Why Women Kill : 3 choses à savoir sur la nouvelle série du créateur de Desperate Housewives

6 juin 2019 - 10h23

Marc Cherry va-t-il créer un nouveau succès avec Why Women Kill ? La nouvelle série du papa de Desperate Housewives débarque cet été, et Serieously vous donne 3 infos à connaître.

Une histoire de femmes différente de Desperate Housewives

Wisteria Lane a été le théâtre de nombreux meurtres, disparition et catastrophes en tout genre. Et Marc Cherry remet le couvert avec Why Women Kill, dans un style très différent. Ici, nous ne sommes pas dans une petite ville de banlieue où tout semble être calme. L’histoire se déroulera même sur 3 décennies différentes et sera centrée sur 3 femmes : une femme au foyer des années 60, une personnalité mondaine des années 80 et une avocate dans les années 90. Mais elles ont toutes les 3 un point commun : l’infidélité de leur mari. Et selon le synopsis, la vengeance sera au centre de l’intrigue… « La série explore le rôle des femmes qui a changé au fil des époques… Mais leur réaction face à la trahison reste la même« .

Un casting de choix

Les 3 héroïnes seront incarnées par : Ginnifer Goodwin (Once Upon a Time) dans le rôle de Beth Ann, la femme au foyer, Lucy Liu (Elementary) dans celui de Simone, la personnalité mondaine et Kirby Howell-Baptiste (The Good Place, Veronica Mars) dans le rôle de Taylor, l’avocate. Un super trio accompagné d’un casting tout aussi intéressant. Alexandra Daddario (True Detective, Baywatch), Jack Davenport (Smash, Flashforward) ou encore Reid Scott (Veep) seront de la partie.

Une date de diffusion

Why Women Kill sera diffusée sur CBS Access aux Etats-Unis, à raison d’un épisode par semaine à partir du 15 août. Cette première saison est composée de 10 épisodes… Et en voici les premières images :

 

Romain Cheyron
Journaliste
[email protected]

Fils spirituel de - J.D. (Scrubs) & Castiel (Supernatural)
Snack&Chill du moment - Friends & Pizza chicken/pepperoni, extra fromage
Romain Cheyron on EmailRomain Cheyron on InstagramRomain Cheyron on Twitter