribles secrets.

Oh, et puisqu’on va trop loin, permettez-nous de faire ce petit parallèle

amelia tueur true detective

Alors OK, HBO nous a déjà fait le coup de la vilaine-dame-en-blanc-qui-bute-des-enfants (coucou Sharp Objects) mais quand même, y’a un truc, non ?

Pièce à conviction numéro 9 : Roland West

Dans la deuxième temporalité de la saison 3 de True Detective, on apprend que Wayne et Roland, coéquipiers sur l’affaire Purcell, ne se parlent plus. Pas de brouille, loin de là, juste un gros éloignement. D’ailleurs, comme Roland l’affirme, il ne sait pas pourquoi il ne voit plus son ancien coéquipier :

Si Amelia est derrière les meurtres, il n’est pas difficile de l’imaginer éloigner son mari de l’autre détective, bien moins aveuglé par l’amour. À moins que Wayne ait intentionnellement éloigné Roland de sa vie pour le protéger, ce dernier ayant compris qu’il partageait sa vie avec une assassin.

Quoi qu’il en soit, celui qui est le plus suspecté d’avoir « saboté » l’affaire et dissimulé des preuves reste Wayne. Et notre petit doigt nous dit que ce n’est pas pour rien.

Le cas Julie Purcell

will julie purcell true detective

Reste un mystère à découvrir : Julie Purcell est-elle vraiment en vie ? Si notre théorie se confirme, il se pourrait que Wayne et Roland découvrent qu’en réalité, la fillette est morte depuis le début.

Ses empreintes retrouvées 10 ans plus tard ? Si Amelia est aussi manipulatrice et sociopathe, elle pourrait très bien s’être débrouillée pour garder sous la main de quoi relancer l’affaire plus tard (coucou petits doigts gelés dans le congelo). Après tout, l’histoire Purcell lui a permit d’écrire un livre, la jeune femme voulait peut-être déjà s’assurer un second volet.

Bon, maintenant, vous savez. Et gros bisous.

amelia tueur true detective

Aurelia Baranes
Co-fondatrice
Fille spirituelle de JD de Scrubs et Jess de New Girl.
Let Them Binge parfait : South Park avec toute la bouffe italienne du monde (enfin, la végé) et les Atlanta Four
Aurelia Baranes on InstagramAurelia Baranes on Twitter