Riverdale : Camila Mendes révèle le terrible message derrière son tatouage

11 septembre 2019 - 11h04

Dans une récente interview pour le magazine Women’s Health, l’actrice Camila Mendes a décidé de révéler un secret qui l’a poursuit depuis la fac… et délivre un message poignant.

Si Camila Mendes est aujourd’hui une actrice incontournable de Riverdale, la jeune femme a décidé de se confier sur une expérience traumatisante dans les pages de Women’s Health. Et révéler le terrible message derrière le tatouage qu’elle a sous sa poitrine.

« J’ai été droguée et agressée sexuellement » 

Alors qu’elle entrait en fac à New York, Camila Mendes a révélé qu’elle a vécu une « très, très mauvaise experience ». Elle ajoute : « On a mis dans mon verre du Rohypnol (ndlr : une drogue fréquemment utilisée pour le viol) et on m’a agressée sexuellement« . Une expérience traumatisante pour l’actrice, qui a décidé de se battre après ça : « J’ai décidé que tout dans ma vie devrait me faire me sentir à l’aise et en sécurité ».

La jeune femme explique qu’elle a déménagé 12 fois avant ses 18 ans, ce qui l’a beaucoup empêché de se sentir en sécurité ou chez elle : « On passe son enfance à dire au revoir aux gens. J’étais constamment en retrait de mon identité, dès que je commençais à me connecter à un groupe de gens, un environnement ou même une maison, on finissait pas être déraciné et emmené ailleurs« .

Toujours dans la confidence, l’actrice explique : « Après mon traumatisme à la fac et ces nombreux déménagements, j’ai décidé, pour moi, de me trouver un endroit safe et de me m’imposer une stabilité. Ce qui explique justement mon tatouage« .

Camila a décidé de faire inscrire sous sa côte droite « To build a home » (se construire une maison). « Ce tatouage est important pour moi » confie l’actrice de Riverdale. « Il me permet de renforcer mon importance du « soi » et l’environnement qui m’entoure« .

La saison 4 de Riverdale arrive en octobre prochain sur la CW et sera disponible en US+24 sur Netflix France. 

  • News
  • camila mendes
  • riverdale
  • tatouages
La rédaction Serieously