The Handmaid’s Tale saison 2 : Joseph Fiennes a refusé de jouer une scène choquante

7 août 2018 - 15h29

La saison 2 de The Handmaid’s Tale a souvent été jugée éprouvante et presque parfois insurmontable. Pour les acteurs, il semblerait que cela soit la même chose puisque Joseph Fiennes a préféré ne pas tourner une énième scène de viol dans la série…

Yvonne Starhovski, aka Serena dans la série The Handmaid’s Tale a confié son ressenti sur cette éprouvante saison 2 au micro de Chasing Emmy, le podcast de EW. L’actrice est revenue sur les échanges et l’étroite collaboration qu’elle forme avec l’acteur Joseph Fiennes qui incarne le Commandant Waterford. Il semblerait que ce dernier ait refusé de tourner une scène de viol commise sur le personnage de Serena.

The Handmaid’s Tale saison 2 : la scène de trop ?

Yvonne Starhovski développe : « Je sais qu’il ne se sentait vraiment pas de le faire. Nous ne voulions pas non plus enlever la scène de viol avec Offred. Cela apparaissait comme trop s’il avait forcé Serena à coucher avec lui à l’hôtel au Canada ». Il semblerait que l’acteur britannique avait également décidé d’écrire un long mail aux scénaristes pour argumenter cette décision sur son personnage et de les dissuader de garder cette scène de viol.

La saison 2 a été parfois pointée du doigt sur l’extrême violence psychologique et visuelle de ses scènes, une critique que les acteurs semblent ressentir parfois eux aussi.

Cependant Yvonne Starhovski a également évoqué que les scènes les plus complexes pour elle étaient celles qui demandaient à Serena plus de souplesse et de sympathie : « Les scènes où elle prenait des décisions plus douces, plus humaines, comme autoriser Janine à aller voir le bébé à l’hôpital étaient délicates, car normalement, Serena ne ferait que se refermer sur elle ». Douce ironie.

Hannah Benayoun
Journaliste
Fille spirituelle de Leslie Knope dans Parks and Recreation et de Thomas Shelby des Peaky Blinders.
Let them binge parfait: regarder Friends avec une girafe, mais clairement je ne l'ai jamais fait.