10 acteurs de séries plus pauvres que vous avant de décrocher un rôle #Saison3

Publié le 17 juin 2020 - 13h25

Si Hollywood nous donne l’impression que tous les acteurs ont toujours évolué dans l’opulence et l’argent à gogo, c’est en réalité pas du tout le cas. La preuve en est avec ces 10 acteurs de séries qui ont déjà été plus pauvres que vous.

Chrissy Metz (This is Us)

Pour Chrissy Metz, l’arrivée de This is Us peut sonner comme un miracle. Après avoir tourné dans d’autres séries, comme American Horror Story, l’actrice qui incarne Kate Pearson, se rappelle avoir traversé de moments bien difficiles. Si elle était à deux doigts de quitter LA pour retrouver sa Floride natale, c’est sa mère qui l’a poussée à rester à perséverer. « J’ai continué à passer des auditions, je n’avais pas d’argent de côté, pas d’argent du tout. Mes dettes de cartes de crédits grimpaient, j’ai touché le chômage, j’achetais des ramens dans des magasins à 1$ », a-t-elle raconté à Glamour en 2017. « Quand j’ai été prise pour This is Us, j’avais seulement 81 centimes sur mon compte en banque. Je pourrais pleurer rien que d’y penser », a-t-elle ajouté.

Richard Madden (Game of Thrones)
Game of Thrones séries

« Je n’avais que deux options : je pouvais soit acheter un repas ou un journal et une pinte », a raconté Richard Madden alias Robb Stark à Jimmy Fallon. « J’ai ensuite eu cet appel (pour Game of Thrones, ndlr) et c’était le dernier mois de loyer que je pouvais payer. J’ai demandé à mon agent une avance qui m’a aidé à voir un peu plus loin et à m’en sortir ». Inutile de préciser que le rôle du fils Stark est tombé plus qu’à pic pour l’acteur qui a depuis multiplié sa participation à des séries.

 

Matt LeBlanc (Friends)


Et oui, Matt LeBlanc n’a pas toujours été un Friend fortuné et une star de séries. C’est d’ailleurs même plutôt l’inverse. « Tu sais quand tu penses avoir un peu d’argent sur ton compte au moins pour tenir, eh bien je pense qu’il ne me restait que 11$ et pendant beaucoup trop longtemps », a raconté l’interprète de Joey à l’émission Conan. Ce qui l’a sauvé ? Joey Tribbiani, son alter ego dans la série culte qui l’a propulsé au sommet.

Halle Berry (Extant)
Halle Berry Séries

Aujourd’hui, il est difficile d’imaginer qu’Halle Berry puisse un jour avoir été en difficulté financière. Pourtant, celle qui a joué dans la série Extant, et dans de nombreux succès cinématographiques, n’a pas toujours eu la vie aussi simple d’un point de vue pécuniaire. C’est en tout cas ce qu’elle a confié au magazine People assurant que son arrivée à New York avait été « difficile ». Sa mère aurait refusé de l’aider et Halle Berry s’est alors réfugiée dans un centre communautaire pour sans abris. Sa mère l’a tout de même poussée à trouver un petit job et c’est comme ça qu’Halle Berry a pu se sortir d’une situation précaire et jouer dans plusieurs séries.

Jim Carrey (Kidding)
Kidding Series

Il est bien connu que Jim Carrey n’a pas eu une enfance facile. L’acteur de la série Kidding s’est d’ailleurs confié à James Lipton dans Inside The Actro’s Studio à ce sujet. « Mon père a perdu son travail quand il avait 51 ans et ça a été un vrai coup de pied dans les tripes. On a vécu dans un van pendant un moment et nous avons tous mis la main à la pâte et on travaillait comme agents de sécurité et concierges », a-t-il affirmé.

Sarah Jessica Parker (Sex and the City)

Imaginer Carrie Bradshaw sans argent ? C’est un challenge, et pourtant son interprète, Sarah Jessica Parker, a déjà vécu des moments pas faciles. « Je me rappelle très bien d’avoir été pauvre », a-t-elle raconté au New York Times en 2000. « Il n’y avait aucune façon de le cacher, nous n’avions parfois plus d’électricité. Parfois, nous n’avions pas de Noël ou d’anniversaire. L’agent de recouvrement venait ou la compagnie de téléphone appelait pour nous dire qu’ils allaient couper nos services », a-t-elle également précisé.

Ncuti Gatwa (Sex Education)

Si Ncuti Gatwa a certainement touché le gros lot en rejoignant le casting de Sex Education, le jeune homme n’a pas toujours connu des jours lumineux. « 5 mois avant Sex Education, je dormais sur les canapés de mes amis. Je n’avais pas de maison. J’étais SDF. La seule chose qui m’a empêché d’être dans la rue, ce sont mes amis. Tu peux utiliser cette bienveillance ou tu peux avoir peur de demander de l’air aux gens. Dans cette situation, ta fierté en prend un coup. Ma vie avant Sex Education était tellement différente…Pour aller à l’audition, j’ai dû demander à mon ami de me prêter 10£ pour que je puisse charger ma carte de métro », a confié l’interprète d’Eric au site Bigissue.com.

Idris Elba (Luther)


« Je faisais un peu de DJ, mais je vendais aussi quelque sacs d’herbe, je faisais mon job. Je devais le faire (…) je sais que ça peut sonner banal mais c’est la vérité », a confié Idris Elba au magazine GQ en 2013. En effet, avant de connaître le succès grâce aux séries The Wire puis Luther, l’acteur a effectivement dû se démener pour boucler ses fins de mois. Il a également confié qu’il a déjà passé des nuits dans sa voiture, faute d’endroit où pouvoir aller après sa rupture avec sa femme : « Quand je suis parti, je dormais à droite et à gauche et j’ai trouvé un endroit où me garer à Jersey, j’y dormais parfois pour la nuit ».

Mila Kunis (That’s 70 Show)

La vie de Mila Kunis n’a pas toujours été faite de strass, de paillettes et de séries. L’actrice, que l’on a vue dans That’s 70 Show, est née en Ukraine. Lors de son enfance, sa famille a déménagé aux Etats-Unis. « Nous n’étions pas pauvre avant, mais quand on est arrivé en Amérique, nous l’étions vraiment. Je ne le savais pas, je n’ai pas vu mon père pendant les trois premières années de ma vie aux States car il travaillait énormément et avait une quantité obscène de travail pour s’occuper de notre famille », a confié l’actrice à Metro en 2012. La suite, on la connaît et Mila Kunis rejoindra le casting de That’s 70 Show à seulement 14 ans.

 

Shia LaBeouf (La Guerre des Stevens)
Séries

Si Shia LaBeouf a brillé dès l’âge de 10 ans dans la sitcom La Guerre des Stevens et a connu par la suite une belle carrière, il a pourtant été élevé dans une famille d’artistes peu fortunée. « Mon père et ma mère étaient tous les deux des artistes qui n’ont jamais trouvé un public pour leur art. Nous avons vécu dans la pauvreté. Maintenant que je ne le suis plus, je c’est que ça en était », a-t-il confié au site Parade en 2009.  Aujourd’hui, Shia LaBeouf est souvent soumis à diverses controverses mais s’il y a bien un problème qu’il n’a plus, c’est vraisemblablement celui de l’argent.

Journaliste
amandine@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Jess (New Girl) & Seth Cohen (The O.C.).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est soupe Phô & cheesecake devant Insecure.
Amandine Rouhaud on EmailAmandine Rouhaud on InstagramAmandine Rouhaud on Twitter