Unorthodox : 5 raisons de se laisser tenter par la nouvelle mini-série de Netflix

7 avril 2020 - 15h35

Netflix a présenté il y a peu Unorthodox, une mini-série qui nous plonge dans une communauté juive ultra-orthodoxe de Williamsburg, Brooklyn. Dans cette communauté évolue Esty, une jeune femme éprise de liberté dans un monde ultra-conservateur et cerclé. Serieously vous donne 5 bonnes raisons de regarder la série.

#1 Les mini-séries Netflix sont (souvent) excellentes

Avant de se lancer dans Unorthodox, on avait gardé dans un coin de notre tête quelques autres mini-séries Netflix, comme Unbelievable présentée en septembre dernier ou encore Dans leur regard, présentée en mai 2019. Il n’y a pas à dire, Netflix a le don de faire ressortir des histoires vraies en mini-séries et toutes (ou presque) se détachent du lot. C’est donc empli de confiance qu’on s’est lancé dans Unorthodox, sans en regretter une seule seconde.

#2 L’histoire est passionnante

Adaptée du livre Unorthodox: The Scandalous Rejection of My Hasidic Roots de Deborah Feldman, la série raconte l’histoire d’Esther Shapiro, une jeune femme de 19 ans. Elevée par sa grand-mère dans une communauté juive hassidique de Williamsburg à Brooklyn, Esther étouffe. Mariée de force, fraîchement enceinte et éprise de liberté, elle décide alors de fuir la communauté pour Berlin, où vit sa mère ; laissant sur le carreau son mari, Yanky et le reste de la communauté qui ne sait où elle a disparu. Pourquoi c’est passionnant ? Car Unorthodox nous offre une plongée dans le fonctionnement d’une communauté peu connue. On y apprend, dans les grandes lignes, les rouages de cette communauté religieuse, comment elle fonctionne et la place qu’occupe la femme au sein de cette communauté.

#3 Shira Haas est admirable

Dans le rôle d’Esty, Shira Haas est absolument époustouflante. La jeune actrice israélienne donne effectivement vie à ce personnage au plus profond de ses tripes. Physiquement, il aurait été difficile de choisir une actrice plus adaptée qu’elle. Si petite, si frêle, elle correspond en tout point de vue au personnage qu’elle incarne. On note aussi son visage ultra-expressif qui nous fait même oublier que c’est une actrice qui est en train de réciter un scénario.

#4 La série est poignante

Forte de plusieurs scènes à la symbolique importante, Unorthodox est une série vraiment poignante. Elle retrace le combat d’une jeune femme de 19 ans, menottée dans une communauté toute sa vie, qui choisit de fuir cette prison au profit de la liberté de vivre, la vraie. Tous les personnages croisés sont attachants et vrais. On pense notamment aux Berlinois qu’Esther croise sur sa route, symboles de la liberté la plus pure et de la jeunesse en 2020.

#5 On adore l’esthétique

Plusieurs scènes sont notables, dans la série découpée en 4 épisodes d’un peu plus de 50 min chaque. Les plans sont beaux et certains font sacrément frissonner tant ils sont maîtrisés. On notera également un plan à la perspective géométrique parfaite qui n’est pas sans rappeler la patte de Wes Anderson. En bref Unorthodox multiplie les bons points et on ne saurait que trop vous suggérer de vous offrir une pause de La Casa de Papel ou encore Riverdale pour découvrir ce petit bijou.

Journaliste
amandine@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Jess (New Girl) & Seth Cohen (The O.C.).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est soupe Phô & cheesecake devant Insecure.
Amandine Rouhaud on EmailAmandine Rouhaud on InstagramAmandine Rouhaud on Twitter