10 transformations physiques incroyables d’acteurs pour un film

Publié le 31 juillet 2020 - 11h27

Certain(e)s acteurs et actrices n’hésitent pas à transformer totalement leur physique pour le bien d’un rôle dans un film. On a décidé de vous montrer 10 changements radicaux qui vont vous surprendre !

Chris Pratt dans le film Les gardiens de la galaxie

©NBC / ©Marvel Studios

Il n’y a pas que dans les séries que les acteurs doivent prendre du muscle pour le bien d’un rôle, la preuve avec Chris Pratt pour le film Les gardiens de la galaxie, sorti en 2014. Connu pour son rôle d’Andy Dwyer dans la série Parks and Recreation, l’acteur a révélé qu’il pesait aux alentours des 136 kilos lorsqu’il a auditionné pour Star-Lord dans le film Marvel. Et pour qu’il incarne parfaitement ce personnage, il a perdu 27 kilos en six mois et a dû faire l’impasse sur la bière, comme il l’a révélé sur plusieurs posts de son compte Instagram dans lequel il montrait son évolution physique. Il a aussi été guidé par un entraîneur sportif et un nutritionniste afin que sa transformation physique soit faite en toute sécurité.

Christian Bale pour The Machinist

©Edward R. Pressman Productions / ©Paramount Classics

C’est probablement l’une des transformations physiques les plus hallucinantes du cinéma. Christian Bale n’hésite jamais à changer son corps afin de coller trait pour trait aux rôles que l’on lui donne, et celui de The Machinist, sorti en 2004, en est la preuve concrète. Ce changement extrême a été fait pour incarner Trevor Reznik, un ouvrier d’usine qui n’a pas dormi depuis plus d’un an, ce qui a pour conséquence de lui provoquer des hallucinations. Pour ce rôle, l’acteur a perdu plus de 28 kilos, ce qui est beaucoup et très dangereux puisqu’il a raconté dans plusieurs interviews qu’il refusait tout repas afin de paraître très maigre dans le film de Brad Anderson. Dans les colonnes de The Guardian, il a expliqué ne pas avoir dormi non plus pour jouer Trevor Reznik.

50 Cent dans Itinéraire Manqué

©Shady Records / ©Randall Emmett

50 Cent a surpris tout le monde lorsqu’il s’est montré le visage creusé et le corps aminci pour le film Itinéraire Manqué, en anglais « Things Fall Apart » réalisé par Mario Van Peebles et sorti en 2011. Il y joue Deon, un sportif atteint d’un cancer qui est en réalité l’histoire vraie d’un joueur de football américain. Pour incarner ce personnage, il a dû suivre un régime à base d’eau et de liquide en plus de faire trois heures d’exercices par jour. Il évoque ses efforts effectués pour coller aux traits de son personnage dans une interview accordée au site Parade : « Vers la fin c’était vraiment difficile. Je me disais que si je ne ressemblais pas suffisamment à mon meilleur ami, juste avant qu’il meure, je ne rendrais pas justice à l’histoire. Mon manager m’a dit d’aller voir un médecin, mais j’étais trop concentré dans ce que je faisais pour m’inquiéter de ça (…) Je n’arrêtais pas de me regarder dans le miroir en me disant que j’avais besoin d’être encore plus maigre » .

Hilary Swank pour le film Boys Don’t Cry

©SND / ©Fox Searchlight Pictures

Hilary Swank n’hésite pas non plus à changer radicalement d’apparence pour le bien de ses rôles au cinéma. On pouvait par exemple citer celui de la boxeuse Maggie Fitzgerald pour le film Million Dollar Baby, dans lequel elle a dû prendre 9 kilos de muscle pour jouer le personnage. Mais nous avons décidé de nous focaliser sur sa transformation physique pour Boys Don’t Cry, puisque c’est le long-métrage qui a lancé sa carrière et surtout celui qui lui a valu l’Oscar de la meilleure actrice en 2000. Elle interprète Brandon Teena, un jeune homme trans de 20 ans. Pour entrer complètement dans ce personnage, elle s’est coupée les cheveux, a perdu du poids et tout comme Brandon Teena, elle s’est bandée la poitrine pour l’aplatir. Et histoire de parfaire son rôle, elle a aussi dû passer par la case maquillage pour que sa transformation soit saisissante. D’ailleurs, vous pouvez retrouver Hilary Swank dans la prochaine série de Netflix !

Charlize Theron pour le long-métrage Monster

©Warner Bros / ©Media 8 Entertainment

Charlize Theron connaît elle aussi très bien les transformations physiques. Elle s’est par exemple rasée la tête pour jouer Furiosa dans Mad Max : Fury Road, et d’ailleurs les frères Duffer ont utilisé cet argument pour que Millie Bobby Brown se fasse elle aussi la boule à zéro pour jouer Eleven dans Stranger Things. Le changement le plus surprenant de Charlize Theron est sans doute celui que l’on peut voir dans le film Monster, sorti en 2003 et réalisé par Patty Jenkins, une histoire vraie qui raconte la vie de Aileen Wuornos, une tueuse en série qui a tué pas moins de 7 hommes. Pour ressembler le plus possible à la véritable criminelle, l’actrice a pris 14 kilos et ses repas étaient à base de frites et de donuts pour prendre du poids le plus vite possible. Elle a aussi porté des masques en latex pour avoir un autre visage.

Matthew McConaughey dans Dallas Buyers Club

©Everest Entertainment / ©Truth Entertainment

Matthew McConaughey est habitué à changer d’apparence pour incarner des rôles. Il l’a par exemple fait pour son personnage dans la saison 1 de True Detective, mais aussi et surtout pour celui de Ron Woodroof dans Dallas Buyers Club sorti en 2014. Pour incarner un cow-boy qui apprend qui a le sida, il a perdu pas moins de 22 kilos, et cette transformation physique lui a valu l’Oscar du meilleur acteur. Il revient sur ce changement d’apparence dans une interview relayée par le Journal de Montréal : « En réalité, j’ai mangé plus que ce que vous pourriez croire. J’ai simplement modifié mon régime d’alimentation. Beaucoup de fruits, de légumes et de poisson. Puis, c’est comme si à un certain moment, mon corps avait compris le message que je mangerais beaucoup moins. Quand je suis arrivé au poids que je voulais obtenir, j’ai recommencé à manger un peu plus » .

Anne Hathaway pour son rôle dans Les Misérables

©Warner Bros / ©Working Title

Anne Hathaway a métamorphosé son physique pour jouer à la perfection Fantine dans la comédie musicale Les Misérables, de Tom Hooper et sortie en 2013. L’actrice a avoué dans plusieurs interviews avoir perdu 11 kilos et confie au Vogue US avoir eu une attitude obsessionnelle vis-à-vis de son poids pour le rôle : « C’était une vraie coupure de la réalité, mais je pense que c’est le personnage de Fantine qui veut ça (…) J’étais dans un tel état de privation-physique et mental. Quand je suis rentrée chez moi, je ne pouvais plus affronter le monde sans être bouleversée. (…) Il m’a fallu des semaines pour me sentir à nouveau moi-même » . En plus de cela, elle a dû faire un passage chez le coiffeur pour se couper les cheveux !

Vanessa Hudgens pour le film Gimme Shelter

©Disney / ©Rishon Films

Pour les besoins de son rôle de Apple pour le film Gimme Shelter de Ronald Krauss, sorti en 2013, Vanessa Hudgens a dû prendre du poids. Elle s’est d’ailleurs confiée sur cette prise de kilos dans une interview accordée à E! News : « J’ai pris 7 kilos, mangé tout ce que je voulais. Je ne me plains pas. J’ai coupé entièrement mes cheveux, ce qui met vraiment dans l’ambiance. C’était une chose libératrice et ça m’a rappelé que si je veux faire ça, je peux le faire » avait confié la star d’High School Musical au moment de la sortie du long-métrage. Nous pouvons aussi la voir les cheveux courts, le piercing au nez et à la lèvre, ainsi que tatouée, un changement radical et à l’opposé de la façon dont elle se montre dans la vie de tous les jours ! « C’était amusant, c’était vraiment amusant. Et puis, j’ai juste essayé de me rendre aussi laide que possible, que ce soit la façon dont je marchais ou mes tics ou le ton de ma voix. Je voulais qu’elle soit forte et difficile, mais cassée parce que c’est ce qu’elle est » a-t-elle ajouté au micro d’E! News.

Marion Cotillard dans La Môme

©Studio Canal / ©Legende Films

On était obligé de mettre la transformation hallucinante de Marion Cotillard pour son rôle d’Edith Piaf dans La Môme d’Olivier Dahan. En plus de jouer divinement bien dans le film, l’actrice oscarisée pour l’occasion a dû se raser les sourcils mais aussi une partie de ses cheveux afin de ressembler trait pour trait à la chanteuse française mythique. Elle a aussi dû passer par la case maquillage, qui durait d’ailleurs cinq heures pour avoir les traits de la Môme Piaf. Aussi, elle a beaucoup travaillé sur sa voix pour avoir le timbre unique de l’interprète et changer sa posture. Ce travail acharné lui a valu une belle récompense : un Oscar !

Ralph Fiennes pour son rôle dans la saga Harry Potter

©Simon Channing-Williams / ©Warner Bros

Ralph Fiennes incarne le terrible Lord Voldemort dans la saga mythique Harry Potter. Pour entrer dans la peau du vilain, il a dû patienter plus de 2h30 au maquillage afin d’avoir le physique du méchant ! Dans une interview donnée au New York Post, il raconte : « Chaque fois que je devais tourner, je passais d’abord par 2h30 de maquillage. C’était dur, surtout du fait que je ne pouvais pas faire de pause. En plus des prothèses, mon personnage demandait également de porter des fausses dents. Quand on s’arrêtait pour manger, je ne pouvais rien avaler. Je devais me les faire retirer à chaque fois que je voulais quelque chose. » C’est pas facile tous les jours !

Journaliste
Je suis le fils spirituel de Ted Mosby (How I Met Your Mother) & Fiona Gallagher (Shameless).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est une fajita et un petit cocktail devant Crazy Ex-Girlfriend
Alexis Savona on EmailAlexis Savona on TwitterAlexis Savona on Youtube