13 Reasons Why, Elite… Ces épisodes de séries qui ont fait scandale (Saison 2)

Publié le 28 février 2020 - 12h32

Que seraient les séries sans une bonne dose de scandale ? Relations amoureuses, religion, sexe, les thèmes traités par les fictions sont parfois controversés. Voici dix exemples d’épisodes qui ont marqué les téléspectateurs, mais pas forcément pour les bonnes raisons.

13 Reasons Why (saison 1, épisode 13)

Bon, il est vrai qu’à peu près l’intégralité de la première saison de 13 Reasons Why a fait polémique au moment de sa sortie sur Netflix. Mais ce dont on a vraiment parlé à l’époque, c’était de la scène du suicide d’Hannah dans le dernier épisode. Trop imagée, elle a choqué de nombreux abonnés. Finalement, deux ans après sa sortie, la plateforme a décidé de retirer la scène. “Suivant l’avis d’experts médicaux, nous avons décidé, avec l’accord du créateur de la série Brian Yorkey et de ses producteurs, de supprimer la scène de la saison 1 durant laquelle Hannah se tue”, écrivait Netflix dans un communiqué.

Les Griffin (Saison 8, épisode 21)

Connaissez-vous l’effet Streisand ? On vous la fait courte : quand vous cherchez à cacher une information, c’est souvent l’effet inverse qui se produit. Dans le cas de cet épisode des Griffin (ou Family Guy pour les puristes), Lois a recours à un avortement. Ce sujet délicat (et malheureusement toujours d’actualité aux Etats-Unis) a amené la Fox à bannir tout simplement l’épisode, qui n’a jamais été diffusé à l’antenne. Pour le voir, rendez-vous donc en DVD.

Game of Thrones (saison 4, épisode 3)

On pourrait finalement lister des dizaines de polémiques dans Game of Thrones, mais l’une des plus importantes concerne la relation déjà très ambiguë entre Cersei et Jaime qui, on le rappelle pour les petits nouveaux, sont frères et sœurs. Mais dans le troisième épisode de la saison 4, une scène dépasse l’entendement : celle du viol de Cersei par son frère devant le cadavre de leur fils. Oui, c’est très très dérangeant. La production s’est défendue en affirmant que la scène n’était pas décrite explicitement comme un viol. Mouais.

Elite (saison 2, épisode 1)

Que ce soit dans Game of Thrones ou dans n’importe quelle série, il faut qu’on vous avoue quelque chose : on est contre les relations incestueuses. C’est fou, non ? Eh bien les scénaristes d’Elite ont décidé d’aller contre nos volontés avec la relation entre Lu et Valerio qui sont quand même demi-frères et sœurs ! Dans le premier épisode de la saison 2, tous les deux s’embrassent sur la table de billard et c’est complètement dégueulasse qu’on se le dise. Les fans ont alors été nombreux à réagir sur les réseaux sociaux pour demander à ce que leur relation s’arrête.

American Horror Story (saison 5, épisode 1)

On ne pense pas se tromper en disant qu’American Horror Story fait souvent l’objet de controverses. La saison 5 ne fait pas office d’exception avec cette scène terriblement dérangeante dans le tout premier épisode. Ici, un addict à l’héroïne se fait violer par un démon sans visage et équipé d’un sextoy-ceinture. “On a fait cette scène pour imager le ressenti de l’addiction” s’est justifié le créateur de la série.

Big Mouth (saison 3, épisode 7)

S’il y a bien une série animée qui ne se dresse aucune limite dans les thèmes abordés, c’est bien Big Mouth. Dans l’épisode 7 de la troisième saison, une nouvelle élève prénommée Ali fait son arrivée à l’école et explique qu’elle est pansexuelle. “Ça veut dire que je suis intéressée par les garçons, par les filles, et par tout ce qu’il y a entre les deux.” Un terme qu’elle oppose à la bisexualité, qui n’est, selon elle, que l’attirance envers les hommes et les femmes. Une définition qui s’avère être fausse, puisque les bisexuels peuvent également aimer les personnes transgenres. Andrew Goldberg, l’un des quatre cocréateurs de Big Mouth, avait alors pris son clavier pour s’excuser sur Twitter. “On s’est plantés ici avec cette définition de la bisexualité opposée à la pansexualité. Les autres créateurs et moi nous excusons sincèrement d’avoir fait en sorte que les gens ne se sentent mal représentés.”

Plus Belle La Vie (saison 10, épisode 2441)

Plus Belle La Vie ne fait jamais dans la dentelle lorsqu’elle veut aborder des sujets de société. Quand il est question de drogue en 2014, la série met en scène deux de ses personnages les plus populaires dans une drôle de situation. Le 3 mars 2014, Thomas apprend en effet à Mirta comment rouler un joint. De nombreux téléspectateurs se sont plaints, et le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel s’y était même intéressé. Finalement, aucun avertissement n’avait été donné à France 3 suite à cette scène qui restera dans les annales de la série.

Buffy contre les vampires (saison 6, épisode 19)

Plutôt sombre, la saison 6 de Buffy contre les vampires a marqué les esprits des fans. Ils se souviennent surtout de cette scène du dix-neuvième épisode dans lequel Spike tente de violer Buffy dans un moment de désespoir, alors que tous les deux viennent de rompre. La réalisation de cette scène, filmée en gros plan sur le visage de ces deux personnages, a percuté de nombreux téléspectateurs. Ce moment a marqué la télévision par son réalisme, et les sentiments des personnages qui transpiraient à l’écran.

Roseanne (saison 6, épisode 18)

Eh oui, il fut un temps où montrer un baiser entre deux personnages du même sexe créait le scandale (comment ça, c’est parfois encore le cas aujourd’hui ?). En 1994 était proposé l’épisode “Don’t ask, don’t tell” (“Ne demandez pas, n’en parlez pas” en français) dans lequel Roseanne et Sharon s’embrassent. Pourtant, les téléspectateurs d’ABC ont failli ne jamais le voir, étant donné que la chaîne avait prévu de ne jamais le diffuser. Pourtant, ce sont plus de 30 millions de personnes qui étaient finalement devant leur poste à ce moment-là.

Clément Rodriguez
Journaliste
clement@serieously.com

Je suis le fils spirituel de Jake Peralta (Brooklyn 99) & Roland (Plus Belle La Vie).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des madeleines et du chocolat chaud devant Desperate Housewives.
Clément Rodriguez on EmailClément Rodriguez on LinkedinClément Rodriguez on Twitter