8 personnages qui ont propulsé leur série au niveau supérieur

Publié le 16 janvier 2018 - 16h30

Ils n’arrivent pas forcément dès le premier épisode, mais une fois qu’ils sont là, ces (anti) héros de séries crèvent l’écran.

Katherine Pierce – The Vampire Diaries

C’est la bad girl dont The Vampire Diaries avait besoin (Katherine n’arrive qu’à partir de la saison 2), sans même le savoir. En plus de dévoiler une nouvelle facette remarquable du jeu d’actrice de Nina Dobrev, le double maléfique d’Elena ajoute une bonne dose de piquant à l’histoire, faisant sans cesse tourner les têtes de Damon et Stefan Salvatore.

Rowan Pope – Scandal

Qu’on le déteste ou qu’on le déteste (comment aimer Rowan ?), Eli Pope – de son vrai nom – a bel et bien donné un coup de fouet à l’intrigue de Scandal. Le père d’Olivia (qui se souvient de ce cliffhanger choc pour la fin de saison 2 ?) apporte avec lui sa dose de drama et de scandales, c’est le cas de le dire. Il y a un avant et un après-B613 dans la série de Shonda Rhimes.

Santana Lopez – Glee

Personnage secondaire de la première saison de Glee, Santana Lopez se révèle véritablement en saison 2. Entre ses punchlines qui font rêver, ses numéros musicaux de ouf et son idylle naissante avec Brittany, la bomba latina devient l’une des chouchous des gleeks (surnom donné aux fans de la série).

Jack McPhee – Dawson

C’est l’un des personnages LGBT les plus importants du monde des séries, et pourtant on a tendance à oublier qu’il n’apparaît même pas dans la première saison de Dawson. Introduit en saison 2 comme le frère gauche d’Andie, Jack a bouleversé les téléspectateurs avec l’intrigue de son coming out, et notamment une scène déchirante où son professeur le force à lire son poème (durant lequel il fait part de son attirance pour un garçon) devant toute la classe.

Felicity Smoak – Arrow

On ne va pas se mentir : Laurel Lance n’a jamais fait l’unanimité auprès des aficionados d’Arrow, loin de là. Résultat, les scénaristes ont doucement mais sûrement propulsé Felicity Smoak au rang de lead féminin de la série. En commençant par l’inclure dans la team Arrow, avec la révélation du secret d’Oliver à Felicity au cours de la première saison.

Cole Turner – Charmed

La saison 3 représente un tournant dans l’histoire de Charmed, avec l’arrivée de Cole comme love interest de Phoebe ET ennemi des soeurs Halliwell (dans le rôle du grand méchant Balthazar). Son personnage est présent dans la série jusqu’à la saison 5, et plus précisément du symbolique 100ème épisode.

Ling Woo – Ally McBeal

La saison 2 d’Ally McBeal est marquée par l’arrivée de Nelle Porter et surtout de Ling Woo chez Cage & Fish. Présentée comme une vraie mean girl, l’avocate incarnée par Lucy Liu est aussi badass qu’insolente. Elle se met tout le monde à dos dès le début… à l’exception de certains téléspectateurs + Richard. Mais Ling a tout à fait sa place dans l’univers totalement décalé d’Ally McBeal, devenant un personnage incontournable de la série.

Ben Linus – Lost

Les fans de Lost pensaient que rien ne pourrait égaler la saison 1… mais c’était sans compter sur l’arrivée de Ben Linus dans la saison 2. Le grand méchant de la série ABC est considéré par de nombreux spécialistes comme l’un des meilleurs big bad de l’histoire de la télévision, et on ne peut qu’approuver.

Journaliste
eliott@serieously.com

Je suis le fils spirituel d'Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld.
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des churros devant Ugly Betty.
Eliott Azoulai on EmailEliott Azoulai on Twitter